dimanche 12 juillet 2020
  • Route_71_290x400 (2).jpg
  • EDENWALL STAGES ETE2020 - 1 (2).jpg
  • JVEUXDULOCAL MACON2105 (2).jpg
  • EGC BOURG CHALON - 1.jpg

MOBYLETTE periple jura 6.JPG 

Parcourir 200 km (aller-retour) avec des deux roues d’époque… C’est le pari fun (ou fou ?) de trois amis. Ce dimanche matin à 7 h, ils sont partis de Péronne en direction du Jura, pour une escapade qui leur laissera de sacrés souvenirs

 

L’idée est née lors d’une soirée entre amis… Comme beaucoup d’idées de ce genre finalement ! Ce soir là, Denis du domaine Bicheron de Péronne, Pascal de Replonges et Anthony de Saint-Denis-lès-Bourg commencent à parler de mobylettes. « Et Denis et Anthony se sont mis à partager leurs souvenirs de jeunesse. Moi, je ne pouvais pas en faire à l’époque comme j’étais en sport études, c’était interdit, raconte Pascal. Et puis Denis a lancé cette idée folle : et si on se faisait un périple ensemble en mobylette. »

La soirée se termine, les copains se retrouvent quelques jours plus tard. « Je croyais que l’idée avait été lancée comme ça, mais non Denis était plus motivé que jamais, il me demandait déjà comment on allait faire pour trouver des mobylettes anciennes ! » C’est le début d’une belle aventure, un brin nostalgique, mais emplie de bonne humeur et de rires. Le début d’une longue recherche aussi. La seule condition pour qu’ils fassent ce périple c’était en effet de le faire avec des mobylettes d’origine. Les trois compères trouvent finalement une 103 Vogue et se font prêter une Peugeot 102, en échange de la remise en état, et une motobécane 41, des machines de plus de quarante ans pour certaines.

« Comme des gamins »

« On a commencé à se retrouver tous les week-ends, le soir aussi quand on pouvait pour bricoler et les retaper pour qu’elles roulent », poursuit Pascal. La plupart des travaux de rénovation sont réalisés à Péronne, dans un garage transformé en atelier mécanique pour l’occasion. « Et c’est pas facile après autant d’années de s’y remettre. On connaissait bien la mécanique étant jeunes, mais aujourd’hui… », souligne Denis. À force de patience et d’essais (une quarantaine sur les routes du Mâconnais), ils réussissent à les faire rouler. « Bon, on a eu des fuites, des pannes et on a pédalé quelques fois pour rentrer chez nous, mais on l’a fait. Et à chaque fois qu’on se retrouve on est comme des gamins, on a le sourire figé pendant une heure et demie ! »

Ce dimanche matin, ils ont pris la direction du Jura et de Clairveaux-les-Lacs. Pourquoi cette destination ? « Tout simplement parce que c’est assez plat, on va éviter de faire trop souffrir les machines quand même et puis on emprunte que la départementale. En moyenne, on peut rouler à 45 km/h avec quelques pauses, on devrait mettre 3 h 30 pour arriver. » Leurs épouses, Caroline, Karine et Marie, les rejoindront sur place pour un petit week-end prolongé en famille… en voiture et en camion. « On ne sait jamais s’il faut ramener une des mobylettes en panne pour le retour. Et oui on compte faire l’aller-retour et des pannes ou des ennuis techniques, on va en avoir, c’est obligé ! »

Une première… mais pas la dernière

Dans leurs sacoches (d’époque), ils ont tout prévu : les outils et les bidons d’essence « parce que cette aventure on veut la faire en totale autonomie, on va se débrouiller, ce n’est pas une course, c’est pour le fun, pour se faire plaisir » Pour la tenue, elle ne pourra pas être d’époque, sécurité oblige, mais les trois amis ont trouvé des casques à l’esprit vintage.

Ils filmeront leur trajet avec une caméra pour garder des souvenirs de cette journée sur la route. Pour partager leur road-book aussi… même s’ils ont déjà fait des émules. « Autour de nous on a une bande de copains qui sont déjà intéressés pour se joindre à nous quand on va recommencer. » Et pas de souci pour trouver d’autres mobylettes. Denis, Pascal et Anthony ont déjà acquis d’autres engins qu’ils ont commencé à retaper. L’aventure à mobylette ne fait donc que commencer…

D. C.

 

 

MOBYLETTE periple jura 4.JPG

MOBYLETTE periple jura 5.JPG

MOBYLETTE periple jura 7.JPG

MOBYLETTE periple jura 8.JPG

MOBYLETTE periple jura 1.JPG

MOBYLETTE periple jura 2.JPG

MOBYLETTE periple jura 3.JPG

 

Covid-19 - aide et soins à domicile : Le Réseau APA dresse son bilan en Saône-et-Loire

L’ASSAD de Mâcon, l’ASSAD Val-de-Saône et Domisol ont fait face à la crise du COVID et reprennent progressivement leur rythme de croisière. Membres du Réseau APA, ces trois associations à but non lucratif d’aide et de soins à domicile ont unis leurs forces pour tenir au mieux la première ligne.

