samedi 19 septembre 2020
  • TICKET SMS TREMA MACON.jpg
  • JEPMACON SEPT2020 - 1.jpg

AGRICULTEURS COLERE MACON3 22OCT 1.jpg

Actualisé : la déclaration intégrale du maire de Mâcon, citant Jacques Chirac. On a pu lire, sur quelques pancartes : "Chirac reviens"...

Comme annoncé, à l'appel de la FDSEA 71 et des Jeunes agriculteurs de Saône-et-Loire, quelque 300 agriculteurs venus de tout le département ont convergé sur Mâcon, ville préfecture, pour une manifestation qui a pris la forme d'une opération escargot vers midi ce mardi.

Près de 150 tracteurs et enjambeurs sont partis de la Maison des vins pour finir rue de Strasbourg une 1/2 heure après, devant la préfecture.

"On est victime depuis le 18 octobre des taxes américaines. +25%. Ça fera des dégats énormes si ça devait durer. Et on sait que quand une taxe est en place, on ne sait pas quand va s'arrêter" a déclaré Marc Sangoy, président de la cave de Lugny. 

Au départ de la manifestation, ils ont reçu le soutien plein et entier du maire de Mâcon, Jean-Patrick Courtoits, venu en personne dire qu'il était avec eux : "Je suis là à un premier titre... d'abord parce que j'ai été maire pendant longtemps d'une petite commune rurale et je sais combien l'agriculture est importante pour sauvegarder notre patrimoine. Imaginez un seul instant mes chers amis une France sans agriculteurs... Qu'est-ce qui resterait de nos paysages ? Qu'est-ce qui resterait de nos productions ?...

Puis à un second titre : je pense à cet instant à Jacques Chirac qui avait dit un jour l'agriculture française nourrit le peuple. On doit se rappeler cette phrase qui prend toute sa force aujourd'hui. Je pense que nous, tous les maires de France, devrions, dans nos cantines, faire les filières courtes, prendre vos produits, réapprendre à nos jeunes à manger de la viande, réapprendre à nos jeunes à manger des produits agricoles. C'est ce que nous avons décidé de faire à Mâcon avec une nouvelle cuisine. Je crois que c'est par l'éducation que nous sauverons l'agriculture. Merci pour ce que vous faites."

 

Mercosur, CETA, taxe américaine sur les importations, Zones non traitées (ZNT) sont les principaux sujets de crispation.

"Face aux décisions de notre gouvernement qui mettent en péril notre agriculture et notre viticulture départementale, près de 150 agriculteurs et viticulteurs se sont mobilisés dès le 2 octobre dernier en mettant en place des opérations de bâchage et de mise en place de banderoles sur l’ensemble du territoire du département. Par la suite, une opération escargot suivie d’un échange avec le sous-préfet de Chalon a rassemblé le 8 octobre dernier une trentaine de tracteurs et plus de 100 agriculteurs et viticulteurs dans les rues de Chalon-sur-Saône.

Mais à ce jour, malgré la mobilisation simultanée de 10 000 agriculteurs dans l’ensemble des départements français ce 8 octobre pour exprimer les inquiétudes de notre profession, nous ne rencontrons qu’une surdité totale des pouvoirs publics.

Dans ce contexte, les agriculteurs et viticulteurs de Saône-et-Loire, mais plus globalement de l’ensemble du territoire expriment désormais leur ras-le-bol. Nous exigeons enfin une réponse du Président de la République, réponse qu’il doit aux milliers de paysans français tant l’heure est grave !

Face à l’absence de réponse du gouvernement, nos motifs de revendication et d’inquiétude sont toujours les mêmes :

-    Le CETA et les Accords Mercosur qui menacent la filière bovine avec l’ouverture de contingents importants de viande ne respectant pas les standards européens, et ce en contradiction avec la loi Egalim !

-    Le projet de ZNT riverain qui risque de retirer des pans entiers de terres et vignes de la production,

-    La Multiplication des distorsions de concurrence (accumulation de normes et règles franco-françaises),

-    L’Agri Bashing croissant, savamment entretenu par quelques minorités."

 

De la viande a été grillée sur place pour permettre un échange avec les consommateurs sur les accords CETA et MERCOSUR et souligner les risques pour les consommateurs liés à l’importation de viande ne respectant pas nos standards environnementaux et nos réglementations.

 

AGRICULTEURS COLERE MACON 22OCT 62.jpg

Photos Rodolphe Bretin

AGRICULTEURS COLERE MACON 22OCT 61.jpg

AGRICULTEURS COLERE MACON 22OCT 60.jpg

AGRICULTEURS COLERE MACON 22OCT 59.jpg

AGRICULTEURS COLERE MACON 22OCT 58.jpg

AGRICULTEURS COLERE MACON 22OCT 57.jpg

AGRICULTEURS COLERE MACON 22OCT 55.jpg

AGRICULTEURS COLERE MACON 22OCT 54.jpg

AGRICULTEURS COLERE MACON 22OCT 53.jpg

AGRICULTEURS COLERE MACON 22OCT 52.jpg

AGRICULTEURS COLERE MACON 22OCT 51.jpg

AGRICULTEURS COLERE MACON 22OCT 50.jpg

AGRICULTEURS COLERE MACON 22OCT 49.jpg

AGRICULTEURS COLERE MACON 22OCT 48.jpg

AGRICULTEURS COLERE MACON 22OCT 47.jpg

AGRICULTEURS COLERE MACON 22OCT 46.jpg

AGRICULTEURS COLERE MACON 22OCT 45.jpg

AGRICULTEURS COLERE MACON 22OCT 44.jpg

AGRICULTEURS COLERE MACON 22OCT 43.jpg

AGRICULTEURS COLERE MACON 22OCT 42.jpg

AGRICULTEURS COLERE MACON 22OCT 41.jpg

AGRICULTEURS COLERE MACON 22OCT 40.jpg

AGRICULTEURS COLERE MACON 22OCT 36.jpg

AGRICULTEURS COLERE MACON 22OCT 35.jpg

AGRICULTEURS COLERE MACON 22OCT 32.jpg

AGRICULTEURS COLERE MACON 22OCT 31.jpg

AGRICULTEURS COLERE MACON 22OCT 30.jpg

COVID-19 : Passage de la Saône et Loire en zone rouge dite « de circulation active du virus »

