thumbnail.jpg

« Les Voyages Immobiles », série de photos réalisée par l’artiste-photographe lors des crues de la Saône en décembre 2017-janvier 2019, continue d’émerveiller le public et les jurys.

Au festival de photographie de Chabeuil, qui s'est tenu du 14 au 22 septembre, Gaël Fontany a obtenu avec la même série le troisième prix du jury, le troisième prix du public et le troisième prix de la Fédération Française de Photographie.

Les Mâconnais.ses ont pu admirer les photos de cette série à la galerie Mary Ann lors d’une exposition pédagogique en collaboration avec les élèves de l'option musique du lycée Lamartine, qui ont composé des morceaux originaux avec des paroles et musiques et qu'ils ont associées à certains tableaux (à découvrir ici). 

 

thumbnail (1).jpg

Gaël Fontany

"Cette série est née dans mon esprit en septembre 2017. Pour la réaliser, il me fallait une conjonction improbable entre une crue extraordinaire et le brouillard. C’est en janvier 2018 que les eaux de la Saône ont envahi les abords de la ville. Le moment était venu, l’instant ! Le cours du temps figé, l’horizon absent comme nos futurs hypothétiques, seul subsiste le moment présent. Comme autant de voyages immobiles, les photographies de cette série proposent des paysages irréels où l’on se promène comme en soi. Imaginaire..."

Avec « Les Voyages Immobiles », le photographe mâconnais sera présent prochainement à trois autres festivals : les rencontres photographiques du Prieuré à St Genest-Lerpt, Le Festival Photo des regards créatifs à Salaise-sur-Sanne et le Festival les Azimutés à Uzès.

Il participera également avec une exposition bénévole à l’hôpital de Bourg en Bresse dans le cadre d’un programme d’accès à l’art pour les soignants sur leur lieu de travail.

A Mâcon, on peut admirer quelques-unes de ses photos dans le hall du centre départemental de santé, rue Mathieu.

Cristian Todea

 

 

51456727_2233965589989628_5173572731219738624_n.jpg

51231826_2236773056375548_3121366236827484160_n.jpg

thumbnail (2).jpg