jeudi 26 novembre 2020
  • BFC_Macon_Infos_280x410px-2.jpg
  • Pub Macon_infos coronavirus 270x410px.jpg
  • BVNOVEMBRE.png
  • VO PEUGEOT NOMBLOT NOV2020 - 1.jpg

MI ot grall.jpg

À mi saison, le directeur de l’office de tourisme du Mâconnais Val de Saône, Louis-Mickaël Grall tire les premiers enseignements de cet été 2019 et revient sur les différentes activités proposées pour attirer et présenter le territoire aux touristes.

Le début de saison (avril-mai) a été globalement assez décevant pour les professionnels du tourisme. La cause ? Un calendrier offrant des longs ponts… peu favorables à la destination mâconnaise. Le début de l’été a lui connu d’une manière générale une évolution satisfaisante, selon le directeur de l’office de tourisme.

L’événement phare de l’été, le Tour de France, a permis à Mâcon d’accueillir le temps d’une journée des milliers de touristes, français et étrangers. Beaucoup sont restés en ville après le départ de la course. Les bars et les restaurants du centre-ville ont connu un samedi faste. Les autres commerçants ont également profité de l’effet grande boucle voyant de nouveaux acheteurs pousser les portes de leurs boutiques.

Mais ce n’est pas tout… « Pour la petite anecdote, le jour même de la course, des personnes qui regardaient le direct à la télé ont découvert les images de notre ville et de notre région et nous ont appelés en nous disant : "votre ville est belle, on veut venir", raconte Louis-Mickaël Grall. On a eu également d’autres retours de ce genre depuis. »

Une politique touristique ambitieuse

En ce début août, l’heure n’est pas encore au bilan. Mais l’office de tourisme de Mâcon et du Mâconnais tire déjà quelques enseignements de cette saison pour préparer l’année 2020. Avec une certaine ambition. « Nous continuons en effet à travailler et à construire une politique touristique ambitieuse, souligne le directeur. Aujourd’hui, il nous faut créer une offre qui se démarque. On a beaucoup d’atouts à Mâcon et aux alentours – la situation géographique, le patrimoine, la Saône, le vignoble - mais on n’a pas forcément d’élément fort, on n’a ni Tour Eiffel ni grands monuments qui attirent spécialement les touristes. il faut travailler là-dessus, donner aux gens l’envie de venir pour quelque chose en particulier. »

Les différentes visites mis en places l’an dernier déjà vont dans ce sens : faire découvrir la cité lamartinienne et les villages alentours. Le Lamartine tour a été un succès avec deux dates complètes en juin, la journée gourmande organisée en partenariat avec des viticulteurs et restaurateurs du Mâconnais ainsi que les visites dégustation des différents crus plébiscités par les étrangers (Belges, Suisses, Danois, Allemands…) aussi.

Sur les activités proposées par l’office de tourisme, on est sensiblement sur les mêmes chiffres que l’an dernier. Si moins de visites sont proposées, l’offre thématique est plus large avec des visites insolites, des visites gustations, des rencontres avec des artisans d’art et des visites guidées de la ville de Mâcon. « On travaille aussi avec le Musée des Ursulines pour certaines visites, c’est une nouvelle expérience qui a plutôt bien fonctionné avec une volonté de mettre en avant le patrimoine mâconnais ainsi que les produits phares. Le travail va être désormais de proposer quelque chose pour les touristes qui viennent pour visiter Mâcon. Aujourd’hui, on a 40 % du 71, plus tout ceux de l’Ain et du Rhône. »

Associer le nom de Mâcon avec le vigne et le vin

En ce qui concerne Mâcon Wine Tour, circuit commenté dans les vignobles mâconnais et beaujolais avec visites et dégustations, l’office de tourisme travaille avec des prestataires spécialisés dans les visites viticoles. « C’est bien de s’appuyer sur ceux qui font cela depuis des années. On peut ainsi se concentrer sur notre cœur de métier la promotion et la communication du territoire, comme nous le faisons en allant à la rencontre de tous les bateaux qui s’arrêtent à Mâcon, on les accueille et on leur présente notre ville, ses activités et ses animations. »

