samedi 11 juillet 2020
  • Route_71_290x400 (2).jpg
  • EDENWALL STAGES ETE2020 - 1 (2).jpg
  • JVEUXDULOCAL MACON2105 (2).jpg
  • EGC BOURG CHALON - 1.jpg

20200130©Michel S Pelletier - Collège Condorcet002.jpg

Après le collège Saint-Exupéry de Mâcon jeudi dernier, le collège Condorcet à La Chapelle-de-Guinchay prend le relais face à la réforme des retraites et aux malaises de l’Education nationale.

Dans un premier temps, une réunion parents-professeurs était prévue au collège Condorcet, mais la réunion a été refusée dans l’enceinte du collège par le chef d’établissement car elle ne correspondait pas aux critères de fonctionnement interne. La réunion s’est donc tenue dans un lieu privé au centre-ville de La Chapelle-de-Guinchay.

Et ce n’est qu’une étape : le collège Pierre-Paul Prud’hon de Cluny et le collège Bréart de Mâcon se préparent en effet aux mêmes opérations dans les semaines à venir. Les professeurs ont passé la nuit dans les locaux du collège comme l'ont fait les professeurs de St-Ex la semaine dernière. Le chauffage a été coupé... comme il se doit !

Tout cela afin d’alerter, d’informer les parents d’élèves sur la réforme des retraites, retraites pour les enseignants certes, mais aussi retraites pour certains parents d’élèves et, dans un avenir lointain certes, retraites des élèves d’aujourd’hui, travailleurs de demain : « La retraite par répartition va complétement disparaitre pour une retraite qui ne sera plus solidaire, qui sera par point. La volonté est aussi de dépasser la fonction enseignante en voulant aborder le situation des personnels de santé, des personnels techniques et administratifs. »

 

« Les parents doivent défendre l’avenir de leurs enfants »

 

Le collège Condorcet n’est pas trop mal loti, il n’a pas perdu de classe, il en a même gagné une même si les classes sont dans l’ensemble surchargées. Chanceux ce collège ? Oui, par rapport à d'autres où des classes sont supprimées, mais, vu l’effectif global de Condorcet, les professeurs estiment qu'une classe supplémentaire devrait être créée. L’établissement tourne en moyenne entre 28 à 30 élèves par classe.

L’équipe éducative tient à expliquer aux parents d’élèves le pourquoi des journées de grève (cinq jours pour certains professeurs, depuis maintenant plus d’un mois) afin d’éviter que ceux-ci n’interprètent pas mal ces actions à répétition et les comprennent, même si elles leur apportent des difficultés.

« Il faut faire ainsi prendre conscience aux parents qu’ils peuvent et doivent défendre l’avenir de leurs enfants et les amener à prendre part aux actions actuelles. Avec cette réforme, il y aura indéniablement une baisse des retraites très conséquentes dans la fonction publique, mais aussi dans le privé. Lorsque le gouvernement a fait l’annonce d’augmenter les salaires des professeurs, ce sera pour eux plus un réaménagement des temps de travail qu’une augmentation calculée sur quelque 20 € par mois ! »

 

Dans l’académie de Dijon, il y a une perte de 111 postes de professeurs alors qu’il y a une augmentation des effectifs des élèves, collèges et lycées confondus. Le malaise de l’éducation est général, les lycées ont beaucoup de soucis liés à la réforme du baccalauréat, à l’orientation post-bac avec le Parcoursup.

Tous les niveaux d’enseignement, primaire, secondaire sont donc mobilisés. Des actions les réunissent de plus en plus comme l’a été celle de mercredi dernier avec la course relais de trois enseignants représentants le primaire, les collèges et les lycées qui les a emmenés de Mâcon à La Chapelle. Les écoles maternelles de La Chapelle, celles de Crèches aussi sont aujourd'hui très mobilisées.

 

« Le combat n’est pas fini, il y a un espoir »

 

« Les actions vont continuer même si ce sont les minorités déterminées qui mènent actuellement le combat. Si certains professeurs semblent être désabusés, se disent que le combat est perdu, nous sommes là pour leur montrer que non, qu’on doit continuer et que le combat n’est pas fini, d’autant plus que le Conseil d’Etat a tout de même retoqué le projet, laissant ainsi une lumière dans la nuit, un espoir qui est loin d’être mince. Depuis que le Conseil d'Etat a rendu, ce samedi 25 janvier, un avis consultatif très critique à l'encontre du projet de loi de réforme des retraites, ministres et secrétaires d'Etat tentent d’ignorer ou de minimiser la portée de la gifle reçue par le gouvernement. »

