mercredi 19 février 2020
  • 6 - pajama game THEATRE MACON2.jpg
  • Terre de jeux Macon Infos 270x410px.jpg
  • RENO IMMO MACON ACCUEIL 08022020 - 1.jpg

DISPARITION hommage duboeuf.JPG

Au nom de tous les vignerons et négociants, Inter Beaujolais, par la voix de son président, rend hommage à l'un des plus grands ambassadeurs du Beaujolais, décédé samedi.

 

 

Communiqué :

Une page se tourne en Beaujolais, Georges Duboeuf s’en est allé.

À son corps défendant, il a préféré « l’au-delà au vin d’ici », comme le disait élégamment Pierre Desproges qu’il avait reçu comme tant d’autres à Romanèche-Thorins.

Il faut se remettre un peu dans le contexte historique. Georges Duboeuf est né en 1933 à Chaintré, où sa famille cultive la vigne depuis quatre siècles.

La création des appellations en France par l’INAO dès les années 1936 a permis au monde de la production de se concentrer sur des valeurs d’éthiques, de terroirs, mais les choses n’ont pas avancé bien vite. Les tensions de la guerre, et la reconstruction de l’après-guerre ont laissé dans les années 50 la France dans un état de faiblesse générale et tous les vignobles de France avec. C’est dans ce contexte des années 50, que Georges Duboeuf a commencé sa vie professionnelle, en allant de vignerons en vignerons, de cave en cave, initier un nouveau métier : « la mise en bouteilles à la propriété ». Il essayait ainsi de convaincre tel un missionnaire, que pour séduire le consommateur, le métier devait évoluer. Il a vu rapidement où était la direction à prendre dans ce vignoble. C’est ainsi qu’il s’est installé à son compte en 1964.

Son intuition lui a permis de tracer un chemin tout neuf, son propre chemin au début, qui plus tard deviendra un fil conducteur pour beaucoup d’autres, sans jamais se retourner et sans jamais manquer aucun rendez-vous de ce chapitre de l’histoire du Beaujolais.

Par sa vision et son travail, il a redonné de la vie, de la couleur, des arômes, quelque chose de joyeux, à ces vins du Beaujolais. Il a été un catalyseur, emmenant avec lui d’autres négociants et d’autres vignerons, et le Beaujolais a été ainsi le premier vignoble de France à refaire la Une des journaux et télévisions, en France et dans le monde.

Nul n’a oublié, tant à l’occasion des Beaujolais Nouveaux ou de la Fête des Crus, tout ce qui se passait alors, à son initiative, du côté de son cher Hameau du Vin. Et beaucoup ont vibré avec lui, au cours de ces soirées du 14 novembre sur le coup de minuit, dans les années 70 à 90, avec le frisson de l’émotion, pour ces vins nouveaux qui partaient aux quatre coins du monde dans une ambiance de fête, aux sons des fanfares, des klaxons des camions et des cloches de l’église de Romanèche-Thorins.

Parfaitement soutenu dans sa quête du bon, par Paul Bocuse, Georges Blanc, Pierre Troigros, Jean Paul Lacombe et beaucoup d’autres, Georges Duboeuf a été un initiateur, un précurseur, un Grand Monsieur comme on n’en rencontre pas souvent.

Fidèle à son style, tout au long de sa vie, il a entrainé ce vignoble et ses vignerons, les emmenant au bout du monde, ou amenant chez eux, dans leurs caves, ses clients du bout du monde, dans un véritable partenariat. Il a été le catalyseur de cette région au début, puis ensuite son infatigable ambassadeur.

Et si Paul Bocuse, son ami de toujours, avait fait sortir les chefs de leurs cuisines, Georges Duboeuf a fait sortir les vignerons de leurs caves... Et si le premier nommé fut « sacré » Pape de la Gastronomie, bon nombre d’amoureux des vins n’ont pas hésité à voir en lui le Pape du Beaujolais.

Derrière une voix chaude, grave, rassurante, presque envoutante se cachaient beaucoup de choses pleines de force. C’était du goût, un nez, de l’intuition, de la vision, une mémoire énorme et surtout beaucoup de travail. Beaucoup de charisme également chez cet homme discret, mais tout aussi bien à l’aise avec tous les vignerons dont il connaissait parfaitement leur métier, qu’avec les nombreuses vedettes du show business qui passaient chez lui.

Au nom de tous les vignerons et négociants, Inter Beaujolais rend hommage à cet homme dont le nom restera inscrit dans l’histoire du Beaujolais.

Aujourd’hui, la notoriété est là, l’entreprise familiale entre de bonnes mains avec son fils Franck Duboeuf à la barre, l’aventure va continuer. Ce n’est pas la fin d’un livre, mais seulement celle d’un beau et long chapitre.

 

En tout cas, chapeau bas, vous étiez un honneur pour le Beaujolais.

Merci « Monsieur Georges » pour ce que vous avez apporté.

