mardi 7 juillet 2020
  • Route_71_290x400 (2).jpg
  • EDENWALL STAGES ETE2020 - 1 (2).jpg
  • JVEUXDULOCAL MACON2105 (2).jpg
  • EGC BOURG CHALON - 1.jpg

AESH (1).JPG

 

Les personnels précaires AESH (accompagnant d'élèves en situation de handicap) soutenus par l'intersyndicale CGT/ Sud Éducation Bourgogne se sont rassemblés devant la DSDEN (Direction des Services de l'Éducation Nationale) de Saône et Loire, à Mâcon, ce lundi. Ils étaient en grève toute la journée.

Une délégation d'AESH et de syndicalistes devait être reçue par les services de l'éducation nationale en fin d'après-midi.

Selon un porte-parole des AESH, « depuis la rentrée de septembre, l'Éducation nationale en Saône et Loire nous oblige à travailler deux heures de plus non-rémunérées par rapport au contrat légal. Nous essayons pour l'instant de faire respecter ce dernier. Le directeur académique veut nous faire rattraper des heures qui servent à d'autres choses comme les accompagner en conseil de classe, sur des sorties scolaires ou sur des événements exceptionnels. »

« Notre situation est précaire », poursuit une accompagnante, avec un petit salaire. Entre ce qui est écrit et ce que l'on nous demande de faire, ce n'est pas la même chose ! La circulaire ministérielle du 05 juin 2019 stipule que le temps de service hebdomadaire d'accompagnement d'un élève sert de référence pour la détermination du temps de service. »

« Notre métier consiste à accompagner en classes les élèves en situation de handicap afin de faciliter leurs scolarité », explique Claudine. « Avec l'enseignant, nous mettons en place des adaptations en fonction du handicap de l'élève pour l'aider à s'insérer au mieux dans le groupe classe et à suivre les apprentissages comme les autres. 

Jusqu'à l'année dernière, sur les 36 semaines d'accompagnement d'élèves, notre salaire était annualisé sur 39 semaines. Les syndicats ont longtemps réclamé que l'ensemble du travail réalisé en amont (travail invisible) soit pris en compte et donc annualisé sur 41 semaines. Pour 23 h 30, on gagne 700 euros. Mais depuis septembre, la Dasen nous oblige à travailler deux heures de plus gratuitement, soit 25h30. Depuis cette rentrée, nous avons droit à des contrats de 3 ans renouvelables une fois. Et peut-être à la clé un CDI, mais nous n'avons aucun plan de carrière. »

M.A.

 

 

AESH (2).JPG

 

SAÔNE-ET-LOIRE : Un territoire porté par l’axe dynamique Mâcon – Chalon

INSEE SETL 07072020 - 1.jpg
Les détails de dernière étude de l'INSEE Bourgogne-Franche-Comté

SAÔNE-ET-LOIRE - Municipales 2020 : La préfecture a pris les choses en main à St-Ythaire

St-Ythaire est une commune de l'arrondissement de Mâcon, faisant partie du pays du Brionnais, qui comptait 125 habitants au recensement 2015 et pas de candidats.es aux dernières élections municipales. Comment ça se passe dans ces cas-là ? La réponse...

MÂCON : Les campeurs sont au rendez-vous !

CAMPING MACON 0507 - 23.jpg
Situé dans un écrin de verdure de cinq hectares, le camping quatre étoiles de Mâcon a accueilli ce week-end les premiers vacanciers étrangers, mais pas que.

LA ROCHE VINEUSE : Près de 80 entrepreneurs au pique-nique des entre'entrepreneurs, à la Roche bleue, pour se reconnecter en douceur

ECOGITACTIONS LAROCHE 0307 - 1.jpg
Séverine Lasserre, maitresse des lieux, ne voulait pas débuter l'été sans proposer une rencontre entre entrepreuneurs. C'est chose faite avec son réseau écogit'actions. C'était vendredi. Retour sur ces retrouvailles.

CHARNAY-LES-MÂCON : Christine Robin, première femme à la tête de la commune

Conseil_installation_Charnay_03072020_0015.jpg
Ce vendredi, c'est dans la grande salle de la Verchère et non en mairie – mesures de distanciations physiques post COVID obligent – qu'avait lieu le conseil d’installation de la nouvelle équipe municipale élue dimanche dernier.

SOLOGNY : Le caveau des Terres secrètes a ré-ouvert ses portes !

CAVEAU SOLOGNY VIGNERONS TERRES SECRETES ROSE - 12.jpg
Il manquait à la vie de ce joli petit coin de France, à la croisée des communes de Berzé-la-Ville, Sologny et Milly-Lamartine.

SAÔNE-ET-LOIRE - Covid-19 et gestes barrières : La préfecture très préoccupée par le relâchement des comportements

COVID19 71.jpg
Actualisé ce 03 juillet. Elle déplore les nombreuses « attitudes irresponsables ». 24 personnes sont toujours hospitalisées pour covid dans les hôpitaux et cliniques de Saône-et-Loire.

CONSEIL MUNICIPAL DE MÂCON : La baisse de subventions allouées aux écoles sur la table

C'est par une question diverse posée par Delphine Mermet (opposition) en fin de conseil que le sujet a été mis sur la table. Catherine Carle-Viguier a expliqué sa décision. Sa réponse en intégralité.

MACON : 150 personnes à la manifestation pour l'hôpital

manifestation santé Mâcon.jpg
Actualisé - La manifestation a vu la participation de Jacques Asdrubal, médecin-chef des urgences.

SAÔNE-ET-LOIRE - Covid : Un foyer de contamination détecté à Chauffailles

C'est à la suite d'une réunion de famille que des membres ont été testés positifs.

CONSEIL MUNICIPAL DE MÂCON : Plus de 59 millions d'investissements au budget primitif 2020

MACON VUE AERIENNE.jpg
Jean-Patrick Courtois s'est dit heureux de trouver un excédent « pour continuer à investir sans emprunter ». Les élus de gauche ont voté contre le budget.

MÂCON : « Le vélo est mon geste barrière » avec Mâcon Vélo en Ville

MACON MVV geste barriere.JPG
L'association organise une nouvelle action de sensibilisation routière à destination des cyclistes et des automobilistes mâconnais le samedi 4 juillet après-midi

MÂCON : Repas convivial de fin d'année à la MJC des Blanchettes

RepasBlanchet.jpg
La MJC a clos le dernier cours de l'atelier poterie-mosaïque contemporaine par un repas partagé.

SAÔNE-ET-LOIRE : Bénédicte Kiehl-Redon, nouvelle commissaire divisionnaire, directrice départementale de la Sécurité publique

BENEDICTE KHIEL REDON2 - 1.jpg
Elle annonce la création d'un centre d'information et de commandement à vocation départemental dans les locaux du commissariat de Mâcon. Rencontre.