FOOT UFM stade auxerre 22.JPG

L'UFM recevait le Stade Auxerre dimanche après-midi avec un objectif : la victoire et les trois points. Malgré leur domination, les Mâconnais concèdent deux points à domicile (1-1), la faute à un manque d'efficacité chronique devant les buts…

 

Face-à-face raté avec le gardien, frappes puissantes au dessus, tirs trop mous ou hors cadre, centres fuyants qui ne trouvent personne, dribbles de trop… et on en oublie certainement ! Dimanche après-midi, l’UFM a connu un jour sans. Sans efficacité offensive. Le cœur y était, le courage, la solidarité et la volonté aussi, mais pas les buts.

« Et quand on veut engranger les points et jouer les premiers rôles en championnat, on ne peut pas se permettre de rater autant d’occasions. » À la fin de la rencontre, l’entraîneur, Jean Acédo, analysait justement la situation avec deux points de perdus dans la course à la montée « face à un adversaire qui a joué avec ses moyens certes, mais a très bien su le faire. De notre côté en revanche, il faut être plus tueurs devant le but. On fait des mauvais choix, on se précipite et on joue peut-être trop facile dans le dernier geste. »

Avec deux grosses occasions dans les dix premières minutes et une autre à la demi heure de jeu, les Mâconnais auraient dû rentrer aux vestiaires avec une avance confortable. Logique vu la physionomie de la rencontre. Les joueurs locaux ont dominé techniquement et physiquement ce match. Leurs adversaires profitant de contres et de longues balles en profondeur pour semer le danger. C’est d’ailleurs sur une de leurs très rares incursions que les Auxerrois ouvrent le score.

 

Une histoire de coups de pied arrêtés

Sur une main maladroite d’Amin Benguelil, l’UFM concède un pénalty et se voit mener au score à la 52e minute. Contre le cours du jeu certes, mais à force de ne pas marquer, on s’expose à ce genre de déconvenue. Malgré ce coup derrière la tête, les joueurs de l’FM ne lâchent rien et continuent leur festival… d’occasions ratées. Heureusement, la délivrance va venir là encore d’un coup de pied arrêté. Et quel coup de pied, celui d’Orlando Pacheco, tout juste rentré en jeu qui ajuste un superbe coup franc à la 74ème minute.

Les Mâconnais vont ensuite livrer leurs dernières forces dans la bataille face à des Auxerrois épuisés. En vain, les filets ne trembleront plus et le score ne changera plus, laissant de nombreux regrets.

Avec ce faux bas, l’UFM tombe à la 4e place du classement de R1, à cinq points du leader Saint-Apollinaire. Il reste deux matchs avant la trêve, samedi 30 novembre à Paray, et samedi 7 décembre contre Avallon à domicile… et l’objectif est clair : engranger six points et donc deux victoires.

D. C.

  

 

FOOT UFM stade auxerre 1.JPG

FOOT UFM stade auxerre 2.JPG

FOOT UFM stade auxerre 3.JPG

FOOT UFM stade auxerre 4.JPG

FOOT UFM stade auxerre 5.JPG

FOOT UFM stade auxerre 6.JPG

FOOT UFM stade auxerre 7.JPG

FOOT UFM stade auxerre 8.JPG

FOOT UFM stade auxerre 9.JPG

FOOT UFM stade auxerre 10.JPG

FOOT UFM stade auxerre 11.JPG

FOOT UFM stade auxerre 12.JPG

FOOT UFM stade auxerre 13.JPG

FOOT UFM stade auxerre 14.JPG

FOOT UFM stade auxerre 15.JPG

FOOT UFM stade auxerre 16.JPG

FOOT UFM stade auxerre 17.JPG

FOOT UFM stade auxerre 18.JPG

FOOT UFM stade auxerre 19.JPG

FOOT UFM stade auxerre 20.JPG

FOOT UFM stade auxerre 21.JPG