mercredi 26 février 2020
  • 6 - pajama game THEATRE MACON2.jpg
  • Terre de jeux Macon Infos 270x410px.jpg
  • RENO IMMO MACON ACCUEIL 08022020 - 1.jpg

BenjaminDirx_tournee_commercants_150219 (10) (Copier).JPG

Le député du Mâconnais-Clunisois a pris le pouls des forces vives de la commune ce vendredi matin, en compagnie du maire Jean-François Guéritaine et de son adjoint Carlos Esteves.


La troisième des cinq réunions liées au Grand Débat National organisées dans la 1ère circonscription de Saône-et-Loire s'est déroulée ce vendredi à La Chapelle de Guinchay. En amont, le député Benjamin Dirx a échangé avec le premier magistrat en mairie, puis ils ont parcouru le bourg à pied pour aller à la rencontre des commerçants.

Tout au long du parcours, les échanges ont été fructueux. Jean-François Guéritaine en a profité pour présenter sa commune, autant l’existant que les projets.

« La population municipale est de 4 172 habitants dont 20 % de moins de 16 ans. C’est donc une commune très jeune. Elle compte un total de 42 associations et plus de 1 000 licenciés sportifs (Ndlr : certains proviennent des communes avoisinantes). Le bureau de la police municipale constitue notre dernière réalisation. Nous avons deux gros projets en cours : le centre social et le gymnase. Le premier est une évolution de l’espace de vie sociale « Bulles de Vie », qui a pris énormément d’essor ; le second devrait être inauguré en décembre prochain. La Chapelle de Guinchay est une commune vivante avec tous les services de la crèche à l’Ehpad » a-t-il expliqué au parlementaire mâconnais.

Une halte a été faite chez les opticiens de la commune.

Delphine Lemaître, la gérante, est également présidente du C.A.R. chapellois (Ndlr : l’union des commerçants et artisans de la commune).

BenjaminDirx_tournee_commercants_150219 (3) (Copier).JPG

Ils (Ndlr : son mari est également opticien) ont ouvert sa boutique il y a onze ans à La Chapelle de Guinchay. « Après dix ans dans de grosses sociétés, nous souhaitions revenir en terre beaujolaise. Suite à une étude de marché, nous nous sommes implantés dans ce chef-lieu de canton vivant et en pleine expansion. Notre clientèle est pour moitié de la commune et pour moitié des autres communes du canton. »

La Présidente du C.A.R. a également fait part aux élus des évolutions prévues pour la foire à compter de cette année 2019 : « Exit les forains. Nous allons revenir à une vitrine du commerce et de l’artisanat local. Les professionnels proposeront chacun une animation en rapport avec leurs savoirs-faire. Nous allons ainsi montrer aux visiteurs la richesse de ce territoire ! »


Les élus ont également croisé Olivier Huot, le pharmacien du village. L'occasion d'entamer une discussion sur les politiques de santé.

BenjaminDirx_tournee_commercants_150219 (4) (Copier).JPG

Jean-François Guéritaine a d’abord présenté l’offre médicale sur sa commune : « Nous avons deux médecins : l’un au bourg, l’autre, plus bas dans le village, qui est en cabinet avec des professions paramédicales. Ils sont tous les deux chargés et se posent déjà la question du remplacement de l’un d’eux qui approche de la retraite. »

Pour Benjamin Dirx, « le gouvernement Philippe a libéré le numerus clausus existant à la fin de la première année de médecine. Néanmoins, il faudra dix ans pour connaître réellement les effets de cette mesure. En créant des pôles territoriaux de santé avec des médecins salariés, le Conseil départemental de Saône-et-Loire fait du bon boulot dans le modèle dans lequel on est actuellement. On s’aperçoit que les jeunes médecins viennent dans les communes rurales s’ils sont salariés. On dit souvent que ce sont les femmes qui prennent ce type de poste pour pouvoir s’occuper de l’éducation des enfants. Or, on n’est plus dans les années 50, et les hommes peuvent aussi avoir envie d’élever leurs progénitures. De plus, je milite pour intégrer des cours d’entreprenariat dans les cursus médicaux. Ainsi, le choix de statut ultérieur se ferait avec une plus grande connaissance des choses ! »


Les élus ont aussi échangé avec Jean-Charles François qui tient une boucherie au bourg chapellois.

BenjaminDirx_tournee_commercants_150219 (5) (Copier).JPG

La famille tient ce commerce depuis plus de 25 ans. Cet artisan compte 12 salariés et connaît régulièrement des problèmes de recrutement. Il reconnaît que le travail n’est pas toujours facile : « Mes enfants ne vont pas faire ce métier et j’en suis presque heureux. Nous sommes écrasés par les normes et l’administratif. Les services de l’État nous mettent trop souvent des bâtons dans les roues. »

Á cela, le député Benjamin Dirx a répondu aisément : « nous avons entamé une réforme de la Fonction Publique. Notre objectif est de plus accompagner les personnes et leurs initiatives, et non de contrôler et de sanctionner comme cela peut être parfois vécu par la population. Le droit à l’erreur ou la pédagogie liée à la réforme du prélèvement à la source en sont deux exemples. »


Éric Bernet

Photo d’accueil : Le député Dirx et le maire Guéritaine ont notamment échangé avec Cathy Bourdon, gérante du bureau de tabac.

