mardi 26 mars 2019

Face à « la mafia ENArchique qui tient les rênes » et au « lobbying qui sera là encore demain », Régis C., « citoyen lambda » comme il se qualifie, souhaite apporter sa contribution à un grand débat national « plein d’idées fausses et de rancoeurs » dont « il risque de n’en rien ressortir ».

Communiqué

MON PROGRAMME

Réduction du mille-feuilles de l’Etat et de son train de vie

1) Suppression pure et simple du Sénat qui ne défend plus le monde rurale / mise à la retraite d’office des sénateurs avec suppression des avantages en nature et division par 2 du montant de la retraite actuelle / transformation de l’hémicycle en salle de spectacle.

2) Ramener le nombre de députés à 2 par départements cela suffira bien comme représentation quel que soit le nombre d’habitants /interdire le lobbying et mettre une sanction pénale minimum de 100 000€ en cas d’infraction caractérisée / diviser par 2 les salaires et indemnités des députés / créer une obligation de siéger et de rendre compte à ses électeurs / mettre à la retraite d’office les plus de 70 ans / surreprésentation des Français vu l’élection de députés européens à rémunération élevée.

3) Ne pas dépasser plus de 2 conseillers par Ministre vu l’existence de nombre de secrétaire d’Etat / figer les structures ministérielles avec des noms clairs aux fins d’éviter les gâchis de papier (changements d’entêtes) et pérenniser l’utilisation des imprimés / supprimer l’ENA vu la suppression du nombre de fonctionnaires, vu les dérogations accordées aux hauts fonctionnaires, vu les salaires appréhendés par ces personnels, vu leur manque de vision du terrain, vu l’inutilité du nombre de rapports débouchant sur l’irréalité / reconstituer la bibliothèque de l’ENA : chaque énarque existant devant payer une cotisation aux fins de retrouver les pages d’exposés arrachées puis une fois les livres et revues mis à neuf la donner à la ville de Strasbourg.

4) Ramener à 15 000 le nombre de communes et de communautés de communes / les belles mairies ainsi libérées pourront servir de crèches, d’accueil des migrants, de centres de soins, d’écoles ou tout autre utilisation propre à ramener la politique près du citoyen / interdire le lobbying à tout niveau de la démocratie / rendre responsable les maires sur leur denier de l’accord de permis de construire dans des zones inondables, en front de mer, en bordure de torrents, non constructibles en général.

5) Retraite d’office pour les plus de 70 ans en politique : maires, conseillers généraux, etc. / bénévolat possible ultérieurement.

Relancer l’économie par des mesures appropriées

1) Simplifier la fiscalité

Supprimer les 23 crédits d’impôts à l’impôt sur les sociétés (IS) les remplacer uniquement par 3 :

1-    Crédit d’impôt recherche déjà existant à simplifier ;

2-    Crédit d’impôt emploi à condition que les emplois créés ne soient pas supprimés dans les 4 ans de leur création ;

3-    Crédit d’impôt investissements à condition que ceux-ci soient pérennes.

2) L’accord de subventions aux entreprises doit être effectué à la marge avec des contreparties réelles (toutes discussions avec les entreprises ne pouvant être faites qu’avec des contreparties tangibles) / changer l’état d’esprit : les entreprises créent l’emploi et les salariés créent les bénéfices / le salaire n’est pas une charge mais le fondement de la production / théorie du ruissellement : donner 1€ aux salariés payés moins de 50 000€ mensuellement pour 1€ distribuer aux actionnaires à condition que ces salariés ne détiennent pas une part du capital pour éviter le double gain.

3) Interdire le transit sur le territoire Français des camions étrangers avec l’utilisation obligatoire du rail pour ce faire / réaliser le contournement ferroviaire marchandise du nord de Lyon (cela fait plus de 25 ans de parlotes) / Laisser au Réseau Ferré de France la propriété des infrastructures et développer pour la SNCF le fret bénéficiaire -il y a déjà 10 ans-.

4) Simplifier les impôts : supprimer l’impôt sur les revenus (IR) vu que les taxes sur les transactions financières seront largement suffisantes / créer une subvention de 50% au montant plafonné à 5 000€ par foyer pour les emplois familiaux (sauf pour les jardiniers) / supprimer la taxe d’habitation / Rétablir une taxation sur les revenus de capitaux mobiliers (RCM).

5) Interdire à tous véhicules sauf de livraisons et de secours les centres villes des grosses agglomérations / créer des parkings en périphéries aux lieux et places des grandes surfaces dont le nombre est à diminuer de moitié / obliger les commerçants voulant s’installer ou installer dans des galeries marchandes à détenir un magasin en centre-ville pratiquant les mêmes prix / créer des mini-cars navettes électriques gratuites à rotations rapides selon besoin pour les déplacements parkings centre-ville.

6) Créer des brigades de propreté pour les peines pénales de moins de 6 moins avec ou sans sursis pour nettoyer la France : les villes et les forêts domaniales / faire de la publicité pour une France propre avec des amendes substantielles ( au minimum 200€) pour les pollueurs / désengorger ainsi les prisons.

7) Déplafonner totalement les cotisations de sécurité sociale sur les salaires mensuels de plus de 30 000€ / imposer en tant que revenus de capitaux mobiliers (RCM) les salaires supérieurs à 50 000€ mensuels.

8) En matière de construction : vérification obligatoire des fondations sur sol naturel à 0,80cm et 1m en sol argileux par des architectes responsables / respect des marchés publics tant en temps de réalisation que dans leur montant / prises en charge par les hommes de l’art et artisans des dépassements ne ressortant pas de leur devis initial.

