jeudi 16 juillet 2020
  • MACON PREND SES QUARTIERS ETE 20203 - 1.jpg
  • EDENWALL STAGES ETE2020 - 1 (2).jpg
  • JVEUXDULOCAL MACON2105 (2).jpg
  • Route_71_290x400 (2).jpg

LOUIS DAMIEN BOUCHACOURT _ CRU CHENAS_04.jpg

Louis-Damien Bouchacourt est producteur de vins nature en Chénas et Beaujolais Villages. Portrait d’un vigneron à l’écoute de son terroir.

C’est sur la route des Deschamps, aux Jean Loron, que se trouve une partie du domaine de Louis-Damien Bouchacourt, qui s’étend sur quelque 4 hectares entre La Chapelle de Guinchay et Chénas. Issu d’une famille de vignerons « en conventionnelle mais raisonnée », ce dernier a fait le choix de se lancer en 2014 dans une démarche de conversion en bio, reprenant une partie des parcelles de son frère Guillaume.

Un virage vers le bio et le nature qui aura demandé de la maturation : six années d’études, un BTS au lycée agricole de Davayé, des stages en Alsace, Champagne et Côtes Rôties, des voyages en Nouvelle-Zélande et en Australie, une expérience professionnelle auprès de vignerons du Mâconnais, dont Julien Guillot et la lecture de Jules Chauvet, vigneron à La Chapelle de Guinchay, qui lança dans les années 80 le mouvement des vins naturels.

Du temps devant soi

Dans sa cave, un Chénas 2015 poursuit sa maturation en fûts. « L’année 2015 a été très solaire, avec peu de volume. Elle a donné un vin fort en extraction. J’ai préféré le garder afin de l’élever plus longtemps ». Cette cuvée de 3 000 litres (soit 4 000 bouteilles) sera commercialisée en 2025… « J’espère que ce vin va gagner en finesse et en élégance. Ce sera un vin rare que l’on peut garder ».

Travailler dans la durée vaut également pour ses autres cuvées, que ce soit Le Glouglou, Beaujolais Villages en rouge et en blanc ou Le Made in Chénas. « Je ne commercialise jamais le millésime après la mise en bouteille. Il s’écoule toujours deux ans. Il faut du temps pour le vin nature afin de permettre une stabilisation et une sédimentation naturelles ». En effet, la vinification est élaborée sans ajout ni filtration.

Cru Chénas

Louis-Damien Bouchacourt est par ailleurs investi depuis cinq ans pour faire reconnaître la qualité et la singularité du Cru Chénas, aux côtés d’une quinzaine de vignerons, dont Guillaume Bouchacourt, président du Cru Chénas, Pierre-Yves Perrachon, vice-président, Paul-Henri Tillardon ou encore Aurélien Berthelon.

« Il s’agit de trouver un discours commun et de nous positionner. C’est aussi globalement une démarche destinée à redorer le blason des Beaujolais, en favorisant une montée en gamme. De nombreux vignerons font de plus en plus le choix de produire moins et mieux ». Pour sa part, Louis-Damien Bouchacourt produit 35 hectolitres de Chénas. « Je préfère produire moins. Par contre, je vends toute ma production, avec un prix plus cher à la bouteille ».

Vignes au naturel

A un mois des vendanges, les jeunes vignes de la parcelle des Jean Loron poursuivent leur croissance. Plantées en rangs larges, leurs ceps sont hauts et leurs branches poussent sans rognage. Dans l’esprit d’un respect du terroir, ici les sols ne sont pas traités ni mis à nus mais naturellement enherbés, avec la présence de certaines plantes. « Elles sont le symptôme d’un déséquilibre du sol. Elles viennent ainsi remettre de l’équilibre, comme le trèfle ou le liseron qui vont pomper l’azote ou le chardon qui va décompacter le sol grâce à ses racines ».

La pluie des derniers jours aura été bénéfique. « Les vignes sont restées belles, malgré la canicule. Il n’y a pas eu de maladie mais parfois une fleur moyenne sur certaines vignes. Cette année 2019 s’annonce magnifique, la récolte devrait être belle et plus importante que les autres années. J’espère qu’elle donnera un vin plus léger, plus souple ».

Emmanuelle Berne

 

 

LOUIS DAMIEN BOUCHACOURT _ CRU CHENAS.jpg

Le Chénas 2015 en cours de maturation

LOUIS DAMIEN BOUCHACOURT _ CRU CHENAS_03.jpg
LOUIS DAMIEN BOUCHACOURT _ CRU CHENAS_02.jpg

LOUIS DAMIEN BOUCHACOURT _ CRU CHENAS_05.jpg

Les jeunes vignes

LOUIS DAMIEN BOUCHACOURT _ CRU CHENAS_06.jpg

LOUIS DAMIEN BOUCHACOURT _ CRU CHENAS_08.jpg

Avec vue sur le moulin à vent

LOUIS DAMIEN BOUCHACOURT _ CRU CHENAS_07.jpg

LOUIS DAMIEN BOUCHACOURT _ CRU CHENAS_10.jpg

LOUIS DAMIEN BOUCHACOURT _ CRU CHENAS_09.jpg

LOUIS DAMIEN BOUCHACOURT _ CRU CHENAS_12.jpg

LOUIS DAMIEN BOUCHACOURT _ CRU CHENAS_11.jpg

 

 

MÂCONNAIS-BEAUJOLAIS AGGLOMERATION : « On a vu ce soir un monde qu’on n’a pas envie de voir ! » a attaqué Patrick Monin

Le maire d’Azé en avait gros sur le coeur ce soir. Il a exprimé, en toute fin de conseil, sa déception avec des propos sans détour. « Je suis un progressiste, je n’ai pas de leçon à recevoir de vous » a répondu Jean-Patrick Courtois. La passe d’armes en détail.

