vendredi 10 juillet 2020
  • Route_71_290x400 (2).jpg
  • EDENWALL STAGES ETE2020 - 1 (2).jpg
  • JVEUXDULOCAL MACON2105 (2).jpg
  • EGC BOURG CHALON - 1.jpg

contrat mobilisation  violences intrafamiliales sexistes sexuelles (1).jpg

Premiers contrats de ce type en Bourgogne Franche-Comté, ils officialisent la création des réseaux VIF (Violences Intrafamiliales) dans les communes de Cluny et Charolles.

Ils sont conclus par l’ensemble des acteurs concernés par les violences intrafamiliales : l’État, les collectivités territoriales, les forces de l’ordre, les établissements de santé et de soin et les associations.

La signature s'est faite à la préfecture de Saône-et-Loire jeudi mardi soir en présence de Dominique Yani - directrice de cabinet du préfet de Saône et-Loire, André Accary - président du Conseil départemental, Nicolas Mattheos - commandant du groupement de gendarmerie départementale de la Saône-et-Loire, Henri Boniau - maire de Cluny, Pierre Barthier- maire de Charolles, Nathalie Bonnot- déléguée départementale aux droits des femmes et à l’égalité, Eric Jallet - procureur chef du Parquet de Mâcon, Hélène Geronimi - sous-préfète de Charolles, ainsi que des représentants de nombreux associations et institutions concernées.

« Ces contrats sont conclus pour lutter contre l’ensemble des violences intrafamiliales. Celles commises dans le couple et celles qui affectent, directement ou indirectement, les enfants. Ils traduisent donc une logique intégrée qui repose sur un triste constat : la famille est malheureusement trop souvent encore le théâtre de violences intolérables » précisait Dominique Yani, directrice de cabinet du préfet de Saône et-Loire.

Elle a dévoilé que, pour le seul premier trimestre de 2019, on dénombre 364 victimes en Saône-et-Loire. 252 victimes majeures, dont 234 femmes, et 112 victimes mineures, dont plus des 2/3 sont des garçons. La majorité des violences intrafamiliales sont conjugales, et une majorité de ces violences ont un caractère sexiste.

Nathalie Bonnot, déléguée départementale aux droits des femmes et à l’égalité a souligné le fait qu’à travers les contrats locaux sur les violences intrafamiliales, sexistes et sexuelles, « il s’agit de favoriser un partage d’informations entre les forces de l’ordre, le parquet, les acteurs du champ sanitaire et social, ainsi que les élus locaux, afin de repérer le plus en amont possible les femmes victimes de violences au sein du couple et améliorer leur prise en charge. »

Elle a également annoncé que la nouvelle stratégie nationale de prévention de la délinquance qui devrait voir le jour dans quelques semaines va permettre de promouvoir la généralisation des contrats locaux sur les violences sexistes et sexuelles au sein des stratégies territoriales de prévention de la délinquance.

Les prochains contrats locaux sur les violences intrafamiliales, sexistes et sexuelles seront signés au niveau de Mâcon Beaujolais Agglomération, le 19 juillet. Ainsi, le réseau VIF Mâconnais/Beaujolais (crée en 2013) va s’étendre à 39 communes autour de Mâcon.

 

Un réseau VIF est un ensemble de professionnels (forces de l'ordre, travailleurs sociaux de différentes institutions (Éducation nationale, CAF, Conseil départemental),les CHRS, associations, médecins, hôpitaux, magistrats travaillant au contact des victimes de violences intrafamiliales afin de les prendre en charge le plus rapidement possible, de les accompagner dans les phases successives qui vont aller de leur mise en sécurité, avec ou non un hébergement, constatation des blessures ou violences psychologiques, la prise de la plainte ou non, l’écoute par des psychologues des victimes (femmes et enfants). Le fonctionnement d’un réseau VIF est fondé sur le partage d’informations à caractère confidentiel entre les différents professionnels : forces de l’ordre, travailleurs sociaux des différentes institutions, associations, dans le respect des pratiques professionnelles de chacun. Il permet d’agir le plus en amont possible des situations d’urgence.

