vendredi 27 novembre 2020
  • BFC_Macon_Infos_280x410px-2.jpg
  • CONCIERGERIE MACON2111.jpg
  • BVNOVEMBRE.png
  • VO PEUGEOT NOMBLOT NOV2020 - 1.jpg

 

Communiqué

 

Adrien BEAUDET et la jeunesse visés à travers Serge GAULIAS

 

Ne pouvant pas siéger au Conseil municipal lundi prochain et m'exprimer sur ce sujet très important face au public, je le fais donc par voie de presse.

Serge Gaulias est venu me chercher en mars 2014 pour être sur la liste « Agir où l'on vit » en tant que porte parole de la jeunesse. Je rappelle que M. le Maire a été battu à chaque fois aux municipales depuis 1989. Dès lors, il convient d'admettre qu'en 2014, la présence de Serge Gaulias, co-fondateur de la liste « Agir où l’on vit » a été déterminante dans notre victoire. La majorité devrait lui en être reconnaissante et en particulier Jean-Louis Andrès qui a pu s'asseoir en fin de course dans le siège de Maire. Mais ce dernier a une mémoire très sélective. Les promesses et les engagements de mars 2014 sont oubliés !

Comme j'ai déjà eu le loisir de l'expliquer dans la presse, la gouvernance d'alcôve de M. le Maire n'a pas été à la hauteur de mes attentes et de ceux de ses concitoyens, sans oublier la gestion catastrophique du personnel. Devant cette situation désespérante, je suis passé dans l'opposition avec d'autres Conseillères et Conseillers municipaux. Quant à Serge Gaulias il est resté fidèle à son engagement de servir dans la majorité avec M. le Maire jusqu'en mars 2020, comme il l'a rappelé récemment par voie de presse. D'où l’incompréhension totale de le pousser à la démission de son poste de 1er adjoint sous le prétexte que je suis sur sa liste en 2020. Ce qui revient à dire que M. Gaulias pouvait garder son poste s'il ne m'avait pas pris sur sa liste.

Dans une société ou les valeurs morales n'ont plus cours, je tiens à le remercier pour sa force et sa détermination à défendre la jeunesse et les causes justes. Si toute autre situation similaire venait à se produire au sein de notre Conseil municipal, j'espère la même intransigeance de la part de M. le Maire. A défaut, il perdra définitivement toute crédibilité. Il ne peut pas y avoir "deux poids deux mesures". Les Charnaysiennes et les Charnaysiens ne comprendraient pas cette injustice.

C'est la raison pour laquelle nous avons décidé de porter ensemble une liste jeune et dynamique afin de « Servir Charnay ».

Adrien Beaudet

 

 

SANTÉ - 31 millions d'€ pour la région BFC : « Une belle enveloppe qui ne règle pas tout »

Le 14 novembre, le ministre de la Santé annonçait une enveloppe de 31 millions d'euros pour la Bourgogne-Franche-Comté attribuée dans le cadre du Ségur de la Santé. Michel Maillet, membre du collectif Santé protection sociale de l’Union Départementale CGT de Saône et Loire, a réagi à cette annonce.

Général Electric : « C’en est trop » s'indigne Marie-Guite Dufay

Après l’annonce de nouvelles suppressions de postes dans le cadre de la réorganisation de GE Steam Power, Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté, réagit avec force...

CRISE SANITAIRE ET POUVOIR D'ACHAT : Les retraités de la CGT demandent 100€ tout de suite

L’Union syndicale des Retraités CGT de Saône et Loire invite toutes les retraitées et tous les retraités à signer une pétition en ligne

EXPRESSION POLITIQUE : « De quoi ont besoin les quartiers populaires de Mâcon ? »

La réaction du PCF cu Mâconnais suite aux violences urbaines du week end à Mâcon.

COVID-19 : Les étudiants infirmiers de Mâcon refusent de sacrifier leur formation sur l’autel des dysfonctionnements de l’hôpital

Mobilisés pour renforcer les équipes hospitalières dans le cadre de la lutte contre l’épidémie de COVID-19, les étudiants de l’IFSI de Mâcon dénoncent les conditions de leur mobilisation et les conséquences sur leur formation.

LIVRE – Crise sanitaire : Sortie de « Quand la psychose fait dérailler le monde »

Ce n'est pas le livre d'un professeur de médecine mais d'un agrégé de philosophie et d'un journaliste, spécialistes de géopolitique, qui tirent leur légitimité de leur citoyenneté, mais également, s'agissant d'une crise sanitaire mondiale, de leur spécialité. Ils critiquent ouvertement et de manière très argumentée le reconfinement. Une autre voie est possible défendent-ils.

EDITO : C’est d’un « plan De Gaulle » dont la France a besoin aujourd’hui...

...pour Laisser les commerçants-es travailler et laisser nos gosses tranquilles !

CONSEIL REGIONAL : Gilles Platret portera la parole de l'opposition, à la place de François Sauvadet

Gilles Platret, maire de Chalon, est le candidat déclaré de la droite et du centre aux procahines élections régionales. Ça pourrait chauffer dans l'hémicycle régionale ce vendredi...