dimanche 5 avril 2020
  • COVID 19 MBA vous informe MI_Plan de travail 1 (1).jpg

voeux 2020Charnay maire.jpg

Beaucoup de monde ce vendredi à la salle de la Verchère à l’occasion des derniers vœux de Jean-Louis Andrès en tant que maire de Charnay.

Il l’avait annoncé dès son élection en 2014, Jean-Louis Andrès ne se présentera pas à sa succession en mars prochain. C’est donc sous la forme du bilan de son action au cours des 6 dernières années que l’édile charnaysien a présenté ses vœux à la population et aux nombreuses personnalités présentes pour l’occasion.

Dans son discours, M. Andrès est ainsi revenu sur les principaux points de son projet électoral, à savoir l’assainissement des finances communales pour éviter la mise sous tutelle de la commune, les projets en matière d’urbanisme, de transport et d’aménagements, ou encore les actions en matière de sécurité, d’écoles, de vie sociale et de développement des activités et services. Après avoir remercié pour leur coopération les différents services de l’Etat, du département et de la MBA, M. Andrès a tenu à témoigner sa gratitude à tous les élus du Conseil municipal et aux agents des services de la commune.

Enfin, alors que l’émotion montait d’un cran, M. Andrès a tiré les enseignements personnels de son mandat, dans un message qui résonnait comme une mise en garde à destination de son successeur. Nous avons choisi de le restituer dans son intégralité :

« Un maire est détenteur d’un mandat citoyen qui lui confère le devoir d’agir, au bénéfice de l’intérêt général. La mission n’est guère aisée tant interfère la confusion avec la somme d’intérêts particuliers.
Je pressentais un mandat exigeant et passionnant, j’ai pu le vérifier.

Il requiert une entière et exclusive disponibilité au service de la commune, afin de répondre aux questions du quotidien et œuvrer simultanément à la réalisation du projet de mandature, en six années.
Je dis souvent que j’aurais plus appris par l’exercice de ce mandat qu’en une vie professionnelle, pourtant elle-même dense, variée et riche d’apprentissages. Appris sur les relations interpersonnelles, appris des situations, appris des coopérations, appris des projets, appris des réussites et des embûches.

J’ai aussi vérifié le poids exercé par la résistance aux changements, par les enjeux de pouvoir ou la hiérarchie des priorités apportée en fonction des objectifs de chacun…

Pourtant le société change, le cadre institutionnel n’est plus celui de 2010. Les compétences des communes évoluent, les attentes et les besoins des citoyens également. L’intercommunalité est désormais pleinement déployée. Aucun développement de projet ne saurait être cohérent s’il n’est inscrit dans l’intérêt intercommunautaire.

Comme je l’avais indiqué dès 2014, je ne solliciterai pas un second mandat de maire en mars prochain.
A tous, j’adresse toute ma gratitude pour vos encouragements, votre soutien constant et votre confiance. »

C’est face à une salle debout, que M. Andrès a terminé son discours avant d’inviter le public à partager le verre de la concorde.

David Delecroix

 

Voeux_Charnay_2020_0001.jpg

Voeux_Charnay_2020_0002.jpg

L’harmonie municipale a accueilli le public en musique

Voeux_Charnay_2020_0003.jpg

 

Voeux_Charnay_2020_0005.jpg

Voeux_Charnay_2020_0006.jpg

Voeux_Charnay_2020_0011.jpg

Voeux_Charnay_2020_0017.jpg

Jean-Louis Andrès entouré des membres de sa majorité au conseil municipal

 Voeux_Charnay_2020_0020.jpg

Voeux_Charnay_2020_0021.jpg

CORONAVIRUS - Covid-19 : Les Régions Grand-Est et BFC allient leur force pour commander 4 millions de masques

2 millions de masques devraient être livrés lundi pour la Bourgogne - Franche-Comté.

CORONAVIRUS : 20 morts de plus en Bourgogne-Franche-Comté, 911 personnes sont sorties de l'hôpital

CORONAVIRUS ARS BFC2 - 1.jpg
Actualisé - « On observe les premiers signes de ralentissement de la croissance des cas de covid-19 en réanimation en Bourgogne-Franche-Comté » indique le communiqué du jour de l'ARS. 274 personnes sont toujours dans un état grave et en réanimation. Bilan du jour.

Coronavirus - Covid-19 : 60 décès en Saône-et-Loire depuis le 12 mars

Actualisé - 6 morts de plus en 24h dans les hôpitaux de Saône-et-Loire. Le nombre de personnes hospitalisées à Mâcon est en baisse ; il est en hausse à Chalon-sur-Saône. Depuis le 19 mars, 27 résidents d'EHPAD seraient décédés des suites du covid-19, dont 6 à Romanèche-Thorins et St-Ambreuil.

