mardi 7 juillet 2020
  • Route_71_290x400 (2).jpg
  • EDENWALL STAGES ETE2020 - 1 (2).jpg
  • JVEUXDULOCAL MACON2105 (2).jpg
  • EGC BOURG CHALON - 1.jpg

Communiqué :

 

Vacances : Les très chers voyages en solitaire

À la veille du premier grand week-end de départ en vacances, l’UFC–Que Choisir dénonce, sur la base d’une étude des politiques tarifaires de 17 des principaux acteurs du tourisme, les surfacturations injustifiées dont sont victimes les consommateurs voyageant seuls. Les suppléments appliqués sont hors de proportion avec les coûts réellement supportés par les professionnels, et semblent plutôt relever d’une pratique de sur-marge au détriment des personnes seules.

Les vacances en solo coûtent en moyenne 53 % plus cher que pour une personne en couple

L’UFC-Que Choisir a relevé les prix de 86 séjours tout compris (en club vacances, à l’hôtel ou en croisières), en France et à l’étranger. Nous avons comparé le prix par personne pour un couple au prix pratiqué pour un voyageur seul. Comme le montre l’infographie ci-dessous, le prix d’un séjour d’une semaine en solo est en moyenne moitié plus élevé (53 %).

Dans le détail, c’est dans les clubs vacances que le surcoût est le moins marqué, notamment en France. En revanche, les voyages combinés (vol et hôtellerie tout compris) à l’étranger appliquent un surcoût moyen de 52 %. Enfin, les grands croisiéristes se livrent à un véritable matraquage des célibataires : le prix payé par une personne seule est en moyenne presque équivalent au prix total payé par un couple !

Un supplément sans justification économique apparente

Tous types de voyages confondus, notre étude montre un surcoût moyen de plus de 400 € par semaine pour une personne seule. Ce surcoût est d’autant moins acceptable que l’on peine à y déceler une justification économique. S’il est compréhensible que l’occupation d’une même chambre soit facturée peu ou prou au même prix à une ou deux personnes (les coûts sont effectivement proches), comment ne pas s’insurger devant les sur-tarifications des prestations directement liées au nombre de voyageurs ? Il en est ainsi du transport, des repas et boissons, ou des prestations d’animation ou de loisirs inclues dans le prix.

Les grandes disparités de supplément pour personnes seules entre les différents voyagistes, pour des destinations et des prestations similaires, montrent d’ailleurs bien l’absence de justification économique des suppléments les plus élevés. Ainsi, sur les clubs vacances en France, TUI ou Thomas Cook appliquent un supplément de moins de 25 % en moyenne, quand il dépasse 40 % chez Fram ou Marmara. Quant aux croisiéristes, c’est le grand-écart concernant leur politique de supplément voyageurs seuls : il est de 34 % en moyenne chez Costa, de 96 % chez MSC Croisières et de 149 % chez Royal Caribbean. Ce qui signifie qu’avec cette compagnie, une personne seule paie 25 % plus cher qu’un couple !

Parcs d’attraction : chez Disneyland, mieux vaut ne pas être une famille monoparentale

Nous avons enfin observé les pratiques tarifaires des quatre principaux parcs d’attraction français, en comparant les tarifs d’un séjour3 pour une famille de deux enfants, selon qu’elle compte un ou deux adultes. Si l’on déduit le coût des entrées, on se rend compte que la partie hôtelière du séjour est moins chère pour un adulte que pour deux au Parc Asterix, au Futuroscope et au Puy du Fou. C’est en revanche l’inverse chez Disneyland Paris, qui facture plus cher la même chambre à une famille monoparentale qu’à une famille avec deux adultes.

Décidée à promouvoir le juste prix et une société de consommation non discriminatoire, l’UFC-Que Choisir exhorte les voyagistes à adopter une tarification responsable des vacances en solitaire, qui ne répercute que les surcoûts réellement supportés par les professionnels. L’association appelle par ailleurs les consommateurs à la vigilance sur les suppléments appliqués, qui peuvent varier fortement d’un voyagiste à l’autre, et leur recommande de faire jouer la concurrence.

 

UFC que choisir voyages.jpg

 

MÂCON : Le port de plaisance prépare son passage sous « pavillon bleu »

port Mâcon plaisance.jpg
Philippe Schneberger, conseiller délégué aux équipements touristiques de la Ville de Mâcon, annonçait ce matin l’intention de la municipalité d’obtenir dans les toutes prochaines années, le label « pavillon bleu » pour le port de plaisance.