 

 

BenjaminDirx_tournee_commercants_150219 (1) (Copier).JPG

BenjaminDirx_tournee_commercants_150219 (7) (Copier).JPG

BenjaminDirx_tournee_commercants_150219 (9) (Copier).JPG

 

SANTE : 8 hôpitaux de la région BFC, dont 2 en Saône-et-Loire, sur le pied de guerre en cas de détection du Coronavirus

Sous la conduite du centre de crise du ministère des Solidarités et de la Santé, l’ARS Bourgogne-Franche-Comté fait évoluer l’organisation de la réponse sanitaire face au coronavirus-COVID-19. Dix établissements hospitaliers de la région sont désormais intégrés au dispositif.

SAÔNE-ET-LOIRE : Le renouvelable, c’est l’agriculture !

VIARD CHAMBRE AGRI 71 - 3.jpg
Lors de sa session du 20 février à Jalogny, la chambre d’Agriculture avait invité le sociologue Jean Viard. Son dernier livre « le sacre de la terre » est un plébiscite au « travail de la terre redevenu l’avenir de l’Homme ! » Mais à 71 ans, cet « ancien baba-cool » comme il s’est décrit lui même, n’a pas mâché ses mots pour faire réagir les agriculteurs.

CHARNAY : 2019, une année dense pour Charnay Événements, qui prépare le salon des vins !

AGChEvt (1).JPG
L'association Charnay Événements a tenu sa 14ème assemblée générale ordinaire ce lundi.

CHARNAY : Dernier conseil municipal de l’ère Andrès

Charnay_CM_24022020_0001.jpg
Au menu : Rapport d’orientation budgétaire, municipalisation du service public de restauration scolaire, rénovation de la cantine et amélioration énergétique de l’école de la Verchère, et mise en place du télétravail au sein de la mairie…

MÂCON : Troubles à La Chanaye samedi soir...

GRABUGE LACHANAYE - 5.jpg
ACTUALISÉ dimanche à 12h15

MUNICIPALES 2020 – Crêches-sur-Saône : « Crêches nous rassemble » présente son programme

CRECHES municipales thevenot 2.JPG
Premier adjoint au maire sortant, Roger Thévenot se lance dans la course aux municipales avec treize conseillers sortants et dix nouvelles têtes. Le candidat a présenté sa liste « sans étiquette » et son projet « réaliste » jeudi soir devant une salle Joug-Dieu comble.

MÂCON : Philippe Meirieu aborde l'Education et la malédiction des certitudes à la MJC de l'Héritan

MEIRIEU MJC HERITAN FEV2020 - 5.jpg
C’est devant une salle bien remplie que Philippe Meirieu est venue traiter du sujet de l’éducation et plus précisément des certitudes qui se heurtent souvent au savoir.

SAONE-ET-LOIRE : France Victimes 71 s'implique en milieu rural

France victimes 71 2020.jpg
L’association d’aide aux victimes d’une infraction pénale en Saône-et-Loire a décidé de marquer cette année la journée européenne dédiée à ces personnes en mettant en lumière son activité dans le rural.

CLIN D’ŒIL : Un girafon vient agrandir la famille de Touporarc.Zoo

TOUROPARC girafon 2020 2.jpg
Oh mais qui voilà ? C’est le « petit » dernier né du parc de Romanèche-Thorins. Ce girafon mesure déjà 1,80 m pour une quarantaine de kilos.

CHARNAY : Deux boîtes à livres pour une lecture partagée

CHARNAY inaug boite a livres 7.jpg
La ville de Charnay vient d’installer deux boîtes à livres, une place de l’Abbé Ferret, l’autre au lavoir de Levigny, pour entretenir le goût de la lecture des enfants et des adultes.

PHOTOS : Pleins feux sur le carnaval du "Lam" (2)

MACON carnaval 2020 2.JPG
2ème volet de notre album photos.

MÂCON : Un dispensaire en psychothérapie brève ouvre ses portes pour les plus démunis

dispensaire thérapie brève Mâcon.jpg
Emmanuelle Piquet et ses collègues de l’association A 180 degrés/Chagrin Scolaire offrent désormais leurs services à des coûts adaptés aux patients à faibles revenus.

PHOTOS : Pleins feux sur le carnaval du "Lam" (1)

MACON carnaval 2020 1.JPG
1er volet de l’album souvenir…

SAÔNE-ET-LOIRE : L'Armée recrute 15 000 personnes, prenez contact avec le CIRFA

CIRFA ARMEE TERRE 15000 POSTES MACON - 1.jpg
Publi-information - TOUS LES LIEUX DE RENCONTRE SUR LE DÉPARTEMENT

THÉATRE DE MÂCON : À la découverte de la comédie musicale

atelier comédie musicale théâtre Mâcon.jpg
La comédienne Dalia Constantin accueillait mercredi des acteurs amateurs et des membres du chœur Les Trieurs de son à l'occasion d’un atelier sur le thème de la comédie musicale, The Pajama Game, organisée par le théâtre de Mâcon.

HÔPITAL DE MÂCON : Les adjointes administratives tirent la sonnette d'alarme !

AAHopital.JPG
Le syndicat CGT a évoqué ce mercredi la situation des agents administratifs hospitaliers. Les adjointes revendiquent une reconnaissance de leur travail depuis plusieurs années et l'arrêt de la discrimination salariale.

MÂCON : Et si un Repair Café s'implantait dans la ville ?

REPAIR CAFE MACON - 1.jpg
Avez-vous déjà entendu parler des Repair Café ? Il en existe notamment un à Villefranche-sur-Saône. Et si, en effet, un nouveau s'implantait à Mâcon ?