mardi 26 mars 2019

JF Guéritaine.JPG
Des Gilets jaunes au Grand débat… le point de vue de Jean-François Guéritaine, maire de La Chapelle-de-Guinchay, sur l’actualité sociale et celle de sa commune, rurale, 3ème plus grande de l'Agglomération, qui vient de se voir attibuer le label Ville active et sportive. 


Le mouvement des Gilets jaunes se poursuit. Quel regard y portez-vous ?

Le mouvement des Gilets jaunes est justifié et devrait trouver ses solutions. Mais si 90% des Gilets jaunes sont pacifistes, je regrette que la violence soit venue gangrener la pureté de ce mouvement. Leurs revendications sont justes mais les débordements les discréditent aux yeux de la population. Il est par ailleurs dommage que des partis politiques, des syndicats ou des associations viennent se joindre au mouvement, si leurs intentions n'est pas seulement de manifester à leurs côtés pour les soutenir mais de se servir de ce mouvement comme d'un strapontin.


En dehors du Grand débat, quelle écoute accordez-vous localement au mouvement des Gilets jaunes ?

Je considère que c'est le travail des maires que d'être à l'écoute de ses concitoyens. Ces derniers mois, nombreuses sont les personnes qui viennent dire leurs difficultés ou leurs angoisses directement. Dans le cadre du cahier de doléances en mairie, les gens sont aussi venus exprimer leurs idées ou leurs souhaits. Mais à ce jour, nous n'avons pas été sollicités par des personnes issues des Gilets jaunes.

Que peut apporter le Grand débat à la crise sociale actuelle ? 

Demander aux gens quel est leur avis sur un certain nombre de sujets. Ce qui reste une question, c'est la manière dont on fera remonter toutes les informations et les doléances. Cela risque d'être complexe. Il va falloir faire le tri et que cela débouche sur des mesures concrètes car il ne faudrait pas que ce débat amène des frustrations. Nos dirigeants se rendront peut-être ainsi compte des opinions et des besoins des gens d'en-bas.

La mairie organise une réunion publique, le 15 février prochain, au Château des Broyers. Par qui sera-t-elle animée ? Vos attentes vis-à-vis de cette réunion publique ?

Nous avons en effet lancé les invitations et communiqué sur cette réunion publique dans le cadre du Grand débat, par voie d'affichage ou internet. Elle se déroulera entre 11h et 13h, un horaire qui est d'ailleurs critiqué car il n'est pas pratique pour tout le monde. La réunion se déroulera en présence du député, qui sera là en tant que citoyen et sera co-animée par le directeur général des services et moi-même. Ce sera un moment d'échanges important. En dehors de ce Grand débat, des salles seront aussi disponibles pour les personnes ou les mouvements qui souhaiteront organiser un débat.

Le Referendum d’initiative citoyenne (RIC), revendiqué par les Gilets jaunes, pourrait-il être un outil possible de démocratie directe ?

Oui,  c'est un bon outil, que je connais bien pour avoir travaillé en Suisse. Mais il faut que le référendum pose des questions ciblées car un référendum à choix multiples, c'est assez compliqué. Il est nécessaire que les questions soient réfléchies et posées par les citoyens, qu'elles fassent consensus et concernent l'intérêt collectif, comme la question de la réprésentativité des députés ou les problèmes de fiscalité.

Sur un tout autre sujet, que représente ce label « Ville active et sportive », qui vous est remis ce vendredi 8 février, pour la commune et le quotidien des habitants ?

C'est une marque de reconnaissance pour l'ensemble des efforts réalisés par la commune sur le plan de ses équipements sportifs et en faveur de l'intégration de nouvelles populations, grâce à son tissu associatif ou culturel. Notre commune est dynamique car elle est composée d'une population jeune et attire de nombreuses personnes et familles des alentours. Nous avons un collège et la plus grande école primaire de l'Agglomération. C'est aussi une récompense pour les habitants qui, par leurs impôts, font que la commune se développe. 

Emmanuelle Berne

MACON : Le village de la prévention des infections sexuellement transmissibles est de retour

village prévention Mâcon 2019 (38).JPG
La Ville de Mâcon a dévoilé ce lundi le programme de la 7ème édition du Village de la prévention « IST, je ne les laisse pas passer ».

MÂCON : La Ville se met à l'heure du Tour de France

BLANC.jpg
Avec un programme qui commence dès le 28 mars

MÂCON : Les Lions ont lancé une opération propreté des rives de Saône, ce samedi !

Nettoyage (1).JPG
Dans le cadre des journées « Eco-Lions », le club « Mâcon Alphonse de » a lancé, ce samedi, une action de sensibilisation et de nettoyage de la rive droite de la Saône.

COLLÈGE BREART MÂCON : Devenir de meilleurs humains, à travers la connaissance des animaux

chiens guide collège Bréart.jpg
Pendant deux semaines, des élèves de cinquième du collège Bréart de Mâcon découvrent la notion de respect à travers diverses activités et rencontres autour des animaux.