MÂCON : Opération délicate ce matin au port de plaisance

opération port Mâcon (26).JPG
Un bateau de 18 tonnes a été remis à l’eau ce matin au port de plaisance lors d’une opération inédite pour la capitainerie, qui a duré plus d'une heure.

SAÔNE-ET-LOIRE : Un territoire porté par l’axe dynamique Mâcon – Chalon

INSEE SETL 07072020 - 1.jpg
Les détails de dernière étude de l'INSEE Bourgogne-Franche-Comté

SAÔNE-ET-LOIRE - Municipales 2020 : La préfecture a pris les choses en main à St-Ythaire

St-Ythaire est une commune de l'arrondissement de Mâcon, faisant partie du pays du Brionnais, qui comptait 125 habitants au recensement 2015 et pas de candidats.es aux dernières élections municipales. Comment ça se passe dans ces cas-là ? La réponse...

MÂCON : Les campeurs sont au rendez-vous !

CAMPING MACON 0507 - 23.jpg
Situé dans un écrin de verdure de cinq hectares, le camping quatre étoiles de Mâcon a accueilli ce week-end les premiers vacanciers étrangers, mais pas que.

LA ROCHE VINEUSE : Près de 80 entrepreneurs au pique-nique des entre'entrepreneurs, à la Roche bleue, pour se reconnecter en douceur

ECOGITACTIONS LAROCHE 0307 - 1.jpg
Séverine Lasserre, maitresse des lieux, ne voulait pas débuter l'été sans proposer une rencontre entre entrepreuneurs. C'est chose faite avec son réseau écogit'actions. C'était vendredi. Retour sur ces retrouvailles.

CHARNAY-LES-MÂCON : Christine Robin, première femme à la tête de la commune

Conseil_installation_Charnay_03072020_0015.jpg
Ce vendredi, c'est dans la grande salle de la Verchère et non en mairie – mesures de distanciations physiques post COVID obligent – qu'avait lieu le conseil d’installation de la nouvelle équipe municipale élue dimanche dernier.

SOLOGNY : Le caveau des Terres secrètes a ré-ouvert ses portes !

CAVEAU SOLOGNY VIGNERONS TERRES SECRETES ROSE - 12.jpg
Il manquait à la vie de ce joli petit coin de France, à la croisée des communes de Berzé-la-Ville, Sologny et Milly-Lamartine.

SAÔNE-ET-LOIRE - Covid-19 et gestes barrières : La préfecture très préoccupée par le relâchement des comportements

COVID19 71.jpg
Actualisé ce 03 juillet. Elle déplore les nombreuses « attitudes irresponsables ». 24 personnes sont toujours hospitalisées pour covid dans les hôpitaux et cliniques de Saône-et-Loire.

CONSEIL MUNICIPAL DE MÂCON : La baisse de subventions allouées aux écoles sur la table

C'est par une question diverse posée par Delphine Mermet (opposition) en fin de conseil que le sujet a été mis sur la table. Catherine Carle-Viguier a expliqué sa décision. Sa réponse en intégralité.

MACON : 150 personnes à la manifestation pour l'hôpital

manifestation santé Mâcon.jpg
Actualisé - La manifestation a vu la participation de Jacques Asdrubal, médecin-chef des urgences.

SAÔNE-ET-LOIRE - Covid : Un foyer de contamination détecté à Chauffailles

C'est à la suite d'une réunion de famille que des membres ont été testés positifs.

CONSEIL MUNICIPAL DE MÂCON : Plus de 59 millions d'investissements au budget primitif 2020

MACON VUE AERIENNE.jpg
Jean-Patrick Courtois s'est dit heureux de trouver un excédent « pour continuer à investir sans emprunter ». Les élus de gauche ont voté contre le budget.

MÂCON : « Le vélo est mon geste barrière » avec Mâcon Vélo en Ville

MACON MVV geste barriere.JPG
L'association organise une nouvelle action de sensibilisation routière à destination des cyclistes et des automobilistes mâconnais le samedi 4 juillet après-midi

MÂCON : Repas convivial de fin d'année à la MJC des Blanchettes

RepasBlanchet.jpg
La MJC a clos le dernier cours de l'atelier poterie-mosaïque contemporaine par un repas partagé.