Et le directeur de l’office de tourisme de conclure : « Le but est d’allonger les offres proposées et développer davantage l’attractivité du centre-ville. On va analyser ce qui s’est passé en 2019 pour voir ce qu’on peut proposer l’année prochaine. Il y a un réel potentiel pour mettre en avant le territoire. On a vraiment tout pour réussir à Mâcon. Notre ambition à terme est d’associer le nom de Mâcon avec le territoire, la vigne et le vin. L’idée est là, à nous de la travailler ! »

 D. C.

 

Avec mobicoop, le covoiturage s'organise sur le campus de Davayé !

COVOITURE DAVAYE LYCEE LUCIE AUBRAC MOBICOOP - 1.jpg
C'est mieux que blablacar ! c'est sans commision ! Les jeunes ont de la suite dans les idées

RÉGION DE MÂCON - Maltraitance infantile : Des mots sur des maux avec Les Papillons

MALTRAITANCE les papillons.JPG
L’association a été créée l’an dernier pour libérer la parole des enfants victimes, le plus tôt. Pour cela, elle déploie ses ailes dans toute la France en installant des boites à lettres dans les écoles et les clubs sportifs. Dans le Mâconnais, les bénévoles sont les bienvenus… L'association a aussi sollicité les mairies de Crêches et La Chapelle.

MÂCON ET ALENTOURS : La Librairie du Cygne livre à domicile

La Librairie du Cygne se mobilise pendant la crise sanitaire en livrant des livres à domicile sur Mâcon et alentours. Plus de 2300 références disponibles dans 20 catégories différentes. C'est simple et rapide : Sélectionnez, recevez, lisez !

MÂCONNAIS SUD BOURGOGNE : Le PETR mobilisé contre l'ambroisie et le moustique tigre

PETR visio ambroisie moustique.JPG
Une réunion d'information en visio-conférence est prévue ce lundi. Comment faire pour lutter contre ces nuisibles ? premiers éléments de réponse.

VIOLENCES FAITES AUX FEMMES : Alors que le télétravail se généralise, les salariées subissent-elles moins de violences professionnelles ?

FEMMES SOLIDAIRES MACON VIOLENCES - 1.jpg
Le 25 novembre est une journée contre les violences faites aux femmes. L'association Femmes solidaires Mâcon envisageait une action ce jour-là pour dénoncer toutes les violences faites aux femmes (au travail, intra-familiale, de rue...). La situation sanitaire et le nouveau confinement les contraignent à annuler cette action. Malgré tout, les membres souhaitent s'exprimer sur le sujet pour que…

RÉGION DE MÂCON - Covid-19 : Les tests antigéniques disponibles en pharmacie

TESTS ANTIGENIQUES COVID19 MACON.jpg
Contactée par macon-infos, la pharmacie de la place Gardon à Mâcon fera les tests covid à partir de ce mardi après-midi. Christophe Petit, responsable du service des gardes des pharmacies du Mâconnais, a bien voulu nous en dire quelques mots. Les pharmaciens peuvent signer un partenariat avec les infirmières libérales, une 1ère ! ACTUALISÉ à 15 h.

Arnaque des « bitumeurs irlandais » : Attention de ne pas vous faire avoir par de faux professionnels du goudron

Les gendarmes de Saône et Loire vous mettent en garde face au retour des "bitumeurs irlandais" qui ont récemment sévi dans le Rhône.

COMMERCES ALIMENTAIRES : Il n’y aura pas de pénurie !

CONFINEMENT rayon devalise 3.JPG
Ce sont des scènes de déjà vu ! Des embouteillages à l’approche des centres commerciaux, des chariots (sur)remplis, des files interminables aux caisses, des rayons dévalisés…

LOISIRS EDUCATIFS : Les vacances au CLEM, un régal !

