vendredi 27 novembre 2020
  • BFC_Macon_Infos_280x410px-2.jpg
  • CONCIERGERIE MACON2111.jpg
  • BVNOVEMBRE.png
  • VO PEUGEOT NOMBLOT NOV2020 - 1.jpg

Passation_pouvoir_RotaryMâcon_24062019_0001.jpg

Ce lundi, Françoise Gras succédait à Martine Marquet-Vinatier à la présidence du Rotary-Club de Mâcon. Pour l’occasion, une réception était organisée au Port d’Asnières à Asnières-sur-Saône, à laquelle l’ensemble du Rotary-Club était présent, ainsi que nombre de représentants des entreprises mécènes.

Affilié au réseau du Rotary International, le club mâconnais a été créé en 1937 et compte aujourd’hui 45 membres. Comme tous les Rotariens, les membres du Rotary-Club de Mâcon sont des décideurs solidaires qui mettent leurs compétences au service des causes humanitaires les plus pressantes, comme la paix, la prévention et le traitement des maladies, l’éducation ou encore le développement économique et local.

A la tête du club mâconnais depuis un an, Martine Marquet-Vinatier a, comme le veut la tradition rotarienne, passé les commandes de l’association à la présidente-élue, Françoise Gras, au terme de son mandat unique.

Avant de quitter la présidence, Mme Marquet-Vinatier a tenu à dresser le bilan de son action. Elle s’est déclarée particulièrement fière des actions menées en faveur de la jeunesse, avec au moins 150 jeunes de la région accompagnés par le Rotary-Club « qui œuvre pour leur donner confiance en eux et en la vie », selon les mots de la présidente sortante. Elle a également souligné l’action du club mâconnais en faveur de la santé et de l’humanitaire, avec notamment l’achat d’une borne musicale pour les 85 résidents en EHPAD à l’Hôtel-Dieu de Mâcon, l’achat d’un kayak adapté aux personnes atteintes par le cancer du sein leur permettant de reprendre une activité physique, ou encore l’aide à la construction d’écoles en Guinée, au Liban et au Sénégal. Au total, ce sont 41430 € d’aides qui ont pu être distribuées au cours de l’année rotarienne, grâce aux membres de l’association, aux sponsors locaux et aux mécènes qu’elle a chaleureusement remerciés.

Après le traditionnel échange de collier, la nouvelle présidente, Françoise Gras, est revenue sur son parcours au sein du Rotary-Club de Mâcon avant de brosser les grandes lignes de son projet.

Entrée au Rotary en 2008, Mme Gras a fait ses premiers pas aux côtés du Rotary-Club de Mâcon il y a environ 30 ans. Une autre époque où les clubs étaient fermés aux femmes ! A l’époque, Françoise Gras était enseignante et s’était engagée, avec l’une de ses collègues, à faire participer ses élèves au « carrefour carrière » organisé par le club. Invitées à faire un bilan de cette action lors d’une réunion du club, Mme Gras et sa consœur se sont vite rendu compte qu’elles étaient les deux seules femmes de l’assistance ! « Le Rotary c’était une affaire d’hommes. J’étais alors bien loin d’imaginer que j’intégrerais un jour le Rotary et encore moins que j’en deviendrais la présidente ! », s’amuse-t-elle.

Au cours de sa présidence, Mme Gras souhaite reconduire les actions en faveur de la jeunesse, notamment les échanges scolaires internationaux, le soutien aux jeunes musiciens et aux jeunes sportifs, mais aussi en développant et en élargissant le Concours d’éloquence auquel 75 jeunes de 4 lycées ont participé cette année.

Les classiques seront également reconduits au plan des actions Santé – Humanitaire, mais l’accent sera mis cette année sur le soutien au handicap à travers une action-phare de grande envergure. La Société des Régates mâconnaises vient de créer une section « handi-aviron » qui compte déjà plusieurs membres handisports dont la judokate Sandrine Martinet, médaille d’or paralympique à Rio en 2016 qui se prépare activement en vue des JO de Tokyo 2020 ! Devenue championne de Bourgogne-Franche-Comté en aviron indoor en novembre 2018, elle participera aux championnats de France en septembre 2019. Dans cette optique, le Rotary-Club de Mâcon financera à hauteur de 17000 € l’achat d’un bateau spécifique pour la section handi-aviron des Régates mâconnaises. « Une belle aventure humaine, qui fera rayonner le Rotary et la ville de Mâcon, peut-être même jusque Tokyo ! » conclut la nouvelle présidente.

Mâcon-infos souhaite bonne chance à Françoise Gras dans ses nouvelles fonctions. Rendez-vous est déjà pris en juin 2020 pour une nouvelle passation de pouvoir 100% féminine, puisque c’est la présidente-élue, Brigitte Lobjoy, qui succèdera à Mme Gras, preuve que le Rotary a su évoluer avec la société.

David D.

 

Photo d’accueil : la présidente sortante Martine Marquet-Vinatier (à gauche) et la présidente entrante Françoise Gras, avant la cérémonie.

