mercredi 20 mars 2019

 Image 2  _ RABHI CONFERENCE.jpg

Debout pendant une heure et demi, devant 1 100 personnes réunies dans la salle de la Verchère à Charnay, Pierre Rabhi a défendu mercredi soir les valeurs de sa vie et surtout la mobilisation qu'il attend de chacun pour que la planète soit plus respectée et le monde plus équitable.

Il est certain que Pierre Rabhi a connu des bouleversements dans sa vie. Natif d'Algérie, perdant sa mère à 4 ans, élevé ensuite par une famille française, il a constaté très tôt la modification de son pays d'origine par la découverte du charbon qui a transformé la vie de leur communauté d'agriculteurs vivant dans une oasis.

Une destinée avec des ambigüités culturelles qui le feront s'interroger sur les divisions du monde et les divergences de l'humanité.

Après quelques années dans la banque et le monde industriel, il décide, avec sa femme, de s'installer dans une ferme, et c'est grâce aux banques qui leur disaient que leur projet n'était pas rentable qu'ils trouveront leur première valeur : ne pas vivre pour gagner de l'argent mais pour respecter la nature.

Il deviendra un des pionniers de l'agroécologie. "La terre ne nous appartient pas, dit-il, c'est nous qui lui appartenons. On ne doit prélever que ce dont on a besoin. Si on avait gardé cet axe, la planète ne serait pas là où elle en est. Ce qui pose problème, c'est la croissance économique qui ne met aucune limite à l'accaparement. On épuise les ressources, ceux qui ont de la finance accaparent les biens alors que ça ne leur appartient pas".

"Comment organiser l'équité du monde entre les damnés de la terre qui ne mangent pas à leur faim et ceux qui jettent ? Il ne devrait pas y avoir d'humanitaire poursuit-il, juste de l'humanisme. il faut sortir de la croissance infinie, les milliardaires arrivent à mettre un système en place pour amener chacun de nous à participer à leur enrichissement.

Son expérience dans sa ferme des Cévennes l'a ensuite conduit à partager ce qu'il avait appris de la nature : aider les pays d'Afrique en leur proposant une agriculture biologique et non chimique : "On leur apprenait à être des exploitants agricoles, mais pas des paysans respectueux de la nature".

Une grande partie de l'exode paysan est dû, selon lui, au système qui a mis l'argent à la place de la vie : "Il ne faut pas dépasser un certain seuil pour ne pas se trouver pris dans un engrenage".

Toutes ces expériences ont fondé la démarche que Pierre Rabhi défend inlassablement à travers le monde. Ecrivain, philosophe, conférencier, il a initié de nombreux mouvements pour la défense de la planète : carnet d'alertes pour lutter notamment contre les semences OGM ; mouvement Colibris, fondé sur la sobriété et le partage ; lutte pour que l'écologie soit apprise dès l'école primaire ; mouvement Terre et Humanisme pour transmettre les valeurs de l'agroécologie et de nombreux livres sur tous les thèmes développés.

"L'écologie ne doit pas être un mouvement politique mais une conscience. Il faut une mobilisation forte pour que l'humanité puisse survivre". Une conférence que les spectateurs présents hier ont longuement applaudie.

La conférence était organisée par l'association clunisienne ACS au carrefour des arts et des sciences, qui une fois par mois propose des conférences dans le domaine artistique ou scientifique afin d'établir des passerelles entre les sciences et les arts.

Danièle Vadot

 

 

 

 

Image 3  _RABHI CONFERENCE.jpg

 

 

 

 

DAVAYE : Deux « anciens » d’Algérie reçoivent la Croix du combattant

DSC00992 _ COMMEMORATION ALGERIE.jpg
Cérémonie commémorative, ce matin, du Cessez-le-feu de la Guerre d’Algérie du 19 mars 1962, devant le monument aux morts.

MACON : Une exposition collective inédite, sous le signe de la francophonie et de la poésie

Les métamorphoses, La beauté exposition salle François Martin.jpg
La salle d’expositions François Martin accueille depuis ce lundi les travaux et des contributions de plusieurs artistes et associations réunis par l’association mâconnaise Polysémie contemporaine dans une exposition intitulée Les métamorphoses, La beauté.