CLEM 26OCT2020 - 2.jpg
Mais il n'y a pas que la patisserie qui régale la jeunesse...

MILLY-LAMARTINE : Sur les chemins de Jack…

MILLY auberge de jack 1.jpg
En 1902, le nom de Lamartine était adjoint à celui de Milly... Depuis le 17 septembre 2020, celui de Johan Ducrozet est associé à Milly-Lamartine ! Il s'agit du nouveau propriétaire de L'Auberge de Jack, place de l'Église.

EDITO : Plus de restrictions mais pas plus de moyens, c'est un peu juste M. le Président

Nombre de personnels hospitaliers en particulier, et de fonctionnaires en général, ont dû avoir quelque peu mal aux oreilles mercredi en entendant le président de la République dire à des soignants, sans détour, ce qui est aujourd'hui la politique des services publics en France : « pas de problème de moyen, simplement un problème d’organisation ». Ah...

DAVAYÉ : Apprenez à conduire ces engins et devenez tractoriste dans les vignes

TRACTORISTE ABCDAVAYE - 1.jpg
Le campus ABCDavayé propose une demi-journée de recrutement pour ses formations de tractoristes samedi 4 octobre, sur le site de formation. Insertion professionnelle garantie à l'issue.

MÂCONNAIS/VAL DE SAÔNE : La grande rentrée des orchestres d’harmonie

HARMONIE reprise 2020.JPG
Après six mois d’inactivité, les musiciens ont retrouvé leurs partitions et le bonheur de jouer ensemble. À cette occasion, l’Harmonie municipale de Mâcon, les Sauveteurs de Saint-Laurent, la Jeanne d’Arc de Manziat et l’Union Musicale de Manziat ont ouvert leurs portes à Mâcon Infos.

MÂCONNAIS SUD BOURGOGNE : Christine Robin ré-élue présidente du PETR

CHRISTINE ROBIN PETR 2020 - 1.jpg
Elle a été opposée à Marie Fauvet, maire de Cluny, également candidate hier soir.

MÂCONNAIS SUD BOURGOGNE - Octobre rose : 43 rendez-vous pour sensibiliser au dépistage du cancer du sein

programme 2020 Octobre rose  Mâconnais (82).JPG
Les partenaires qui participent à l’organisation des diverses animations d’Octobre rose ont annoncé le programme de cette édition 2020 lors d’une conférence de presse.

SOLUTRÉ : L’exposition “Animaux disparus – Enquête à l’âge de glace” inaugurée

Musée_Préhistoire_Solutré_inauguration_expo_animaux_disparus_montage0001.jpg
Initialement prévue au printemps et reportée en raison de la crise sanitaire, l’exposition a ouvert ses portes au public le 15 juillet. Elle a été officiellement inaugurée ce samedi matin en présence de nombreux élus locaux et départementaux.

COVID-19 : 4 classes fermées en Mâconnais

Capture d’écran 2019-11-10 à 15.11.56.png
Actualisé le 11 septembre : Pas de fermeture de classe supplémentaire en Saône-et-Loire ; 1 fermeture dans l'Yonne et à Dijon. Le bilan complet dans l'académie de Dijon.

MÂCON-CHARNAY : L'ESMP en journées d'intégration à Edenwall

ESMP MACON INTEGRATION 1009 (5).jpeg
Ce qu'en dit la directrice Céline Lacour. A voir aussi, notre reportage photos

VINS DE BOURGOGNE : Une mention « premier cru » pour l’AOP « Pouilly-Fuissé »

POUILLY FUISSE PREMIER CRU - 1.jpg
Le comité national des appellations d’origine relatives aux vins et aux boissons alcoolisées, et des boissons spiritueuses, réuni en séance le 3 septembre, a approuvé la reconnaissance de 22 climats accompagnés de la mention «premier cru» qui pourront être adjoints à l’AOP «Pouilly-Fuissé». Une 1ère pour une appellation communale du Mâconnais, saluée par la présidente de Région.