conférence cybercriminalité CCI 71.jpg

La Gendarmerie et la DGSI, ainsi qu’une société privée, étaient les invitées d’une réunion sur la sécurité informatique au sein des entreprises, ce jeudi, à la CCI 71 de Mâcon.

Les intervenants ont essayé de mettre l’audience dans la peau d’un cybercriminel afin de comprendre ses motivations et ses tactiques ainsi que les failles dans la sécurité qu’il faut éviter, dont la plus fréquente est l’imprudence humaine.

Thierry Cassard, représentant l'entreprise de sécurité informatique, a donné quelques exemples de bonnes pratiques pour se protéger contre les divers types d’attaques informatiques.

Le représentant de la Direction Générale de la Sécurité Intérieure a même fait des démonstrations pour prouver les vulnérabilités d’un smartphone et quelles sont les gestes pour éviter les vols de données.

cybercriminalité CCI 71 (6).JPG

Michel Caradot, directeur information économique, marketing et communication CCI Saône-et-Loire et CCI Côte-d’Or 

La dernière fois que la CCI a fait intervenir la cellule anti-cybercriminalité, c'était pour les élus. Cette fois, nous avons voulu organiser une conférence plus étoffée pour les chefs d’entreprises, en collaboration avec la Chambre des Métiers et de l’Artisanat. Chacun se sent bien protégé et ne prend pas forcément conscience des risques mais, par exemple, il y a des boîtes qui ont fermé après s’être fait piquer ou détruire leurs fichiers clients. 

Le Lieutenant-colonel Etienne Folsche, du groupement de gendarmerie de Saône-et-Loire, rappelle que lui et ses collègues sont toujours prêts à intervenir pour faire un travail de prévention dans ce domaine : « Nous sommes là pour rappeler les bonnes pratiques contre les attaques informatiques, essayer de gendarmer un peu les chefs d’entreprises sur leur manière de travailler et d’aborder l’outil informatique au quotidien. Plus vous utilisez un système informatique, le réseau, l'intranet non-sécurisé, plus il y a de risque d’être piraté. Ce n’est pas forcément alarmant, mais ça évolue. »

Une charte informatique type a été envoyée aux participants pour informer les salariés sur leurs droits et devoirs.

Cristian Todea

 

 

cybercriminalité CCI 71 (28).JPG

L'adjudant Bruno Michaleck de la cellule anti-cybercriminalité du groupement de gendarmerie de Saône-et-Loire

cybercriminalité CCI 71 (18).JPG

Thierry Cassard, représentant d’une entreprise de sécurité informatique

cybercriminalité CCI 71 (10).JPG

cybercriminalité CCI 71 (8).JPG