MÂCONNAIS-BEAUJOLAIS AGGLOMÉRATION : Jean-Patrick Courtois réélu à la présidence de l'Agglomération

JEAN PATRICK COURTOIS PRESIDENT MBA2020 - 1.jpg
Le conseil a procédé ce soir à l'élection du président et des vice-présidents, au Spot. A voir : les noms et les attributions des 15 vice-présidents et vice-présidentes.

CHÂNES : L'association Top dance rend hommage à son président défunt

TOP DANCE CHANE PRESIDENT CHRISTIAN PERRIN - 1.jpg
L'association vous donne rendez-vous fin août. Chronique d'une petite association en milieu rural qui a vécu une année bien compliquée.

MACON - 14 juillet : La fête nationale célébrée sans faste cette année

fête nationale 2020 Mâcon.jpg
Une cérémonie au monument aux morts du square de la Paix a remplacé ce jour le traditionnel défilé militaire et le feu d’artifices.

SOLIDARITÉ : La Fondation groupe EDF lance son Fonds de Solidarité Covid-19

Il est doté d’un million d’euros « pour soutenir les plus démunis, pour favoriser le retour à l’école et à l’emploi mais aussi participer à un nouveau modèle de société plus durable et solidaire. » Les associations peuvent déposer une demande.

BOURGOGNE : Une rave party s'est installée dans la Nièvre

RAVE BOURGOGNE.jpg
La Préfecture de la Nièvre parle de 5 000 teufeurs. L'hélicoptère de la Gendarmerie Nationale a été engagé.

RÉGION : La commission permanente affecte 102 millions d'euros en Bourgogne-Franche-Comté

Le détail des subventions accordées par secteur par le Conseil régional

Covid-19 - aide et soins à domicile : Le Réseau APA dresse son bilan en Saône-et-Loire

L’ASSAD de Mâcon, l’ASSAD Val-de-Saône et Domisol ont fait face à la crise du COVID et reprennent progressivement leur rythme de croisière. Membres du Réseau APA, ces trois associations à but non lucratif d’aide et de soins à domicile ont unis leurs forces pour tenir au mieux la première ligne.

MÂCON : À la rencontre d'Antoine Poirier, guide œnotouristique

APoirier (3).jpg
Antoine Poirier, originaire de la côte chalonnaise, est guide œnotouristique. L'année dernière, il a créé sa société spécialisée dans les visites du Beaujolais et du Mâconnais à la découverte du vignoble. Témoignage.

PRISSE - Théâtre : "Un malade imaginaire !", d'après Molière, le 17 juillet

Moliere 1.jpeg
Molière prend un coup de jeune ! Un spectacle à ne pas manquer, proposé par la MJC de l'Héritan et l'Atelier Théâtre Adulte de Prissé.

COVID-19 : Le virus circule toujours en Saône-et-Loire

Covid190001.jpg
14 personnes toujours hospitalisées dans les hôpitaux et cliniques de Saône-et-Loire

BOURGOGNE : Les vignes n’attendent plus que leurs vendangeurs !

Il est temps de postuler. Pôle emploi vous dit comment.

SAONE-ET-LOIRE : Le conseil départemental attribuera une prime covid aux « aides à domicile » à la fin de l’année

Le Département va se substituer à l’Etat pour que les « aides à domicile » ne soient pas les oubliés !

ROMANÈCHE-THORINS - Touroparc zoo : Julien, Ludovic et Christophe, trois soigneurs animaliers passionnés !

Soigneur.jpg
macon-infos est allé à la rencontre de trois soigneurs animaliers du zoo Touroparc pour en savoir plus sur leur métier et partager leur quotidien. Une immersion au cœur de cette belle et intéressante profession. Reportage.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : Seulement un quart des rivières sont en bon état écologique

A l'inverse, 86% des nappes phréatiques sont en bon été chimique.

Moustique-tigre : Sous surveillance en Bourgogne-Franche-Comté

MOUSTIQUE TIGRE BFC.jpg
L'ARS indiquent les gestes à adopter pour éviter son implatation

SAÔNE-ET-LOIRE - Covid-19 : 143 personnes testées positives depuis le 11 mai

COVID19 71.jpg
Actualisé ce 08 juillet - Les chiffres covid du jour. Toujours 19 personnes hospitalisées dans les hôpitaux et cliniques de Saône-et-Loire