Passation_pouvoir_RotaryMâcon_24062019_0002.jpg

Passation_pouvoir_RotaryMâcon_24062019_0004.jpg

Passation_pouvoir_RotaryMâcon_24062019_0005.jpg

Passation_pouvoir_RotaryMâcon_24062019_0006.jpg

Passation_pouvoir_RotaryMâcon_24062019_0007.jpg

Passation_pouvoir_RotaryMâcon_24062019_0008.jpg

Passation_pouvoir_RotaryMâcon_24062019_0009.jpg

Passation_pouvoir_RotaryMâcon_24062019_0010.jpg

Passation_pouvoir_RotaryMâcon_24062019_0011.jpg

Passation_pouvoir_RotaryMâcon_24062019_0012.jpg

Passation_pouvoir_RotaryMâcon_24062019_0013.jpg

Mme Marquet-Vinatier remet le collier de présidente à Mme Gras

Passation_pouvoir_RotaryMâcon_24062019_0014.jpg

Passation_pouvoir_RotaryMâcon_24062019_0015.jpg

Mme Gras remet le Paul Harris Fellow à Mme Marquet-Vinatier, en reconnaissance de son implication en faveur du Rotary

Passation_pouvoir_RotaryMâcon_24062019_0016.jpg

Passation_pouvoir_RotaryMâcon_24062019_0017.jpg

L’équipe qui assistera la nouvelle présidente dans ses fonctions, dont la future présidente Brigitte Lobjoy (à droite).

Passation_pouvoir_RotaryMâcon_24062019_0018.jpg

Passation_pouvoir_RotaryMâcon_24062019_0019.jpg

Passation_pouvoir_RotaryMâcon_24062019_0020.jpg

Passation_pouvoir_RotaryMâcon_24062019_0021.jpg

Passation_pouvoir_RotaryMâcon_24062019_0022.jpg

 

COVID À L'HÔPITAL DE MÂCON : Les médecins entre soulagement et grande inquiétude

COVID HOPITAL MACON 2611 - 2.jpg
L'hôpital est en phase plateau descendant, le pire semble derrière nous. Pour autant, les médecins présents ce matin pour la visite du député Benjamin Dirx ont alerté sur les risques de la réouverture des commerces ce samedi. Le docteur Kisterman a annoncé une vaccination à grande échelle en juin.

SAÔNE-ET-LOIRE : L'UMIH appelle les restaurants, les cafés, les discothèques à une ouverture symbolique le 28 novembre

UMIH LAISSEZ NOUS TRAVAILLER 2611.jpg
L'UMIH 71, organisation professionnelle, interpelle les conseillers départementaux et avance des revendications

VARENNES-LES-MÂCON : Plus de 150 véhicules contrôlés ce mercredi après-midi

CONROLES VARENNES MACON 251111200 - 1.jpg
Les forces de l’ordre ont mené une grande opération de contrôles de stupéfiants à la sortie sud de Mâcon. Opérations menée conjointement par la police et la gendarmerie pendant près de deux heures.

CRÊCHES-SUR-SAÔNE : Le sapin de Noël est arrivé !

SAPIN NOEL 2020 CRECHES SUR SAONE - 3.jpg
Par ailleurs, Valérie Bouilloux l'a confirmé, la commune va être illuminée.

COVID-19 EN SAÔNE-ET-LOIRE : 47 morts en une semaine annonce la préfecture

Tous les chiffres de la semaine. Rappelons quand même que 99,5% des personnes infectées par le covid, en France, s'en remettent...

« Ne pas rater le déconfinement, c’est aussi adapter les aides », estime la CPME 71

L'organisation patronale souligne le grand nombre de demandes formulées ces trois derniers jours

Violences urbaines : Des renforts de police dès cette semaine à Mâcon

CRS.jpg
Actualisé : La préfecture confirme la présence d'une compagnie de CRS supplémentaire à Mâcon à partir de jeudi

VIOLENCES URBAINES EN SAÔNE-ET-LOIRE : André Accary interpelle le ministre de l'Intérieur

ACCARY VIOLENCES URBAINES 71 - 1.jpg
Scandalisé par les violences urbaines à l’encontre des sapeurs-pompiers de Saône-et-Loire depuis maintenant 3 semaines, André Accary, président du SDIS 71, a décidé d’interpeller le ministre de l’Intérieur Gérald Damarnin afin d’obtenir, dans de très brefs délais, l’appui de moyens humains supplémentaires.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : +12,40% de décès entre le 1er septembre et le 09 novembre

La Saône-et-Loire est le département qui enregistre la plus forte progression des décès par rapport à 2019. L'INSEE précise qu'il s'agit de décès toutes causes confondues et pas seulement liés au covid.

MACON : L’école Jean Moulin victime des violences urbaines

incendie école Jean Moulin (5).JPG
Dans la nuit de samedi à dimanche, les violences urbaines ont touché aussi le bâtiment de l’école du quartier de Marbé. Fort heureusement, la rentrée ce matin a pu se faire dans de bonnes conditions.

MÂCON : Nouvelle nuit de violences urbaines au sud et au nord de la ville

VIOLENCES URBAINES MACON 211120202233 - 1.jpg
Actualisé : Toutes les images de la soirée. Aucun blessé n'est à déplorer parmi les forces de l'ordre et les pompiers. Une enquête de police a été ouverte.

SAÔNE-ET-LOIRE - Fabien Ben : « Une rentrée singulière globalement réussie »

BilanDasen1120 (4).JPG
Vendredi, l'inspecteur d'académie Fabien Ben a dressé le bilan de la rentrée 2020 dans le département.