samedi 4 avril 2020
  • COVID 19 MBA vous informe MI_Plan de travail 1 (1).jpg

Passation_pouvoir_RotaryMâcon_24062019_0001.jpg

Ce lundi, Françoise Gras succédait à Martine Marquet-Vinatier à la présidence du Rotary-Club de Mâcon. Pour l’occasion, une réception était organisée au Port d’Asnières à Asnières-sur-Saône, à laquelle l’ensemble du Rotary-Club était présent, ainsi que nombre de représentants des entreprises mécènes.

Affilié au réseau du Rotary International, le club mâconnais a été créé en 1937 et compte aujourd’hui 45 membres. Comme tous les Rotariens, les membres du Rotary-Club de Mâcon sont des décideurs solidaires qui mettent leurs compétences au service des causes humanitaires les plus pressantes, comme la paix, la prévention et le traitement des maladies, l’éducation ou encore le développement économique et local.

A la tête du club mâconnais depuis un an, Martine Marquet-Vinatier a, comme le veut la tradition rotarienne, passé les commandes de l’association à la présidente-élue, Françoise Gras, au terme de son mandat unique.

Avant de quitter la présidence, Mme Marquet-Vinatier a tenu à dresser le bilan de son action. Elle s’est déclarée particulièrement fière des actions menées en faveur de la jeunesse, avec au moins 150 jeunes de la région accompagnés par le Rotary-Club « qui œuvre pour leur donner confiance en eux et en la vie », selon les mots de la présidente sortante. Elle a également souligné l’action du club mâconnais en faveur de la santé et de l’humanitaire, avec notamment l’achat d’une borne musicale pour les 85 résidents en EHPAD à l’Hôtel-Dieu de Mâcon, l’achat d’un kayak adapté aux personnes atteintes par le cancer du sein leur permettant de reprendre une activité physique, ou encore l’aide à la construction d’écoles en Guinée, au Liban et au Sénégal. Au total, ce sont 41430 € d’aides qui ont pu être distribuées au cours de l’année rotarienne, grâce aux membres de l’association, aux sponsors locaux et aux mécènes qu’elle a chaleureusement remerciés.

Après le traditionnel échange de collier, la nouvelle présidente, Françoise Gras, est revenue sur son parcours au sein du Rotary-Club de Mâcon avant de brosser les grandes lignes de son projet.

Entrée au Rotary en 2008, Mme Gras a fait ses premiers pas aux côtés du Rotary-Club de Mâcon il y a environ 30 ans. Une autre époque où les clubs étaient fermés aux femmes ! A l’époque, Françoise Gras était enseignante et s’était engagée, avec l’une de ses collègues, à faire participer ses élèves au « carrefour carrière » organisé par le club. Invitées à faire un bilan de cette action lors d’une réunion du club, Mme Gras et sa consœur se sont vite rendu compte qu’elles étaient les deux seules femmes de l’assistance ! « Le Rotary c’était une affaire d’hommes. J’étais alors bien loin d’imaginer que j’intégrerais un jour le Rotary et encore moins que j’en deviendrais la présidente ! », s’amuse-t-elle.

Au cours de sa présidence, Mme Gras souhaite reconduire les actions en faveur de la jeunesse, notamment les échanges scolaires internationaux, le soutien aux jeunes musiciens et aux jeunes sportifs, mais aussi en développant et en élargissant le Concours d’éloquence auquel 75 jeunes de 4 lycées ont participé cette année.

Les classiques seront également reconduits au plan des actions Santé – Humanitaire, mais l’accent sera mis cette année sur le soutien au handicap à travers une action-phare de grande envergure. La Société des Régates mâconnaises vient de créer une section « handi-aviron » qui compte déjà plusieurs membres handisports dont la judokate Sandrine Martinet, médaille d’or paralympique à Rio en 2016 qui se prépare activement en vue des JO de Tokyo 2020 ! Devenue championne de Bourgogne-Franche-Comté en aviron indoor en novembre 2018, elle participera aux championnats de France en septembre 2019. Dans cette optique, le Rotary-Club de Mâcon financera à hauteur de 17000 € l’achat d’un bateau spécifique pour la section handi-aviron des Régates mâconnaises. « Une belle aventure humaine, qui fera rayonner le Rotary et la ville de Mâcon, peut-être même jusque Tokyo ! » conclut la nouvelle présidente.

