lundi 17 février 2020
  • PORTES OUVERTES 2020 LYCEE CASSIN MACON - 1.jpg
  • PIANO LIBERTE CHARNAY.jpg
  • NAVETTE TREMA 2020.jpg
  • RENO IMMO MACON ACCUEIL 08022020 - 1.jpg

Communiqué :

De session en session, le président du groupe du Rassemblement national au Conseil régional sème la haine. Le paroxysme a été atteint vendredi dernier en déclarant que les services de la Région sont gangrénés par l’islamisme et en contestant la présence d’une jeune mère de famille sur les bancs du public dans l’hémicycle sous prétexte vestimentaire.

Cette attitude est étrangère aux valeurs de la République et contraire à la politique que je mène avec l’appui de la majorité régionale. Le vivre ensemble est fondé sur les principes de respect de l’autre, de laïcité et de fraternité.

La présence à la session d’une mère de famille, accompagnatrice avec des enseignants d’un groupe d’élèves, dans le cadre d’une action portée par la politique de la Ville à Belfort, était totalement légitime. C’est ce que j’ai rappelé après le déclenchement de l’incident.

Contrairement à ce qui se dit et s’écrit, elle n’était pas voilée, son visage est visible, elle portait simplement un foulard.

Concernant les suites à donner, en tant que Présidente de l’institution régionale, j’ai décidé de faire un signalement au procureur de la République de tous les propos tenus, tout au long de cette session, dont ceux portant sur la contestation de la présence de cette jeune mère de famille. C’est à lui de dire le droit et le cas échéant d’engager les poursuites contre les auteurs de ces propos que je réprouve totalement. Par ailleurs, je me réserve le droit de porter plainte.

Concernant ma visite sur place, à Belfort, en début de semaine, son but est de rencontrer cette mère de famille que j’ai déjà eue au téléphone, ainsi que les enseignants qui portent cette action en dehors du cadre scolaire.

Loin de tout esprit de polémique, j’ai décidé que ce sera une rencontre privée, sans élus et sans presse. J’apporterai la bienveillance de l’institution régionale à ces personnes adultes et mineures, actrices malgré elles, de cette tourmente qui prend un caractère national. C’est à elles et elles seules de décider des suites à donner, les concernant, notamment sur le plan judiciaire.

Marie-Guite Dufay

Présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté

 

UNIVERSITÉ : Quatre millions d'euros pour aider les sports collectifs à décrocher plus de médailles en 2024

La «Team Sports» de l'Université de Bourgogne se prépare pour les Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024.

VINS DE BOURGOGNE : 3 présidents de Départements contre la révision de l'AOC Bourgogne proposée par l'INAO

André Accary pour la Saône-et-Loire, François Sauvadet pour la Côte d'Or, et Patrick Gendraud pour l'Yonne, ont écrit directement au président de la République. Voici la lettre qu'ils lui ont adressée.

SAINT-VINCENT TOURNANTE : La 76ème édition, à la hauteur de toutes les attentes

Saint vincent tournante 2020.jpg
Plus de 80 000 personnes ont déambulé les 25 et 26 janvier dans les rues de la Capitale des Grands Crus, Gevrey-Chambertin, décorée aux couleurs des arômes du vin, thème de ce millésime 2020 réussi.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : Le nombre de demandeurs d'emploi en baisse au 4ème trimestre 2019

La DIRECCTE et Pôle emploi publient ce jour une note conjointe sur l'emploi au 4ème trimestre 2019.

CONSO - Nintendo Switch : L'UFC Que choisir dit "stop à l’obsolescence des manettes !"

L'association de défense des consommateurs met en demeure Nintendo de réparer gratuitement les manettes « Joy-Cons » et les Nintendo Switch Lite