 

Cristian Todea

 

 

contrat mobilisation  violences intrafamiliales sexistes sexuelles (2).jpg

contrat mobilisation  violences intrafamiliales sexistes sexuelles (4).jpg

Nathalie Bonnot, Henri Boniau, André Accary et Hélène Geronim

contrat mobilisation  violences intrafamiliales sexistes sexuelles (5).jpg

Dominique Yani

 

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : Seulement un quart des rivières sont en bon état écologique

A l'inverse, 86% des nappes phréatiques sont en bon été chimique.

Moustique-tigre : Sous surveillance en Bourgogne-Franche-Comté

MOUSTIQUE TIGRE BFC.jpg
L'ARS indiquent les gestes à adopter pour éviter son implatation

SAÔNE-ET-LOIRE - Covid-19 : 143 personnes testées positives depuis le 11 mai

COVID19 71.jpg
Actualisé ce 08 juillet - Les chiffres covid du jour. Toujours 19 personnes hospitalisées dans les hôpitaux et cliniques de Saône-et-Loire

CHARBONNIERES : Deux superbes spécimen !

CHENILLE CHARBONNIERES2 - 1.jpg
« Dimanche après-midi, deux belles chenilles du Sphinx à tête de mort se régalaient tranquillement dans le jardin de ma voisine Marie » raconte Rémy...

MÂCON : Le port de plaisance prépare son passage sous « pavillon bleu »

port Mâcon plaisance.jpg
Philippe Schneberger, conseiller délégué aux équipements touristiques de la Ville de Mâcon, annonçait ce matin l’intention de la municipalité d’obtenir dans les toutes prochaines années, le label « pavillon bleu » pour le port de plaisance.

MÂCON : Opération délicate ce matin au port de plaisance

opération port Mâcon (26).JPG
Un bateau de 18 tonnes a été remis à l’eau ce matin au port de plaisance lors d’une opération inédite pour la capitainerie, qui a duré plus d'une heure.

SAÔNE-ET-LOIRE : Un territoire porté par l’axe dynamique Mâcon – Chalon

INSEE SETL 07072020 - 1.jpg
Les détails de dernière étude de l'INSEE Bourgogne-Franche-Comté

SAÔNE-ET-LOIRE - Municipales 2020 : La préfecture a pris les choses en main à St-Ythaire

St-Ythaire est une commune de l'arrondissement de Mâcon, faisant partie du pays du Brionnais, qui comptait 125 habitants au recensement 2015 et pas de candidats.es aux dernières élections municipales. Comment ça se passe dans ces cas-là ? La réponse...

MÂCON : Les campeurs sont au rendez-vous !

CAMPING MACON 0507 - 23.jpg
Situé dans un écrin de verdure de cinq hectares, le camping quatre étoiles de Mâcon a accueilli ce week-end les premiers vacanciers étrangers, mais pas que.

LA ROCHE VINEUSE : Près de 80 entrepreneurs au pique-nique des entre'entrepreneurs, à la Roche bleue, pour se reconnecter en douceur

ECOGITACTIONS LAROCHE 0307 - 1.jpg
Séverine Lasserre, maitresse des lieux, ne voulait pas débuter l'été sans proposer une rencontre entre entrepreuneurs. C'est chose faite avec son réseau écogit'actions. C'était vendredi. Retour sur ces retrouvailles.

CHARNAY-LES-MÂCON : Christine Robin, première femme à la tête de la commune

Conseil_installation_Charnay_03072020_0015.jpg
Ce vendredi, c'est dans la grande salle de la Verchère et non en mairie – mesures de distanciations physiques post COVID obligent – qu'avait lieu le conseil d’installation de la nouvelle équipe municipale élue dimanche dernier.

SOLOGNY : Le caveau des Terres secrètes a ré-ouvert ses portes !

CAVEAU SOLOGNY VIGNERONS TERRES SECRETES ROSE - 12.jpg
Il manquait à la vie de ce joli petit coin de France, à la croisée des communes de Berzé-la-Ville, Sologny et Milly-Lamartine.

CONSEIL MUNICIPAL DE MÂCON : La baisse de subventions allouées aux écoles sur la table

C'est par une question diverse posée par Delphine Mermet (opposition) en fin de conseil que le sujet a été mis sur la table. Catherine Carle-Viguier a expliqué sa décision. Sa réponse en intégralité.