Mâcon-infos souhaite bonne chance à Françoise Gras dans ses nouvelles fonctions. Rendez-vous est déjà pris en juin 2020 pour une nouvelle passation de pouvoir 100% féminine, puisque c’est la présidente-élue, Brigitte Lobjoy, qui succèdera à Mme Gras, preuve que le Rotary a su évoluer avec la société.

David D.

 

Photo d’accueil : la présidente sortante Martine Marquet-Vinatier (à gauche) et la présidente entrante Françoise Gras, avant la cérémonie.

Passation_pouvoir_RotaryMâcon_24062019_0002.jpg

Passation_pouvoir_RotaryMâcon_24062019_0004.jpg

Passation_pouvoir_RotaryMâcon_24062019_0005.jpg

Passation_pouvoir_RotaryMâcon_24062019_0006.jpg

Passation_pouvoir_RotaryMâcon_24062019_0007.jpg

Passation_pouvoir_RotaryMâcon_24062019_0008.jpg

Passation_pouvoir_RotaryMâcon_24062019_0009.jpg

Passation_pouvoir_RotaryMâcon_24062019_0010.jpg

Passation_pouvoir_RotaryMâcon_24062019_0011.jpg

Passation_pouvoir_RotaryMâcon_24062019_0012.jpg

Passation_pouvoir_RotaryMâcon_24062019_0013.jpg

Mme Marquet-Vinatier remet le collier de présidente à Mme Gras

Passation_pouvoir_RotaryMâcon_24062019_0014.jpg

Passation_pouvoir_RotaryMâcon_24062019_0015.jpg

Mme Gras remet le Paul Harris Fellow à Mme Marquet-Vinatier, en reconnaissance de son implication en faveur du Rotary

Passation_pouvoir_RotaryMâcon_24062019_0016.jpg

Passation_pouvoir_RotaryMâcon_24062019_0017.jpg

L’équipe qui assistera la nouvelle présidente dans ses fonctions, dont la future présidente Brigitte Lobjoy (à droite).

Passation_pouvoir_RotaryMâcon_24062019_0018.jpg

Passation_pouvoir_RotaryMâcon_24062019_0019.jpg

Passation_pouvoir_RotaryMâcon_24062019_0020.jpg

Passation_pouvoir_RotaryMâcon_24062019_0021.jpg

Passation_pouvoir_RotaryMâcon_24062019_0022.jpg

 

SAÔNE-ET-LOIRE - Covid-19 : La laboratoire d'analyse départemental Agrivalys capable de sortir des résultats en 4h !

Agrivalys 71 (30).JPG
André Accary, président du Conseil départemental, et Frédéric Brochot, vice-président en charge de l'Agriculture, président du laboratoire départemental, l'ont fait savoir ce jour par courrier à Olivier Veran, ministre de la Santé. Le laboratoire est capable d'effectuer 2000 analyses par jour. ACTUALISÉ : Le ministre a donné son feu vert.

CORONAVIRUS : 32 morts de plus en Bourgogne-Franche-Comté, 835 personnes sont rentrées chez elles

CORONAVIRUS ARS BFC2 - 1.jpg
Actualisé - Plus de 300 personnes sont décédées en milieu hospitalier en Bourgogne - Franche-Comté des suites du covid-19 depuis le 12 mars. 265 personnes sont en réanimation. Tous les chiffres de ces dernières 24h dans le communiqué de l'ARS.

Coronavirus - Covid-19 : 54 décès en Saône-et-Loire depuis le 12 mars

Acutalisé - C'est 4 morts de plus en 24h. 26 résidents d'EHPAD seraient décédés des suites du covid-19 depuis le 19 mars en Saône-et-Loire. La préfecture rappelle aussi que la nécessité de faire appel aux banques en cas de difficultés de trésorerie pour une entreprise.

CONCOURS : Écrivez une Nouvelle en ces temps de confinement

Le 17 janvier avait eu lieu le lancement, par le Village du Livre de Cuisery, de la 15ème édition de son concours de Nouvelles sur le thème :

PHOTOS : Pas besoin d'aller bien loin pour s'émerveiller

PRINTEMPS 2020 AVRIL CHARNAY - 16.jpg
Actualisé - Les très belles photos de Joseph, Marie T., Marie R. et Alain.

