dimanche 20 septembre 2020
  • TICKET SMS TREMA MACON.jpg
  • JEPMACON SEPT2020 - 1.jpg

Communiqué :


Météo-France se dote d’un nouveau supercalculateur pour affiner les prévisions météorologiques et l’analyse du climat.

Météo-France engage le renouvellement de son système de calcul intensif qui sera opérationnel en octobre 2020. La solution retenue à l’issue d’un dialogue compétitif de 18 mois repose sur la plateforme Sequana XH2000, développée par Bull (filiale du groupe ATOS) et fabriquée à Angers. Le facteur de gain de puissance de calcul sera de plus de 5, permettant des prévisions météorologiques plus précises géographiquement et dans le temps.

Météo-France dispose de deux supercalculateurs qui permettent de réaliser la prévision météorologique et de reconstituer les conditions climatiques passées à partir d’archives d’observations ou d’en simuler les évolutions futures. Ils sont également utilisés dans la recherche sur les phénomènes atmosphériques et océaniques.

Les progrès en matière d’anticipation des phénomènes extrêmes et de projections climatiques dépendent largement de la puissance de calcul dont dispose l’établissement. Celle-ci conditionne le passage en opérationnel des innovations issues de la recherche en modélisation numérique du temps et du climat.
À l’issue d’un dialogue compétitif de 18 mois sur lequel les principaux industriels du calcul intensif s’étaient positionnés, Météo-France a sélectionné la proposition de la société Bull/ATOS. Le facteur de gain pour les applications de prévision numérique du temps sur lequel s’est engagé Bull est de plus de 5.

 

 

Pour ce niveau de gain, une étude externe a confirmé que les bénéfices d’un tel investissement pour la collectivité nationale sont très largement supérieurs à son coût.
L’investissement total du projet est de 144 millions d’euros, incluant la location des supercalculateurs, les travaux d’infrastructures électriques et de refroidissement, la consommation électrique, la rénovation des systèmes de stockages, les pré/post traitements de données et la dissémination de ces données en interne et sur internet.
Compte tenu de l’importance des enjeux liés à la météorologie et au climat, cet investissement fait l’objet d’une subvention spécifique additionnelle du Ministère de la transition écologique et solidaire à Météo-France d’un montant total de 27,1 millions d’euros sur les années 2019-2022.

La mise en œuvre de ce nouveau supercalculateur est un enjeu majeur pour Météo-France en tant que centre météorologique national et international de référence. Cette acquisition va notamment permettre progressivement :
- d’améliorer la prévision des phénomènes dangereux avec un gain de 1 à 2 heures d’échéance sur les prévisions ;
- d’améliorer la précision géographique et donc mieux déterminer les risques, en descendant à une échelle infra-départementale ;
- de prendre en compte plus d’observations et de nouveaux types d’observations tels que les objets connectés.

Cette nouvelle puissance de calcul permettra en outre à la France de renforcer sa capacité à contribuer aux simulations et à la prévision des conséquences du dérèglement climatique au niveau européen et mondial.
Planning du renouvellement
- Septembre-octobre 2019 : Travaux d’infrastructures
- Mi-novembre et décembre 2019 : Installation du premier nouveau calculateur sur le site toulousain de Météo-France, dans le Centre national de calcul (CNC)
- Janvier à mars 2020 : phases de vérification des aptitudes et de service régulier du supercalculateur du CNC. En parallèle, travaux d’infrastructures à l'Espace Clément Ader (ECA).
- Entre mars et avril 2020 : Déploiement de la chaîne miroir sur le supercalculateur du CNC
- Mi-mai et juin 2020 : Installation du second calculateur à l'ECA.
- Entre juillet et septembre 2020 : Bascule opérationnelle de la production des prévisions numériques sur le premier supercalculateur du CNC
- Juillet à septembre 2020 : Phases de vérification des aptitudes et de service régulier du supercalculateur de l’ECA
- Octobre/novembre 2020 : bascule opérationnelle de la production des prévisions numériques sur le second supercalculateur de l’ECA

 

CRÊCHES-SUR-SAÔNE : Bien avant la pêche aux canards était la chasse aux canards

CHATEAU DESTOURS CRECHES CANARDIERE - 2.jpg
Les Journées du patrimoine ont ceci de très sympathiques qu'elles sont l'occasion d'apprendre un petit bout d'histoire de notre petit coin de France. Reportage au château d'Estours.

MUSIQUE : C’est le retour tant attendu du jazz à Mâcon !

AG Crescent jazz Mâcon.jpg
L’assemblée générale du Crescent a précédé jeudi l’ouverture de la nouvelle saison au club de jazz de Mâcon. Le point avec le président Mike Cleaver.