Le département de Saône-et-Loire devrait être classé parmi les zones de circulation active du virus (« zone rouge ») à l’issue de la parution d’un décret au Journal Officiel ce week-end.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : 2,70% de personnes positives au covid-19 en une semaine

Capture d’écran 2019-05-17 à 22.59.02.png
La Saône-et-Loire, avec 279 cas positifs pour 8 653 personnes testées (soit 3,22% de personnes positives) en une semaine, atteint le seuil d'alerte fixé par le ministère de la Santé. 5 décès de plus des suites du covid-19 sont à déplorer en une semaine en Bourgogne-Franche-Comté.

MILLY-LAMARTINE : Les 1ers logements éligibles à la Fibre Optique

image12.jpeg
Orange déploie sur ses fonds propres la fibre optique jusqu’au logement (FttH - Fiber to the Home) à Milly-Lamartine. 65% des foyers et locaux professionnels de Milly-Lamartine sont d’ores-et-déjà éligibles à la Fibre Optique.

MÂCON : Le Spot s'est paré de rouge pour alerter les ministères

SPOTHervé Reynaud MÂCON 1709.jpg
« Nous avons été les premiers arrêtés, nous serons les derniers à repartir, encore faut-il que nous soyons encore debout » a déclaré Matthieu Vaillier ; « Pourquoi pouvons-nous nous entasser masqués à 600 dans un train ou dans un avion sans distanciation, mais pas dans une salle de spectacle ? » a interrogé Béatrice Paul.

MÂCON : Une centaine de personnes au final dans la rue à l’appel de la CGT

Mâcon manif CGT septembre 2020.jpg
Syndiqués et syndicalistes, Gilets jaunes, membres d’organisations comme ATTAC, ainsi que des représentants de partis politiques de gauche étaient réunis cet après-midi sur l’esplanade Lamartine, suivant l'appel national à la grève de la CGT.

MACON - Covid-19 : Alerte rouge sur le spectacle vivant !

ALERTE ROUGE SPOT MACON.jpg
Le Spot est en rouge ce soir, comme de nombreuses salles de spectacle en France, extrêmement fragilisées par la crise sanitaire. À lire aussi, le communiqué du SYNPASE, « Evènementiel et spectacle : les professionnels de l’ombre au bord du gouffre »

SAÔNE-ET-LOIRE : La CFDT Retraités appelle ses adhérents à la vigilance

réunion CFDT retraités Saône-et-Loire (9).JPG
Les représentants des différentes sections locales de la CFDT Retraités se sont réunies ce matin à Mâcon pour la première fois (du moins "en présentiel"...) depuis le déconfinement.

CHARNAY : Une saison culturelle brève mais intense, pour le moment...

saison culturelle Charnay 2020.jpg
La Ville de Charnay et ses partenaires ont concocté une quinzaine de rendez-vous autour de la santé, de la musique, de la danse, du théâtre, du patrimoine et des fêtes d’hiver qui se dérouleront d’ici à la fin de l’année.

MÂCONNAIS SUD : Objectif « facteur 4 » pour la rénovation énergétique des maisons

RENOVATION ENERGETIQUE PETR LACHAPELLE 1509 - 1.jpg
Olivier Gamard et Eric Beguin, chargés de mission au PETR Mâconnais Sud Bourgogne, spécialisés dans la rénovation énergique de l'habitat (volet professionnels pour le 1er, volet particuliers pour le 2nd), sont intervenus mardi soir à La Chapelle de Guinchay pour présenter l'intérêt de la rénovation énergétique pour les particuliers résidants en maisons.

HURIGNY : Du nouveau à « Rencontres et loisirs »

LIA HURIGNY2.jpg
L'association propose une nouveauté : le LIA, « Low Impact Aérobic ». C'est quoi exactement ? Réponse

VINS DE BOURGOGNE : Ils accueillent un nouveau marché dans leur top 5 à l'export

Capture d’écran 2019-11-10 à 15.11.56.png
Qui a dit par ailleurs que le Brexit était néfaste à l'exportation des Bourgogne ?... A lire aussi : Les vins de Bourgogne résistent en dépit du contexte international

MÂCON : Contrôles de bus scolaires sur le parking du lycée Dumaine ce matin

controlBuScolaireMacon1509.jpg
Une opération zonale de contrôles de bus menée par la police nationale a eu lieu tôt ce mardi sur le parking du lycée Dumaine.

MÂCON : le vide-grenier du Club Subaquatique Mâconnais bat son plein

vide grenier subaquatique Mâcon 2020.jpg
Le centre Paul Bert accueille aujourd’hui jusqu'à 18 h. la vingtième édition de la brocante organisée par l'association mâconnaise dédiée à la plongée.

MÂCON : Le déballage des boutiques en centre-ville bat son plein

déballage 100% boutiques Mâcon  (33).JPG
Plus de 80 commerçants participent à l’opération « Déballage 100% boutiques » organisée ce samedi par l’association Mâcon tendance et la Ville de Mâcon.