CHARNAY-LES-MACON : 136 personnes ont testé le repas dans le noir

DSC_3105 _ REPAS DANS LE NOIR.jpg
C'est yeux bandés que les convives ont dîner ce vendredi. Une expérience proposée par la Ville de Charnay a proposé ce vendredi à la salle de la Verchère, en partenariat avec le Moulin du gastronome et l’association Valentin Haüy.

VONNAS : Au collège, le mouvement continue !

Les représentants des enseignants ont été reçus en audience par les sénateurs Chaize et Mazuir. Une information a été communiquée aux parents, que nous publions.

EMPLOI/FORMATION : Rendez-vous jeudi à l'ESMP de Mâcon pour un job dating des métiers de la banque

ESMP JOBDATING BANQUE 21MARS1.jpg
L’ESMP, Ecole Supérieure privée Post-Bac à Mâcon, en partenariat avec le CFBP (Centre de Formation de la Profession Bancaire), et le groupe IGS, organise la 3ème édition du Job spécial « Métiers de la Banque » ce jeudi après-midi.

SAONE-ET-LOIRE : Le Département entame une "collaboration intelligente" avec la région croate de Varaždin

partenariat Saône-et-Loire et Varazdin (30).JPG
Le président du Conseil départemental, André Accary, a signé ce lundi une déclaration d’intentions pour une future coopération, avec le président de la région croate de Varaždin, Radimir Cacic.

THOISSEY : Collision frontale au niveau du port

COLLISION FRONTALE PORT THOISSEY - 1.jpg
Un des blessés, gravement touché, a été héliporté.

MÂCON - Cinémarivaux : ciné-débat autour du film "En Mille Morceaux"

ciné-démat En mille morceaux.jpg
Le SPIP de Sâone-et-Loire (service pénitentiaire d'insertion et de probation) organisait ce jeudi 14 mars, une rencontre pour un ciné-débat autour de la justice restaurative au Cinémarivaux , par le biais du film "EN MILLE MORCEAUX"

MÂCON : 2018, une année difficile sur le plan émotionnel pour l'association A.M.I.71 !

AGAmi (2).JPG
L'association A.M.I.71 a tenu son assemblée générale ce samedi au centre social de la Chanaye.

MACON - MJC de L'Héritan : La religion et l'Eglise en cause lors d'une conférence "Femmes, l'urgence laïque"

conférence MJC Héritan.jpg
La soirée a été animée par Laurence Taillade, auteure du livre "L'urgence laïque" et fondatrice et directrice du parti républicain "Forces laïques".

MACON : Les artistes trouvent le bon port sur la péniche Lysithéa

concert péniche Macon.jpg
Le bateau qui avait failli couler au port de plaisance de Mâcon est devenu un endroit qui attire les artistes, à l’exemple de Chamoun & The Afropicals qui y ont organisé une soirée musicale ce vendredi soir.

MÂCON : Un quadragénaire profère des menaces de mort de chez lui vers l'extérieur

1541352411_police-afp.jpg
Les faits se sont produits hier soir rue de Bourgogne à Mâcon. Il était à peu près 20h30 quand un homme de 45 ans, alcoolisé, a proféré des menaces de mort vers l'extérieur, envers les pompiers notamment. Il était chez lui dans son appartement.

CHARNAY-LES-MACON : Pierre Rabhi présente sa "sobriété heureuse"

Image 2  _ RABHI CONFERENCE.jpg
Debout pendant une heure et demi, devant 1 100 personnes réunies dans la salle de la Verchère à Charnay, Pierre Rabhi a défendu mercredi soir les valeurs de sa vie et surtout la mobilisation qu'il attend de chacun pour que la planète soit plus respectée et le monde plus équitable.

MÂCON : Une nouvelle présidente pour la MJC de l'Héritan

Francoise-Riss_Prsdte_MjcHeritan_150319 (1).JPG
Françoise Riss a été élue mardi soir à la place d’Éric Binet, qui reste membre du Conseil d’administration. macon-infos vous dévoile sa profession de foi. Il est également à noter deux nouveaux Vice-Présidents en les personnes d’Annie Bergeron et de François Maquart.

MÂCON - École Annexe : Les écoliers-ères ont appris à écrire avec une écrivaine

Angélique Villeneuve école annexe.jpg
La romancière et écrivaine d’albums pour enfants, Angélique Villeneuve a travaillé avec les classes de l’école Annexe de Mâcon dans le cadre d’un projet visant à stimuler la créativité des enfants et leur goût pour la lecture et l’écriture.