samedi 4 avril 2020
  • COVID 19 MBA vous informe MI_Plan de travail 1 (1).jpg

AGRI NUMERIQUE MACONNAIS SUD BOURGOGNE - 4.jpg

Le PETR avait donné rendez-vous à la ferme de Jalogny ce mardi à tous les acteurs et actrices de la filière agricole pour pour plancher une première fois sur les usages du numériques dans l'agriculture. L'objectif est de déterminer les priorités et les orientations à horizon 2022.

 

Incontournable, vital et révolutionnaire. C'est ce qu'est devenu le numérique aujourd'hui pour tous les professionnels.les du secteur. « A la fin du XIXème siècle, nos aïeux ont connu la révolution de l'électricité, qui a boulevesé le paysage économique mondial. Le numérique est une révolution du même ordre, qui n'est qu'à ses débuts. » Le décor était ainsi planté hier soir, par Christophe Cruz, enseignant-chercheur à l'Université de Bourgogne, spécialiste de la donnée.

 

"Être précurseurs plutôt que suiveurs"

Le challenge pour les agriculteurs.trices est bien sûr de se préparer à cela, « être précurseurs plutôt que suiveurs » lançait Christine Robin, présidente du PETR, en introduction d'une soirée qui débutait à 17h pour se terminer vers 22h. « Cette soirée est faite pour vous donner la parole, que vous nous renseigniez sur vos besoins pour qu'ensuite, les idées et solutions techniques émergent dans les prochains mois, les toutes prochaines années. C'est un laboratoire d'idées que nous ouvrons ce soir avec vous. »

« Nous avons deux impératifs » enchainait Bernard Lacour, président de la Chambre d'Agriculture de Saône-et-Loire : « répondre à la demande des consommateurs et entrer de plein pied dans une modernité saine. Notre capacité d'adaptation est forte, nous l'avons déjà montré. Mais il nous faut aller plus loin, épouser cette révolution. C'est un chantier noble » a conclu le président avant de céder la parole au directeur de la Chambre, David Barthe.

 

De très connectés.es à hyper connectés.es

Celui-ci a démontré toute la puissance et la force de la révolution numérique par un exemple concrêt : « Aujourd'hui, il y a l'application Yuka qui prend de l'ampleur en France et qui change la donne dans les hypermarchés. Cette appli donne des informations sur la qualité des produits achetés sur simple scanne du code barre du produit. C'est instantanné et cela conduit le ou la cliente à reposer un produit jugé de mauvaise qualité immédiatement. C'est une bonne nouvelle pour nous, pour tous les agriculteurs dont les productions sont toutes tracées. 

Dans un futur proche, les gens feront tous leurs courses smartphone à la main. C'est déjà le cas en Chine avec Alizila, du groupe Alibaba. Le principe est celui d'un entrepôt logistique au sein duquel ils ont implanté un magasin. Nos hypermarchés sont construits à l'inverse... Il ne faut pas en avoir peur, simplement le savoir et s'y préparer. Le consommateur sera hyperconnecté très vite, car il a besoin d'être rassuré. Nous devrons être en capacité de donner les réponses. »

 

Et de rappeler que les agriculteurs sont déjà les chefs d'entreprise les plus connectés : « Une raison à cela : ils travaillent sur du vivant et sont donc soumis à des réglementaitons très strictes qui imposent une tracabilité sur toutes les productions, je viens de le dire.

En conséquence, l'amélioration du modèle technico-économique est devenue une préoccupation permanente car le numérique facilite la vie, simplifie le travail. Regardez boviclic... le cheptel est au bout du doigt ! »

 

Quelques chiffres

  • 79 % des agriculteurs utilisent internet pour des motifs personnels ou professionnels

  • + 400 applications mobiles existent pour assister les éleveurs

  • 76 % consultent la météo depuis leur poste fixe tous les jours ou plusieurs fois par semaine

  • 70 % des propriétaires de smartphone installent des applications professionnelle 

 

En Mâconnais Sud Bourgogne, l'agriculture représente 6% de l'emploi total, mais la moitié de la surface du territoire est en exploitations agricoles.

 

(source : Les défis de l’agriculture connectée dans une société numérique – renaissance numérique, nov. 2015)

 

 

AGRI NUMERIQUE MACONNAIS SUD BOURGOGNE - 2.jpg

AGRI NUMERIQUE MACONNAIS SUD BOURGOGNE - 4.jpg

Christine Robin et Bernard Lacour

AGRI NUMERIQUE MACONNAIS SUD BOURGOGNE - 9.jpg

AGRI NUMERIQUE MACONNAIS SUD BOURGOGNE - 14.jpg

AGRI NUMERIQUE MACONNAIS SUD BOURGOGNE - 11.jpg

Pascal Minguet, chargé de mission numérique à la Région Bourgogne-Franche-Comté :

"Les usages du numérique concernent tous les domaines de la vie.

