samedi 25 mai 2019
  • MACON WINE NOTE 2019 MACONINFOS - 1.jpg
  • ECO RANDO DECATHLON MACON INFOS2 - 1.jpg

DSC00727 _ DEBAT CITOYEN.jpg

Une cinquantaine de personnes est venue participer ce vendredi 1er mars, en soirée, à un débat organisé par un "collectif de citoyens", salle Pavillon.

"Nous sommes des citoyens ordinaires, ni partisans, ni militants. Nous avons souhaité organiser ce débat pour nous engager", explique Marie-Jo, retraitée de l'Education nationale, à l'origine de cette initiative avec cinq autres personnes.  "Le mouvement des Gilets Jaunes a réveillé les Français".

"Le but de ce débat est que soient exprimées des propositions positives puis de les faire remonter via le site du Grand débat", poursuit Evelyne, également enseignante à la retraite.

Pour avoir participé récemment à une réunion publique du Grand débat à Cluny, cette dernière a remarqué que la présence d'un élu avait monopolisé les questions des participants et entraîné des doléances directes, empêchant les échanges.

Au milieu de la salle, cinq tables attendent les participants, dont quatre reprenant les thèmes du Grand débat : citoyenneté ; fiscalité ; transition écologique et organisation de l'Etat et une 5e table où d'autres thèmes peuvent être abordés.

A chacune de ces tables : un modérateur animant le débat et une autre personne prenant des notes qui seront transmises sous forme de synthèse.

 

DSC00726 _ DEBAT CITOYEN.jpg

 

A la table Citoyenneté, le débat a été lancé sur le sujet de la proportionnelle et d'une "démocratie plus directe, plus participative".

Pour l'un des participants : "Le grand débat devrait être permanent". La question du lien entre député et citoyen est ensuite posée. "Il faudrait revoir sa fonction. Qu'il vienne nous dire ce qu'il fait, lors d'une rencontre une fois par trimestre". Constat : la disparition des relais entre l'Etat et les citoyens.

Au sujet de la représentation nationale : "Les ors de la République créent une distance avec les citoyens. Que les députés quittent leurs locaux actuels et leurs dorures pour des bâtiments modernes et neutres".

 DSC00728 - DEBAT CITOYEN.jpg

 

A la table Organisation de l'Etat : "Il y a trop de fonctionnaires. L'argent est mal réparti entre certains secteurs, en particulier en direction des hôpitaux et des EPHAD". Autre constat : un manque d'évaluation des politiques publiques.

 
DSC00730 _ DEBAT CITOYEN.jpg

 

A la table Fiscalité : des propositions en matière d'économie et de politique de la famille ; une clarification du système fiscal ; une fusion des impôts comme la CSG ; la création de plus de tranches d'imposition ; une réduction de la TVA ; des taxes sur les produits de luxe ; le constat d'une augmentation des plus riches et des plus pauvres ; la nécessité d'une redistribution... 


DSC00725 _ DEBAT CITOYEN.jpg

A la table Autres thèmes : le débat s'est articulé autour des équipements de santé, en particulier des EPHAD, de la prise en charge du coût pour les personnes, selon leurs revenus ; de l'accès aux soins et de la désertification de l'offre de médecins dans les campagnes.



 

A la table Transition écologique : responsabilité individuelle et collective et objectifs à fixer face au changement climatique ; solutions et initiatives ?

Concernant la notion de transition, un participant demande à ce que l'on s'interroge sur "d'où on vient et où on va" et à définir la notion d'écologie. Selon lui, la technologie, via l'usage de voitures connectées serait une solution pour réduire la consommation d'énergie, face à l'usage unique de la voiture. Autres sujets débattus : les circuits courts ; le monopole sur les semences ; la désertification des campagnes.

 

Emmanuelle Berne


ELECTIONS EUROPÉENNES : La candidate Sylvie Guillaume est venue à la rencontre des socialistes mâconnais

Sylvie_Guillaume_PSMâcon_040520190002.jpg
Les socialistes mâconnais accueillaient Sylvie Guillaume hier, députée européenne et n°2 de la liste « Envie d’Europe » (PS, Nouvelle Donne, Place Publique et PRG) aux prochaines élections européennes. Pour l’occasion, un café-débat à la rencontre des associations de soutien aux migrants était organisé.

BENJAMIN DIRX : « Il faut bien prendre en compte la réalité économique et la réalité écologique »

Benjamin-DIRX.jpg
Suite à l’allocution présidentielle de jeudi dernier et concernant les mesures annoncées, alors que le mouvement des Gilets jaunes se poursuit, le député LaRem a bien voulu répondre à nos questions.

EUROPÉENNES – Laurence Lyonnais à Mâcon : « C'est l'Europe telle qu'elle se construit aujourd'hui qui prépare la guerre »

FI MACON LAURENCE LYONNAIS1.jpg
On le sait et on le dit souvent, l'idée originelle de l'Union européenne est née de la volonté de garantir la paix en Europe. Mais aujourd'hui, en 2019, pour la candidate de La France Insoumise, « c'est l'Union européenne telle qu'on nous la propose qui conduira à la guerre, en mettant les travailleurs en compétition. »

EUROPÉENNES - Julien Odoul (RN) : « Nous avons une chance historique de faire l’Alliance européenne des Nations, au service des peuples »

ODOUL EUROPEENNES MACON1.jpg
Le Conseiller régional de Bourgogne-Franche-Comté est venu à Mâcon ce vendredi soir faire campagne.

MUNICIPALES 2020 : Le Collectif Mâcon Citoyens 2020 est entré en campagne

Citoyen2020 (1).JPG
Le Collectif Mâcon Citoyens 2020 a tenu sa première réunion publique au centre Paul Bert ce jeudi.

POLITIQUE : Jérôme Durain, sénateur socialiste de Saône-et-Loire, s'oppose à la proposition de loi «Anti casseurs»

Il était chef de file du texte pour le groupe socialiste et républicain au Sénat.

FRANCE : L'Eglise catholique ouvre une "opération-vérité" suite aux témoignages de victimes d''abus sexuels

Monseigneur Benoît Rivière, évêque d'Autun, vient de signer, avec les autres membres du Conseil Permanent de la Conférence des évêques de France, un message adressé aux fidèles catholiques. Ce message évoque aussi le Carême et la conversion.