vendredi 18 septembre 2020
  • TICKET SMS TREMA MACON.jpg
  • JEPMACON SEPT2020 - 1.jpg

TRAIN SANCE 9OCT.jpg

Actualisé à 12:31 - La thèse de l'homicide a été envisagée.

L'accident est survenu ce mercredi soir peu après 21 h 30, sur la commune de Sancé précisément, après la gare de Mâcon.

D'après les premiers éléments, le TER 17818, qui circulait en direction de Chalon-sur-Saône, a percuté une personne qui se trouvait sur la voie. Il s'agirait d'un homme. 

Le train arrêté, les 59 passagers ont été pris en charge par le contrôleur. Les deux conducteurs du train vont être remplacés.

Un officier de police judiciaire et un médecin légiste sont attendus sur place.

La circulation des trains est interrompue dans les deux sens.

Actualisé - Le choc a eu lieu à 160km/h. La police scientifique est sur les lieux. Une enquête a été ouverte pour tenter de déterminer s'il s'agit d'un suicide et identifier la victime.

J. R.

 

Actualisé jeudi à 12 h 31 : Contacté par macon-infos, le service communication de la SNCF Bourgogne - Franche-Comté a bien voulu fournir des compléments d'information — Le trafic a repris 4 h plus tard. Les passagers à destination de Dijon sont arrivés vers 2 h du matin. La SNCF avait mis à disposition des taxis pour les voyageurs qui n’avaient plus de correspondance à cette heure tardive. Ils ont également été ravitaillés en eau pendant toute la durée de l’interruption, malgré les difficultés d’accès aux voies, comme le souligne le service communication de la SNCF. L’électricité fonctionnant, il n’y a eu aucun problème de lumière ni de chauffage. La relève du conducteur s’est également faite dans les temps.

Si l’attente a été aussi longue, c’est en raison de la durée des investigations des forces de l’ordre. En temps habituel, le retard s’établit entre 2 h et 2 h 30 maximum pour un tel accident à personne. Cette fois, l’enquête a été plus approfondie. Les forces de l’ordre ne disposaient pas en effet d’éléments suffisamment probants (lettre dans le véhicule, témoignages…) pour établir formellement la thèse du suicide. La thèse de l’homicide a donc été envisagée également et les investigations particulièrement longues et poussées.

Le TER est finalement reparti avec 4 h de retard, une fois les investigations terminées et les voies nettoyées.

 

 

ACCIDENT TRAIN SANCE.jpg

 

FLEURVILLE : Coup de feu, fuite, accident, outrages et menaces de mort...

Un des protagonistes a comparu ce mercredi au tribunal correctionnel de Mâcon.

MÂCON - Violences sur l'esplanade Lamartine : Les policiers durement pris à partie, à 5 contre 40 !

BAGARRE MACON 30082020 - 1.jpg
Dans la nuit du 29 au 30 août dernier, vers 1h30, une rixe éclate entre plusieurs jeunes sur l’esplanade Lamartine à Mâcon. Lors de leur intervention pour calmer tout le monde, les forces de l’ordre sont confrontées à une quarantaine de personnes et essuient insultes et violences… Deux policiers sont blessés. Récit de l'audience au tribunal ce mercredi.

MÂCON : Il met le feu devant le commissariat et prend la fuite

COMMISSARIAT_MACON.jpg
Actualisé : L'incendiaire a été placé en détention provisoire dans l'attente de son jugement.

MÂCON : Violente bagarre sur l’esplanade, deux policiers blessés

BAGARRE MACON 30082020 - 1.jpg
La fin de soirée a sérieusement et fâcheusement dégénéré dans le centre-ville de Mâcon dans la nuit de samedi à dimanche. À voir, la vidéo d'une témoin de la scène. Deux individus ont été interpellés, placés en garde à vue et écroués. À l'origine, une tournée non réglée ? ACTUALISÉ : Prison ferme pour les deux prévenus.

MÂCONNAIS : L’OTV pour des vacances en toute tranquillité !

MACONNAIS OTV 2020 1.JPG
Vous partez quelques semaines de vacances, l’été ou tout au long de l’année ? Ou vous vous absentez juste le temps d’un long week-end ? Pensez à l’Opération tranquillité vacances (OTV). Parce que vacances c’est surtout synonyme de détente, pas de stress ni de crainte…

MÂCON : Violence envers un médecin urgentiste et menaces de mort avec un rasoir de barbier aux Charmilles

TGI_MACON.jpg
L'individu, polytoxicomane, et a été jugé ce mercredi en comparution immédiate.

CHARNAY : Choquant et scandaleux !

MOUSTIQUE TIGRE REPLONGES - 1 (1).jpg
Actualisé : une autre, pas mal non plus, à Mâcon...

VINZELLES : Il recule volontairement dans la foule en voiture et fait de nombreux blessés !

VINZELLES MYBEERS VOITURE FOLLE.jpg
RÉACTUALISÉ ce 11 août : Rétablissons la justesse de l'information.

SÉCURITÉ ROUTIÈRE : 15 infractions liées à l’alcoolémie et 2 aux stupéfiants dans le département

SECURITE ROUTIERE controle 0820 2.jpg
La nuit dernière, une vaste opération de contrôles d’alcoolémie et de stupéfiants a été menée sur l’ensemble des routes du département.

SANCÉ : Il menace ses parents, insulte les policiers et retourne en prison

TGI_MACON.jpg
Le 24 juillet dernier, les policiers interpellent un homme de 47 ans, à Sancé, suite à une plainte déposée dans la journée par son père.

SAÔNE-ET-LOIRE : Un important dispositif de pompiers mobilisé après plusieurs départs de feux à Saint-Martin-sous-Montaigu

Incendie_StMartinsousMontaigu_InfoChalon_0001.jpg
Plus de 60 pompiers mobilisés au plus fort de la journée. Un drone engagé pour mieux diriger les équipes.

CHALON-SUR-SAÔNE : Une fusillade fait un mort et 2 blessées graves

10312_1_full.jpg
Les faits se sont déroulés sur le plateau Saint-Jean. L'auteur de l'assassinat se serait donné la mort. La femme de la victime et sa fille de 21 ans sont gravement blessées.

MÂCON : Pour un « regard en croix », une double fracture à la mâchoire !...

C'est ce qui est arrivé à un jeune livreur de pizzas le 21 mai dernier. « Son agresseur est revenu à la charge samedi, deux mois après » indique des membres de sa famille, qui alertent en même temps sur une montée de la violence à Mâcon cet été. Un phénomène confirmé par la police.

MÂCON : Un SDF s'en prend violemment à deux personnes en l'espace de 12h

AGRESSION MACON SDF.jpg
L'individu a été présenté ce lundi devant le tribunal, en comparution immédiate.

MÂCON : Saisie record de résine de cannabis

SAISIE DROGUE 10KG MACON.jpg
La prise date du vendredi 10 juillet. C'est en milieu d'après-midi (15h40), dans le quartier des Saugeraies, qu'un deal est repéré par les policiers de la BAC.