Nous avons défini 9 champs d'action qui englobent ces domaines"

AGRI NUMERIQUE MACONNAIS SUD BOURGOGNE - 10.jpg

AGRI NUMERIQUE MACONNAIS SUD BOURGOGNE - 8.jpg

AGRI NUMERIQUE MACONNAIS SUD BOURGOGNE - 7.jpg

David Barthe devant Alizila projeté en vidéo

AGRI NUMERIQUE MACONNAIS SUD BOURGOGNE - 5.jpg

AGRI NUMERIQUE MACONNAIS SUD BOURGOGNE - 3.jpg

AGRI NUMERIQUE MACONNAIS SUD BOURGOGNE - 12.jpg

Christophe Cruz :

"Le numérique et le digital, c'est pareil.

On parle de dématérialisation, mais il s'agit en fait d'une rematérialisation ailleurs,

car toutes les données sont stockées dans les Data centers,

qui ne sont rien d'autre que des centres de stockage des données.

Ensuite, le développeurs proposent des applications qui se servent des données pour apporter des services."

AGRI NUMERIQUE MACONNAIS SUD BOURGOGNE - 13.jpg

 

BOURGOGNE – FRANCHE-COMTÉ : 68 millions d'€ d'aide d'urgence de la Région pour l'économie

MARIEGUITE DUFAY BFC AVRIL2020.jpg
« Il faudra sans doute plus encore pour la relance, qu'il faut d'ores et déjà prévoir » indiquait Marie-Guite Dufay, présidente de Région, hier soir en conférence de presse. Le détail des aides programmées.

ECONOMIE : « Fond de solidarité, le Gouvernement a entendu nos demandes ! »

L’accès au fond de solidarité est possible dès 50% de perte de chiffre d'affaires.

BÂTIMENT : Vers une reprise rapide de l'activité ?

CHANTIER BATIMENT COVID19.jpg
Rien n'est moins sûr. La Fédération nationale des salariés de la construction, du bois et de l'ameublement-CGT a émis des réserves quant au guide de reprise rédigé par l'organisme professionnel de prévention du bâtiment et des travaux publics (OPPBTP). A lire aussi, les points de vue d'un salarié d'OXXO, représentant syndical, et d'un chef d'entreprise à Mâcon.

ECONOMIE : La CPME Bourgogne-Franche-Comté enquête sur l'impact du Covid-19 sur les entreprises

L'organisation patronale vous propose de répondre à quelques questions.

SAÔNE-ET-LOIRE : Le président André Accary acte deux mesures en faveur des entrepreneurs du bâtiment

Alerté par la Fédération française du bâtiment et des travaux publics (FRTP) et le syndicat patronal de l’artisanat du bâtiment (CAPEB) quant à leurs inquiétudes relatives aux conditions de travail des salariés sur les chantiers et les impacts de l’épidémie de Coronavirus Covid-19, le président du Département prend deux mesures ce jour.

EXPRESSION POLITIQUE - Covid-19 : le chômage partiel sans coût résiduel, un impératif déclare la CPME 71

L'organisation patronale redoute une désorganisation du fonctionnement des entreprises

ECONOMIE : Oxxo (Cluny) investit 4 millions d'€ pour la production de menuiseries en aluminium

OXXO CLUNY 2020 MENUISERIES PVC ALU ACCUEIL2 - 1.jpg
Le fleuron du bâtiment en Saône-et-Loire va également bénéficier du soutien du Département avec l'aménagement d'une déviation. Les détails de ces investissements exceptionnels avec macon-infos.

VINZELLES – Cave des Grands Crus Blancs : Une prochaine certification Haute valeur environnementale, et un 1er cru Poully-Fuissé

CAVE GRANDS CRUS BLANCS AG2020 - 4.jpg
Sur le champ des batailles actuelles (zones de non traitement, taxes américaines, dérèglement climatique), il est encore quelques bonnes nouvelles qui donnent du baume aux cœur aux viticulteurs coopérateurs. C'est le cas pour les vignerons de la Cave des Grands Crus Blancs, à Vinzelles, qui tenait son assemblée générale mardi dernier.