SÂONE-ET-LOIRE : Les primés au Concours général agricole 2019 à l’honneur au Département

remise prix agriculteurs conseil départemental de Saône-et-Loire (96).JPG
Le Conseil départemental a reçu ce vendredi les médaillés 2019 au concours général agricole du Salon international de l’agriculture de Paris.

SAÔNE-ET-LOIRE : L'Armée recrute 15 000 personnes, prenez contact avec le CIRFA

ARMEE RECRUTE CIRFA MACON 2019.jpg
Publi-information - TOUS LES LIEUX DE RENCONTRE SUR LE DÉPARTEMENT

SAÔNE-ET-LOIRE : Le Département fête la différence au centre omnisport de Mâcon (2)

SAONE LOIR FETE DIFFERENCE PARALYMPIQUES MACON - 9.jpg
« La Saône et Loire, base arrière des JO 2024 », la formule est entrée dans le langage courant. 5 villes seront considérées comme telle pour ces JO : Mâcon, Chalon, Montceau-les-Mines, Le Creusot et Autun. Ce jour du 21 mars 2019 marque une étape supplémentaire sur le chemin qui nous conduira jusqu'à cette année 2024 et, avant, à la labellisation « Terre de Jeux 2024 » à laquelle le Département…

MACON - Semaine des missions locales : Des jeunes tournent un film pour mieux comprendre la vie professionnelle

Trait d’union Aile Sud Bourgogne (36).JPG
Dans le cadre de la Semaine des Missions locales, du 14 au 22 mars, l’Aile Sud Bourgogne Pôle Mission Locale fait tourner un film sur le métier de vendeur en restauration par un groupe de jeunes en difficulté du dispositif « Trait d’union ».

MÂCON : Une brochette exceptionnelle de champions.nes paralympiques au centre omnisport

CHAMPIONS PARALYMPIQUES MACON.jpg
Le Département de Saône-et-Loire fête la différence ce jeudi 21 mars, et de quelle manière !… ACTUALISÉ : A voir, notre vidéo avec des images de la matinée

MACON : Les élèves du lycée Haigneré enquêtent sur l'histoire de l'esclavage

LYCEE HAIGNERE5 _ ESCLAVAGE.JPG
Ce mardi matin, 19 mars, la classe de seconde G3 accueillait avec sa professeure, Madame Mallamacie, Christiane Mathos, présidente de l'association Les Amis des Antilles, venue leur expliquer son combat ainsi que l’histoire de l’esclavage et de son abolition.

MILLY-LAMARTINE : Les élèves de l'école se préparent au Festival Outre-Mer en Bourgogne

MILLY LAMARTINE _ FESTIVAL OMB.JPG
La Commune de Milly-Lamartine tient une place importante dans la route des abolitions en Saône-et-Loire. Elle participe au 150e anniversaire de la mort de Lamartine, avec un événement important, le 27 avril prochain.

CLIN D'OEIL : Franc succès de la soirée lunettes et Blind Test au Phénix !

BLIND TEST6 _ MACON.JPG
Vendredi dernier, plus d’une quarantaine de personnes étaient présentes pour une soirée Blind Test à la brasserie-bar le Phénix, place de la Barre à Mâcon.

PHOTOS - Carnaville : Un défilé haut en couleurs pour fêter le Roi Carnaval

Carnaville1.jpg
Mâcon a célébré sa Majesté le Roi Carnaval ce mercredi par un défilé costumé, sous un soleil radieux.

MACONNAIS-BEAUJOLAIS AGGLOMERATION : Une « classe musicale » verra le jour au collège Pasteur

classe horaires aménagés musique collège Pasteur Macon.jpg
25 élèves seront choisis pour faire partie de la première « classe à horaires aménagés » dédiée à l’étude de la musique, à Mâcon, grâce à la collaboration du conservatoire Edgar Varèse avec le collège Pasteur.

MACON : Le projet de l’Ilot des Minimes à l’heure de la concertation entre municipalité et habitants

réunion publique projet  Ilot Minimes.jpg
Le maire de Mâcon et son équipe ont proposé une seconde réunion publique autour du projet de réaménagement des halles Saint Pierre et de la zone adjacente.

DAVAYE : Deux « anciens » d’Algérie reçoivent la Croix du combattant

DSC00992 _ COMMEMORATION ALGERIE.jpg
Cérémonie commémorative, ce matin, du Cessez-le-feu de la Guerre d’Algérie du 19 mars 1962, devant le monument aux morts.

CHARNAY-LES-MACON : 136 personnes ont testé le repas dans le noir

DSC_3105 _ REPAS DANS LE NOIR.jpg
C'est yeux bandés que les convives ont dîner ce vendredi. Une expérience proposée par la Ville de Charnay a proposé ce vendredi à la salle de la Verchère, en partenariat avec le Moulin du gastronome et l’association Valentin Haüy.