COVID-19 : Passage de la Saône et Loire en zone rouge dite « de circulation active du virus »

Le département de Saône-et-Loire devrait être classé parmi les zones de circulation active du virus (« zone rouge ») à l’issue de la parution d’un décret au Journal Officiel ce week-end.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : 2,70% de personnes positives au covid-19 en une semaine

Capture d’écran 2019-05-17 à 22.59.02.png
La Saône-et-Loire, avec 279 cas positifs pour 8 653 personnes testées (soit 3,22% de personnes positives) en une semaine, atteint le seuil d'alerte fixé par le ministère de la Santé. 5 décès de plus des suites du covid-19 sont à déplorer en une semaine en Bourgogne-Franche-Comté.

MILLY-LAMARTINE : Les 1ers logements éligibles à la Fibre Optique

image12.jpeg
Orange déploie sur ses fonds propres la fibre optique jusqu’au logement (FttH - Fiber to the Home) à Milly-Lamartine. 65% des foyers et locaux professionnels de Milly-Lamartine sont d’ores-et-déjà éligibles à la Fibre Optique.

MÂCON : Le Spot s'est paré de rouge pour alerter les ministères

SPOTHervé Reynaud MÂCON 1709.jpg
« Nous avons été les premiers arrêtés, nous serons les derniers à repartir, encore faut-il que nous soyons encore debout » a déclaré Matthieu Vaillier ; « Pourquoi pouvons-nous nous entasser masqués à 600 dans un train ou dans un avion sans distanciation, mais pas dans une salle de spectacle ? » a interrogé Béatrice Paul.

MÂCON : Une centaine de personnes au final dans la rue à l’appel de la CGT

Mâcon manif CGT septembre 2020.jpg
Syndiqués et syndicalistes, Gilets jaunes, membres d’organisations comme ATTAC, ainsi que des représentants de partis politiques de gauche étaient réunis cet après-midi sur l’esplanade Lamartine, suivant l'appel national à la grève de la CGT.

MACON - Covid-19 : Alerte rouge sur le spectacle vivant !

ALERTE ROUGE SPOT MACON.jpg
Le Spot est en rouge ce soir, comme de nombreuses salles de spectacle en France, extrêmement fragilisées par la crise sanitaire. À lire aussi, le communiqué du SYNPASE, « Evènementiel et spectacle : les professionnels de l’ombre au bord du gouffre »

SAÔNE-ET-LOIRE : La CFDT Retraités appelle ses adhérents à la vigilance

réunion CFDT retraités Saône-et-Loire (9).JPG
Les représentants des différentes sections locales de la CFDT Retraités se sont réunies ce matin à Mâcon pour la première fois (du moins "en présentiel"...) depuis le déconfinement.

CHARNAY : Une saison culturelle brève mais intense, pour le moment...

saison culturelle Charnay 2020.jpg
La Ville de Charnay et ses partenaires ont concocté une quinzaine de rendez-vous autour de la santé, de la musique, de la danse, du théâtre, du patrimoine et des fêtes d’hiver qui se dérouleront d’ici à la fin de l’année.

MÂCONNAIS SUD : Objectif « facteur 4 » pour la rénovation énergétique des maisons

RENOVATION ENERGETIQUE PETR LACHAPELLE 1509 - 1.jpg
Olivier Gamard et Eric Beguin, chargés de mission au PETR Mâconnais Sud Bourgogne, spécialisés dans la rénovation énergique de l'habitat (volet professionnels pour le 1er, volet particuliers pour le 2nd), sont intervenus mardi soir à La Chapelle de Guinchay pour présenter l'intérêt de la rénovation énergétique pour les particuliers résidants en maisons.

HURIGNY : Du nouveau à « Rencontres et loisirs »

LIA HURIGNY2.jpg
L'association propose une nouveauté : le LIA, « Low Impact Aérobic ». C'est quoi exactement ? Réponse

VINS DE BOURGOGNE : Ils accueillent un nouveau marché dans leur top 5 à l'export

Capture d’écran 2019-11-10 à 15.11.56.png
Qui a dit par ailleurs que le Brexit était néfaste à l'exportation des Bourgogne ?... A lire aussi : Les vins de Bourgogne résistent en dépit du contexte international

MÂCON : Contrôles de bus scolaires sur le parking du lycée Dumaine ce matin

controlBuScolaireMacon1509.jpg
Une opération zonale de contrôles de bus menée par la police nationale a eu lieu tôt ce mardi sur le parking du lycée Dumaine.

MÂCON : le vide-grenier du Club Subaquatique Mâconnais bat son plein

vide grenier subaquatique Mâcon 2020.jpg
Le centre Paul Bert accueille aujourd’hui jusqu'à 18 h. la vingtième édition de la brocante organisée par l'association mâconnaise dédiée à la plongée.