mardi 20 août 2019
  • ROUTE71 CD71 2019 - 1.jpg
  • ETE FRAPPE MACON 2019 16JUILLE - 1.jpg
  • WINE TOUR MACON 2019 UNE.jpg
  • locaux commerciaux MACON HABITAT.jpg

 

À Cluny, la gendarmerie applique la loi anti-casseur

avant même qu’elle ne soit validée par le Conseil constitutionnel !

 

Le 13 mars 2019, dans le cadre de la campagne pour les élections européennes de mai 2019, La France insoumise voulait présenter à Cluny une initiative inédite, les Holovans. Des interventions holographiques des candidat·e·s de la France insoumise dans le cadre de l’opération « le peuple aux commandes ! » Après Vence, Rousset, Commercy… c’est cette fois-ci à Cluny en Saône-et-Loire que les insoumis·es ont été empêché·e·s de tenir leur rassemblement politique.

Une demi-heure après l’arrivée de l’Holovan à Cluny, la police municipale puis la gendarmerie sont intervenues vigoureusement pour disperser notre rassemblement politique dont la tenue avait pourtant été notifiée à la mairie plusieurs jours à l’avance. Sans interdiction de leur part, cela vaut donc autorisation. La gendarmerie, en usant de menaces à l’encontre des militant·e·s, a donné un aperçu des dérives arbitraires du pouvoir.

En effet, dans ce contexte de remise en cause de nos libertés fondamentales comme la liberté de manifester, la loi anti-casseurs s’applique ici avant même qu’elle ne soit validée par le Conseil constitutionnel.

Rappelons que l’article 20 de la Déclaration Universelle des droits de l’Homme dispose que «Toute personne a droit à la liberté de réunion et d’association pacifiques».  En conséquence, une manifestation n’a pas à être autorisée et le défaut de déclaration ne saurait constituer un délit. La liberté de manifester et d’exprimer librement ses opinions est et reste un droit constitutionnel que le pouvoir en place tente par tous les moyens de réduire, La France insoumise dénonce à nouveau une tentative de verrouiller le débat démocratique et d’obstruer la campagne électorale d’un mouvement politique d’opposition. La France insoumise s’inquiète de la dérive autoritaire actuelle du pouvoir.

 

Les Groupes d’action de la France Insoumise du Mâconnais

 

 

DÉCÈS DU MAIRE DE SIGNES : La commission des lois du Sénat lance une grande consultation des maires

La séntarice Marie Mercier, secrétaire de la commission des lois, s'exprime sur le sujet dans un communiqué. Les maires ont jusqu'au 15 septembre pour répondre en ligne à un questionnaire.

CONSEIL MUNICIPAL DE MÂCON : Ça s’échauffe sévèrement sur le centre-ville

CONSEIL MUNICIPAL MACON JUILLET2019 - 1.jpg
On n’avait pas vu le conseil municipal atteindre un tel niveau électrique dans les échanges entre majorité et opposition depuis bien longtemps…

POLITIQUE : Elisabeth Roblot rejoint Agir, la droite constructive

ROBLOT.jpg
La Vice-présidente du conseil départemental de Saône-et-Loire rappelle ainsi son engagement à défendre une droite libérale, humaniste et pro-européenne

MUNICIPALES 2020 : La liste Mâcon citoyens 2020 mise sur la démocratie citoyenne

apéro Mâcon citoyens 2020.jpg
Mercredi, les représentants du mouvement politique Mâcon citoyens 2020 sont partis à la rencontre des Mâconnais autour d’un apéro citoyen en centre-ville.

EXPRESSION POLITIQUE - Jérôme Durain : "C’est un quart des effectifs de GE que la direction souhaite rayer d’un trait de plume"

Dans un communiqué, le sénateur socialiste de Saône-et-Loire rappelle la "doctrine Montebourg" pour GE.