SAÔNE-ET-LOIRE - Covid-19 : La laboratoire d'analyse départemental Agrivalys capable de sortir des résultats en 4h !

Agrivalys 71 (30).JPG
André Accary, président du Conseil départemental, et Frédéric Brochot, vice-président en charge de l'Agriculture, président du laboratoire départemental, l'ont fait savoir ce jour par courrier à Olivier Veran, ministre de la Santé. Le laboratoire est capable d'effectuer 2000 analyses par jour. ACTUALISÉ : Le ministre a donné son feu vert.

CONCOURS : Écrivez une Nouvelle en ces temps de confinement

Le 17 janvier avait eu lieu le lancement, par le Village du Livre de Cuisery, de la 15ème édition de son concours de Nouvelles sur le thème :

PHOTOS : Pas besoin d'aller bien loin pour s'émerveiller

PRINTEMPS 2020 AVRIL CHARNAY - 16.jpg
Actualisé - Les très belles photos de Joseph, Marie T., Marie R. et Alain.

SAÔNE-ET-LOIRE : Grossesse et accouchement, les sages-femmes vous disent comment ça se passe pendant la crise sanitaire

ACCOUCHEMENT.jpg
De nouvelles dispositions entrent en vigueur dans le cadre de l'épidémie de covid 19 par un nouveau décret paru le 31 mars. Le conseil de l'Ordre des sages-femmes de Saône-et-Loire détaille également les recommandations du Collège des gynécologues obstétriciens de France.

CORONAVIRUS À L'HÔPITAL DE MÂCON – Alain Boissau : « La fermeture des frontières est un frein à l'approvisionnement »

ALAIN BOISSAU HOPITAL MACON COVID - 1.jpg
Le directeur par intérim de l'hôpital a fait le point sur la situation pour macon-infos. Les lits de réa vont augmenter dès jeudi. Les entrerpises continuent d'aider. Entretien.

TRIBUNAL DE MÂCON : La barbarie d'une mère sur sa fillette de moins de 2 ans...

TGI Mâcon.JPG
On aurait pu s'attendre à un procès aux Assises. Mais non, les juges en ont décidé autrement. Pourquoi ? « Car il y a eu un basculement... » explique maître Dominique Many, avocat du père, joint au téléphone. « La fillette était vue régulièrement par un médecin avant que sa mère ne s'acharne à la violenter à la suite d'un conflit conjugal. »

TRIBUNAL DE MÂCON : De la violence conjugale au proxénétisme...

TGI Mâcon.JPG
L'affaire a été jugée ce lundi par le tribunal correctionnel de Mâcon. Elle mettait en cause deux prévenus, deux hommes de 34 et 60 ans. La victime avait d'abord porté plainte pour violences conjugales.

VIOLENCES INTRA-FAMILIALES : Les Femmes solidaires rappellent les gestes barrières

CPViolenceslesgestesbarrieres(1) (1).jpg
Face aux violences, mettons en place ce geste barrière...

SAÔNE-ET-LOIRE : L'UMIH 71 alerte élus et préfet pour « enrayer un désastre économique »

Le président Patrick Revoyre s'est adressé ce jour par mail aux parlementaires, conseillers départementaux, préfet et sous-préfets. En voici l'intégralité.

HÔPITAL DE MÂCON - Covid-19 : Comment ça se passe pour les soignants.es ? Ce que rapporte Force Ouvrière

« Ce 27 mars 2020 se tenait une réunion d’étape entre la direction et les organisations syndicales représentatives au Centre Hospitalier de Mâcon », indique le syndicat FO, qui précise que « plus de 50 agents ont été contaminés, avec 2 hospitalisations ».

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ - Covid -19 : Des entreprises artisanales contribuent à la solidarité nationale

La Chambre des métiers et de l'artisnat recense les artisans en capacité de produire du matériel sanitaire

CORONAVIRUS À L'HÔPITAL DE MÂCON - Roland De Varax : « Nous assurons au mieux, avec de la débrouille »

ROLAND DEVARAX HOPITAL MACON - 1.jpg
Praticien hospitalier en réanimation médicale, chef du service de réanimation et président de la Commission Médicale d'Etablissement à l'hôpital de Mâcon, Roland De Varax a répondu à nos questions cet après-midi, au téléphone, sur la gestion de crise covid-19. Il exprime également sa colère vis-à-vis de l'Etat. Interview.

CORONAVIRUS : Une salve de remerciements de la part du comité A.M.i.71

AMI 71 collage.jpg
L'Association de défense des droits des Malades, Invalides et handicapés exprime, dans un communiqué, sa reconnaissance envers les professionnels.les qui travaillent en cette période historique d’épidémie.

MACON : Les Restos du cœur rouvrent leurs portes

restos du coeur Mâcon covid 19 (1).jpg
Rappelons qu'ils ont été cambriolés le 17 mars, au tout début du confinement.