9) Créer sur les questions importantes des référendums d’initiatives populaires / redditions de comptes des travaux des élus au moins tous les 6 mois auprès de leurs électeurs.

10) Nécessité de créer une fiscalité unique en Europe / mettre un taux de TVA de 15% sur l’ensemble des produits sauf sur les produits agro-alimentaire (pas de taux) / répartir la TVA ainsi récupérée entre 10% pour les états européens et 5% pour l’Europe.

11) Simplifier énormément les lois françaises / créer un groupe de simplification et supprimer toutes les commissions « gudules » qui servent, en autres, de refuges aux copains / réduire les Codes à moins de 10 / interdire aux politiques de créer des législations complexes et donc inutiles / Rétablir l’égalité devant l’impôt.

12) Encourager pour les déplacements individuels de proximité les vélos et trotinettes électriques / Taxer une fois l’an très lourdement les véhicules dépensant plus de 9 litres au 100 kms / Vu qu’il existe depuis plus de 15 ans plus de kilomètres de voitures (mises bout à bout) que de kilomètres de voie en France obliger au remplacement de 1 pour 1 cela permettra d’éviter des embouteillages très coûteux en temps en énergie et économiquement parlant / informer correctement les électeurs de cet état de fait / interdire à terme les SUV.

13) Donner le droit de pouvoir mettre en cause par les particuliers, sans grands frais, les grands groupes et administrations aux fins de ne pas tomber dans une société kafkaïenne.

14) Pour les Français indélicats pour qui leur patrimoine vaut plus que leur citoyenneté, il est proposé de leur enlever leur légion d’honneur si elle a été accordée (par erreur) et de saisir l’intégralité de leurs biens et avoirs en France quel que soit leur forme (SCI, actions ou autres) / Prévoir un article du Code Général des Impôts pour cette confiscation.

SIMPLIFIONS NOUS LA VIE, LE DROIT, LA FISCALITÉ, LA CONSTITUTION ET NE LAISSONS PAS AUX ELITES LE POUVOIR DE GOUVERNER A LEUR GUISE…

POLITIQUE : Jérôme Durain, sénateur socialiste de Saône-et-Loire, s'oppose à la proposition de loi «Anti casseurs»

Il était chef de file du texte pour le groupe socialiste et républicain au Sénat.

FRANCE : L'Eglise catholique ouvre une "opération-vérité" suite aux témoignages de victimes d''abus sexuels

Monseigneur Benoît Rivière, évêque d'Autun, vient de signer, avec les autres membres du Conseil Permanent de la Conférence des évêques de France, un message adressé aux fidèles catholiques. Ce message évoque aussi le Carême et la conversion.

EXPRESSION CITOYENNE : "Le Vallon de la honte"...

Vallon_de_la_honte_260219 (1).jpg
macon-infos republie ici l'effaremment de deux lecteurs sur la situation inhumaine que vivent certains migrants. Un journaliste de macon-infos confirme la véracité de la situation ce samedi 9 mars. Article à venir.

MÂCON : Un débat citoyen, en marge du Grand débat

DSC00727 _ DEBAT CITOYEN.jpg
Une cinquantaine de personnes est venue participer ce vendredi 1er mars, en soirée, à un débat organisé par un "collectif de citoyens", salle Pavillon.

EXPRESSION CITOYENNE – Grand débat national : Un citoyen présente son programme pour « un changement profond de notre société »

Face à « la mafia ENArchique qui tient les rênes » et au « lobbying qui sera là encore demain », Régis C., « citoyen lambda » comme il se qualifie, souhaite apporter sa contribution à un grand débat national « plein d’idées fausses et de rancoeurs » dont « il risque de n’en rien ressortir ».

MUNICIPALES À MÂCON : Un collectif de gauche lance un appel pour une campagne participative avec Eve Comtet-Sorabella

MUNICIPALES 2020 MACON GAUCHE ECOLOGISTES.jpg
Ce mercredi 13 février, des citoyennes et citoyens, organisations, mouvements et associations de gauche, unis par des valeurs communes, ont lancé un appel aux Mâconnaises et Mâconnais afin de construire et de porter ensemble un véritable projet écologique et solidaire pour Mâcon.

GRAND DEBAT NATIONAL : La CFDT appelle à un "Grenelle du pouvoir de vivre"

Les militants CFDT du département se sont réunis mardi 12 février à Chalon pour apporter leur contribution au grand Débat.

EXPRESSION POLITIQUE : "Où est la cohérence du gouvernement ?" s’insurge FNE BFC

L'association gouvernementale ne comprend pas que "le gouvernement prône la transition écologique, encourage le débat… mais supprime les enquêtes publiques environnementales". Elle précise sa position dans un communiqué.

GILETS JAUNES - Thierry Lichet : « Justice fiscale et réappropriation démocratique sont les 2 grands axes de revendications »

Thierry-Lichet_Consultation_GJ_100219.jpg
Docteur en Sociologie et ancien responsable associatif étudiant, ce Mâconnais a soutenu les gilets jaunes dès le début du mouvement. Il a surtout travaillé en back-office sur des travaux réflexifs visant à comprendre ce phénomène inédit. Il livre à macon-infos sa vision des politiques et les résultats de sa grande consultation.

EXPRESSION POLITIQUE : Les enseignants de collège crient leur ras le bol au Président Macron

Suite à la mobilisation de jeudi soir au collège de Vonnas, les enseignants de plusieurs collèges de Bresse et du Val de Saône expriment leur désespoir dans une lettre ouverte.