SAÔNE-ET-LOIRE : Grossesse et accouchement, les sages-femmes vous disent comment ça se passe pendant la crise sanitaire

ACCOUCHEMENT.jpg
De nouvelles dispositions entrent en vigueur dans le cadre de l'épidémie de covid 19 par un nouveau décret paru le 31 mars. Le conseil de l'Ordre des sages-femmes de Saône-et-Loire détaille également les recommandations du Collège des gynécologues obstétriciens de France.

CORONAVIRUS À L'HÔPITAL DE MÂCON – Alain Boissau : « La fermeture des frontières est un frein à l'approvisionnement »

ALAIN BOISSAU HOPITAL MACON COVID - 1.jpg
Le directeur par intérim de l'hôpital a fait le point sur la situation pour macon-infos. Les lits de réa vont augmenter dès jeudi. Les entrerpises continuent d'aider. Entretien.

TRIBUNAL DE MÂCON : La barbarie d'une mère sur sa fillette de moins de 2 ans...

TGI Mâcon.JPG
On aurait pu s'attendre à un procès aux Assises. Mais non, les juges en ont décidé autrement. Pourquoi ? « Car il y a eu un basculement... » explique maître Dominique Many, avocat du père, joint au téléphone. « La fillette était vue régulièrement par un médecin avant que sa mère ne s'acharne à la violenter à la suite d'un conflit conjugal. »

TRIBUNAL DE MÂCON : De la violence conjugale au proxénétisme...

TGI Mâcon.JPG
L'affaire a été jugée ce lundi par le tribunal correctionnel de Mâcon. Elle mettait en cause deux prévenus, deux hommes de 34 et 60 ans. La victime avait d'abord porté plainte pour violences conjugales.

VIOLENCES INTRA-FAMILIALES : Les Femmes solidaires rappellent les gestes barrières

CPViolenceslesgestesbarrieres(1) (1).jpg
Face aux violences, mettons en place ce geste barrière...

SAÔNE-ET-LOIRE : L'UMIH 71 alerte élus et préfet pour « enrayer un désastre économique »

Le président Patrick Revoyre s'est adressé ce jour par mail aux parlementaires, conseillers départementaux, préfet et sous-préfets. En voici l'intégralité.

HÔPITAL DE MÂCON - Covid-19 : Comment ça se passe pour les soignants.es ? Ce que rapporte Force Ouvrière

« Ce 27 mars 2020 se tenait une réunion d’étape entre la direction et les organisations syndicales représentatives au Centre Hospitalier de Mâcon », indique le syndicat FO, qui précise que « plus de 50 agents ont été contaminés, avec 2 hospitalisations ».

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ - Covid -19 : Des entreprises artisanales contribuent à la solidarité nationale

La Chambre des métiers et de l'artisnat recense les artisans en capacité de produire du matériel sanitaire

CORONAVIRUS À L'HÔPITAL DE MÂCON - Roland De Varax : « Nous assurons au mieux, avec de la débrouille »

ROLAND DEVARAX HOPITAL MACON - 1.jpg
Praticien hospitalier en réanimation médicale, chef du service de réanimation et président de la Commission Médicale d'Etablissement à l'hôpital de Mâcon, Roland De Varax a répondu à nos questions cet après-midi, au téléphone, sur la gestion de crise covid-19. Il exprime également sa colère vis-à-vis de l'Etat. Interview.

CORONAVIRUS : Une salve de remerciements de la part du comité A.M.i.71

AMI 71 collage.jpg
L'Association de défense des droits des Malades, Invalides et handicapés exprime, dans un communiqué, sa reconnaissance envers les professionnels.les qui travaillent en cette période historique d’épidémie.

MACON : Les Restos du cœur rouvrent leurs portes

restos du coeur Mâcon covid 19 (1).jpg
Rappelons qu'ils ont été cambriolés le 17 mars, au tout début du confinement.

CORONAVIRUS : La vague de l'épidémie progresse en Saône-et-Loire

28 personnes sont décédées en milieu hospitalier des suites du covid-19 ; 42 personnes sont sorties d'hospitalisation. L'hôpital de Mâcon est l'établissement qui accueille le plus de malade du coronavirus.

SAÔNE-ET-LOIRE : Les policiers municipaux peuvent aussi verbaliser

Des dérogations pour les marchés alimentaires sont accordées par le préfet. Azé, Igé, Leynes etc. sont concernés.