MACON : Leboncoin va bientôt s'installer cours Moreau

bail Leboncoin Mâcon.jpg
Le maire Jean-Patrick Courtois et Alexandre Collinet, directeur général adjoint du groupe Leboncoin, ont signé ce mardi la convention d’occupation des futurs locaux de l’entreprise.

MÂCON : Une journée pour s’informer sur la création et la reprise d’entreprise

journée création reprise entreprises 2019 (28).JPG
Actualisé : Kouyate Massa a gagné le « pitch » avec son projet de boulangerie industrielle bio de bagles à Mâcon.

MÂCON : Les 15èmes Vendredis de l'entreprise s'invitent chez Bereziat BigMat

vendredis entreprise Bereziat.jpg
Le maire de Mâcon, des élus, des entrepreneurs de la zone industrielle sud de Mâcon, ainsi qu’une délégation de l’Aile Sud Bourgogne étaient ce vendredi chez l'entreprise de matériaux de construction, Bereziat.

CHARNAY : La cave coopérative a 90 ans et change de nom, pour devenir Les Orfèvres du vin

90ANS CAVE CHARNAY ORFEVRES VIN.jpg
A déguster, l'album de la soirée "A la santé des Orfèvres"

MÂCONNAIS SUD BOURGOGNE : En route pour l'agriculture 3.0

AGRI NUMERIQUE MACONNAIS SUD BOURGOGNE - 4.jpg
Le PETR avait donné rendez-vous à la ferme de Jalogny ce mardi à tous les acteurs et actrices de la filière agricole pour pour plancher une première fois sur les usages du numériques dans l'agriculture. L'objectif est de déterminer les priorités et les orientations à horizon 2022.

CHÂNES : 10 ans pour AKF Sécurité !

AKF SECURITE CHANES - 1.jpg
Salariés, amis, partenaires et clients étaient réunis ce samedi soir, salle du Carjoux à Chânes, pour fêter les 10 ans de la société mâconnaise AKF Sécurité.

CHARNAY : Des locaux plus grands pour Coffratech

COFFRATECH _ INAUGURATION9.JPG
L’occasion pour cette entreprise du bâtiment, spécialisée dans la fabrication de planchers béton, de faire visiter son site, ses nouveaux espaces de stockage et de présenter sa dernière innovation.

INNOVATION : Les applications Ubitransport et Zenbus, disponibles sur un smartphone unique

MACON ubitransport appli.jpg
Lors des Rencontres nationales du Transport public, Ubitransport et Zenbus ont signé un partenariat et rapprochent ainsi leurs savoir-faire au service de la mobilité des territoires.

ECONOMIE : A la cité de l'entreprise, Inobiz donne des ailes aux entrepreneurs.ses

INOBIZ MACON EQUIPEER.jpg
Nous avons rencontré la fondatrice d'Equipeer, Delphine Coutagne, pour évoquer sa création, et Fabian Humbert, incubateur et accompagnant de startups au sein d'Inobiz, pour dire quelques mots sur ce principe de starter et d'accélérateur de tout jeunes bolides de l'économie locale destinés à un développement exponentiel, hébergé à la pépinière de l'Agglomération MBA.

MÂCON : C'est parti pour Maroquinerie Thomas !

MAROQUINERIE THOMAS MACON ATELIER06.jpg
Annoncée au printemps sur nos pages, l'implantation de la maroquinerie Thomas est désormais une réalité. Ce vendredi sonnait la fin de chantier de l'aménagement de l'atelier relais situé à la cité de l'entreprise.

ECONOMIE : L'entreprise Matit - Collet industries (Feillens) reçoit le label Origin’Ain

MATIT _ TROPHEE ORIGIN'AIN.jpg
La société Matit - Collet industries, basée à Feillens, qui frabrique les célèbres planchas, a reçu le trophée Origin’Ain des mains de Jean Deguerry, président du Département de l’Ain, créateur du label, ce lundi soir.

ECONOMIE : 100 tonnes de légumes bios récoltés en 2018 aux Jardins de Cocagne de Mâcon !

JARDINS COCAGNE MACON SEPT20196.jpg
C'est une association, certes, mais également une entreprise florissante. Leur président, Alain Sève, recevait jeudi soir le dîner des mégalodons. L'occasion de présenter cette structure de l'économie sociale et solidaire en détail.

VINZELLES : Ecovigne, un magasin révolutionnaire pour le secteur de la viticulture, et unique en France !

ECOVIGNE VINZELLES11.jpg
Il était inauguré ce jeudi soir en présence du directeur général et du président de la coopérative agricole Terres d'Alliances.