 

 

Dominique Piron, président d’Inter Beaujolais

Photo d’accueil : © Les Vins Georges Duboeuf

 

MÂCON : Et si un Repair Café s'implantait dans la ville ?

REPAIR CAFE MACON - 1.jpg
Avez-vous déjà entendu parler des Repair Café ? Il en existe notamment un à Villefranche-sur-Saône. Et si, en effet, un nouveau s'implantait à Mâcon ?

MÂCON : 11 stagiaires de Bourgogne Franche-Comté en formation d'animateur avec les Francas 71

Francas (1).JPG
Pendant trois jours, les Francas 71 accueillent des stagiaires adultes en formation professionnelle au brevet d'animateur loisirs tout public.

LYCÉE LAMARTINE : Une nouvelle section sportive basket à la rentrée 2020 !

basketLam (13).JPG
L'inspection académique a validé une nouvelle section sportive pour le lycée Lamartine.

MACONNAIS-BEAUJOLAIS AGGLOMÉRATION : Une rentrée avec d’avantage d’étudiants sur le site universitaire de Mâcon

site universitaire Mâcon.jpg
Deux des principaux responsables du développement de l’enseignement supérieur à Mâcon ont dévoilé, lors d’une conférence de presse, les perspectives de la prochaine rentrée.

MÂCON DAVAYÉ : Le succès toujours au rendez-vous pour les rencontres agro-écologiques au lycée Lucie Aubrac

MACON davaye eco agro 20.JPG
Les 3èmes rencontres agro-écologiques se déroulaient ce dimanche au lycée Lucie Aubrac de Mâcon Davayé. Et une fois encore, les visiteurs ont répondu présents pour ce rendez-vous de sensibilisation et d’information place sous le thème de la transition énergétique.

MÂCON : La brocante de la MJC Héritan bat son plein

brocante mjc Héritan.jpg
Environ 80 stands attendent leurs clients aujourd’hui à la MJC Héritan pour le traditionnel vide-grenier.

ST-VALENTIN : 15 couples confirment leur mariage à St-Amour

STVALENTIN 2020 CONFIRMATIONS MARIAGE STAMOUR - 50.jpg
La petite commune de St-Amour-Bellevue, à une quinzaine de kilomètres au Sud de Mâcon, a reçu cette année encore les couples désireux de confirmer leur mariage, comme il est de tradition à St-Amour depuis des années. Un joli rendez-vous pour célébrer l'amour authentique qui dure. Deux couples ont accepté de livrer le secret d'un amour durable.

MÂCON : Le Salon du chiot ne laisse personne indifférent

MACON salon du chiot 2020 8.jpg
Tout au long du week-end week-end se déroule au Parc des expositions le salon du chiot. Pour ou contre cette pratique, le débat est palpable.

FORMATION PROFESSIONNELLE : L'ESMP, l'école post-bac 100% alternance, à Mâcon

Esmp (7).JPG
L'École Supérieure des Métiers et de la Professionnalisation ouvrait ses portes ce samedi. Présentations.

MÂCON : La richesse de la mixité du professionnel et du général au lycée René Cassin

portes ouvertes Cassin (13).JPG
Le lycée ouvre ses portes ouvertes encore ce samedi matin. Quelque 900 personnes sont attendues sur ces deux jours.

MJC HÉRITAN : Le néo-consommateur ou le pouvoir aux consommateurs à l’Université populaire

conférence MJC héritan février 2020.jpg
Alain Bazot, président du l’UFC-Que choisir, était jeudi soir à la MJC Héritan pour évoquer le pouvoir des consommateurs. Il se présente ainsi comme porte-voix des consommateurs.

MÂCON : Le CCAS fait le plein d'activités pour les seniors

programme printemps été 2020 CCAS Mâcon.jpg
Le Centre Communal d’Action Sociale de Mâcon a dévoilé son programme d'activités destinées aux personnes âgées pour la période printemps-été 2020.

MÂCON : Le centre social Mosaïc aux Blanchettes va s’agrandir

MACON mosaic extension 12.jpg
Mercredi en fin d’après-midi, le maire de Mâcon, Jean-Patrick Courtois, accompagné de Caroline Théveniaud, Marie-Claude Chézeau et Gérard Colon, a souhaité que les jeunes du quartier posent la première pierre de l’extension de Mosaïc.

ENSEIGNEMENT ARTISTIQUE : Des partenariats prestigieux pour le conservatoire de Mâcon

conservatoire Mâcon classe préparatoire (9).JPG
La création d’une classe préparatoire à l’enseignement supérieur au conservatoire Edgar Varèse de Mâcon ouvre des nouvelles opportunités de collaboration avec des établissements d’enseignement supérieur de la région.

SAÔNE-ET-LOIRE : La promotion touristique du département va s'accélérer

ELISABETHROBLOT.jpg
Parmi les annonces, Elisabeth Roblot a indiqué que l'émission d'Europe 1 «La Table des bons vivants», du 18 avril, se fera au concours de vins de Mâcon !