Une projection exceptionnelle proposée par CinéMmémoire. Dans un des films, on peut voir la dernière personne vivante qui ait connu Lamartine.

 

 

Conservatoire Régional des Sciences et Techniques

Association loi de 1901, agrée par le Ministère de l'Education Nationale

Membre partenaire de la Fondation Nationale « La Main à la Pâte »

 

CinéMémoire

Projection de trois courts métrages en format 16 mm

Durée environ 55 minutes

 

Au Pays de Lamartine 

Film de 1932, réalisé à l'initiative du docteur Lutaud, originaire de Prissé.

Autour de Lamartine, ce film nous invite à un voyage dans le Mâconnais des années 1930.

Il est un sans doute le premier film parlant tourné dans notre région, il nous présente, entre autres, le dernier personnage vivant ayant connu Lamartine, Monsieur Duchet, 89 ans, qui fût son vigneron.

Il fût réalisé pour servir de support à la campagne électorale du docteur Lutaud qui se présentait aux élections législatives de 1932.

Ce document d'exception, qui fait partie de notre fond cinématographique, est le seul exemplaire que nous connaissons.

Noir et blanc, format 16 mm sonore optique. Durée environ 15 minutes.

 

Sur les chemins de Lamartine 

Film de 1942 réalisé par Jean Todesco.

C'est une évocation des lieux où c'est déroulée la vie de Lamartine de son enfance à sa mort. Il retrace son œuvre, sa vie politique, ses idylles…

Un classique incontournable sur Lamartine.

Noir et blanc, sonore optique, durée environ 20 minutes.

 

Une immense espérance – 1848 

Film des années 1950 réalisé par Jean Desvilles.

Ce film présente l'atmosphère politique en France et en Europe en 1848, période durant laquelle Lamartine joua un rôle important évoqué dans le film.

Comprendre et connaître cette période faite d'espoir et de violence est indispensable pour appréhender l'oeuvre de Lamartine.

Ce film a été primé dans plusieurs festivals internationaux.

Noir et blanc, sonore optique, durée environ 20 minutes.