MÂCON : À la rencontre d'Antoine Poirier, guide œnotouristique

APoirier (3).jpg
Antoine Poirier, originaire de la côte chalonnaise, est guide œnotouristique. L'année dernière, il a créé sa société spécialisée dans les visites du Beaujolais et du Mâconnais à la découverte du vignoble. Témoignage.

PRISSE - Théâtre : "Un malade imaginaire !", d'après Molière, le 17 juillet

Moliere 1.jpeg
Molière prend un coup de jeune ! Un spectacle à ne pas manquer, proposé par la MJC de l'Héritan et l'Atelier Théâtre Adulte de Prissé.

COVID-19 : Le virus circule toujours en Saône-et-Loire

Covid190001.jpg
14 personnes toujours hospitalisées dans les hôpitaux et cliniques de Saône-et-Loire

BOURGOGNE : Les vignes n’attendent plus que leurs vendangeurs !

Il est temps de postuler. Pôle emploi vous dit comment.

SAONE-ET-LOIRE : Le conseil départemental attribuera une prime covid aux « aides à domicile » à la fin de l’année

Le Département va se substituer à l’Etat pour que les « aides à domicile » ne soient pas les oubliés !

ROMANÈCHE-THORINS - Touroparc zoo : Julien, Ludovic et Christophe, trois soigneurs animaliers passionnés !

Soigneur.jpg
macon-infos est allé à la rencontre de trois soigneurs animaliers du zoo Touroparc pour en savoir plus sur leur métier et partager leur quotidien. Une immersion au cœur de cette belle et intéressante profession. Reportage.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : Seulement un quart des rivières sont en bon état écologique

A l'inverse, 86% des nappes phréatiques sont en bon été chimique.

Moustique-tigre : Sous surveillance en Bourgogne-Franche-Comté

MOUSTIQUE TIGRE BFC.jpg
L'ARS indiquent les gestes à adopter pour éviter son implatation

SAÔNE-ET-LOIRE - Covid-19 : 143 personnes testées positives depuis le 11 mai

COVID19 71.jpg
Actualisé ce 08 juillet - Les chiffres covid du jour. Toujours 19 personnes hospitalisées dans les hôpitaux et cliniques de Saône-et-Loire

CHARBONNIERES : Deux superbes spécimen !

CHENILLE CHARBONNIERES2 - 1.jpg
« Dimanche après-midi, deux belles chenilles du Sphinx à tête de mort se régalaient tranquillement dans le jardin de ma voisine Marie » raconte Rémy...

MÂCON : Le port de plaisance prépare son passage sous « pavillon bleu »

port Mâcon plaisance.jpg
Philippe Schneberger, conseiller délégué aux équipements touristiques de la Ville de Mâcon, annonçait ce matin l’intention de la municipalité d’obtenir dans les toutes prochaines années, le label « pavillon bleu » pour le port de plaisance.

MÂCON : Opération délicate ce matin au port de plaisance

opération port Mâcon (26).JPG
Un bateau de 18 tonnes a été remis à l’eau ce matin au port de plaisance lors d’une opération inédite pour la capitainerie, qui a duré plus d'une heure.

SAÔNE-ET-LOIRE : Un territoire porté par l’axe dynamique Mâcon – Chalon

INSEE SETL 07072020 - 1.jpg
Les détails de dernière étude de l'INSEE Bourgogne-Franche-Comté

SAÔNE-ET-LOIRE - Municipales 2020 : La préfecture a pris les choses en main à St-Ythaire

St-Ythaire est une commune de l'arrondissement de Mâcon, faisant partie du pays du Brionnais, qui comptait 125 habitants au recensement 2015 et pas de candidats.es aux dernières élections municipales. Comment ça se passe dans ces cas-là ? La réponse...

MÂCON : Les campeurs sont au rendez-vous !

CAMPING MACON 0507 - 23.jpg
Situé dans un écrin de verdure de cinq hectares, le camping quatre étoiles de Mâcon a accueilli ce week-end les premiers vacanciers étrangers, mais pas que.

LA ROCHE VINEUSE : Près de 80 entrepreneurs au pique-nique des entre'entrepreneurs, à la Roche bleue, pour se reconnecter en douceur

ECOGITACTIONS LAROCHE 0307 - 1.jpg
Séverine Lasserre, maitresse des lieux, ne voulait pas débuter l'été sans proposer une rencontre entre entrepreuneurs. C'est chose faite avec son réseau écogit'actions. C'était vendredi. Retour sur ces retrouvailles.