 

20200130©Michel S Pelletier - Collège Condorcet003.jpg

Devant le portail fermé du collège 

20200130©Michel S Pelletier - Collège Condorcet006.jpg

Les professeurs de Condorcet avec des collègues de Saint-Exupéry de Mâcon, 

en attendant les parents d'élèves 

 

Coronavirus / aide et soins à domicile : Le Réseau APA dresse son bilan en Saône-et-Loire

L’ASSAD de Mâcon, l’ASSAD Val-de-Saône et Domisol ont fait face à la crise du COVID et reprennent progressivement leur rythme de croisière. Membres du Réseau APA, ces trois associations à but non lucratif d’aide et de soins à domicile ont unis leurs forces pour tenir au mieux la première ligne.

MÂCON : À la rencontre d'Antoine Poirier, guide œnotouristique

APoirier (3).jpg
Antoine Poirier, originaire de la côte chalonnaise, est guide œnotouristique. L'année dernière, il a créé sa société spécialisée dans les visites du Beaujolais et du Mâconnais à la découverte du vignoble. Témoignage.

PRISSE - Théâtre : "Un malade imaginaire !", d'après Molière, le 17 juillet

Moliere 1.jpeg
Molière prend un coup de jeune ! Un spectacle à ne pas manquer, proposé par la MJC de l'Héritan et l'Atelier Théâtre Adulte de Prissé.

COVID-19 : Le virus circule toujours en Saône-et-Loire

Covid190001.jpg
14 personnes toujours hospitalisées dans les hôpitaux et cliniques de Saône-et-Loire

BOURGOGNE : Les vignes n’attendent plus que leurs vendangeurs !

Il est temps de postuler. Pôle emploi vous dit comment.

SAONE-ET-LOIRE : Le conseil départemental attribuera une prime covid aux « aides à domicile » à la fin de l’année

Le Département va se substituer à l’Etat pour que les « aides à domicile » ne soient pas les oubliés !

ROMANÈCHE-THORINS - Touroparc zoo : Julien, Ludovic et Christophe, trois soigneurs animaliers passionnés !

Soigneur.jpg
macon-infos est allé à la rencontre de trois soigneurs animaliers du zoo Touroparc pour en savoir plus sur leur métier et partager leur quotidien. Une immersion au cœur de cette belle et intéressante profession. Reportage.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : Seulement un quart des rivières sont en bon état écologique

A l'inverse, 86% des nappes phréatiques sont en bon été chimique.

Moustique-tigre : Sous surveillance en Bourgogne-Franche-Comté

MOUSTIQUE TIGRE BFC.jpg
L'ARS indiquent les gestes à adopter pour éviter son implatation

SAÔNE-ET-LOIRE - Covid-19 : 143 personnes testées positives depuis le 11 mai

COVID19 71.jpg
Actualisé ce 08 juillet - Les chiffres covid du jour. Toujours 19 personnes hospitalisées dans les hôpitaux et cliniques de Saône-et-Loire

CHARBONNIERES : Deux superbes spécimen !

CHENILLE CHARBONNIERES2 - 1.jpg
« Dimanche après-midi, deux belles chenilles du Sphinx à tête de mort se régalaient tranquillement dans le jardin de ma voisine Marie » raconte Rémy...

MÂCON : Le port de plaisance prépare son passage sous « pavillon bleu »

port Mâcon plaisance.jpg
Philippe Schneberger, conseiller délégué aux équipements touristiques de la Ville de Mâcon, annonçait ce matin l’intention de la municipalité d’obtenir dans les toutes prochaines années, le label « pavillon bleu » pour le port de plaisance.

MÂCON : Opération délicate ce matin au port de plaisance

opération port Mâcon (26).JPG
Un bateau de 18 tonnes a été remis à l’eau ce matin au port de plaisance lors d’une opération inédite pour la capitainerie, qui a duré plus d'une heure.

SAÔNE-ET-LOIRE : Un territoire porté par l’axe dynamique Mâcon – Chalon

INSEE SETL 07072020 - 1.jpg
Les détails de dernière étude de l'INSEE Bourgogne-Franche-Comté

SAÔNE-ET-LOIRE - Municipales 2020 : La préfecture a pris les choses en main à St-Ythaire

St-Ythaire est une commune de l'arrondissement de Mâcon, faisant partie du pays du Brionnais, qui comptait 125 habitants au recensement 2015 et pas de candidats.es aux dernières élections municipales. Comment ça se passe dans ces cas-là ? La réponse...

MÂCON : Les campeurs sont au rendez-vous !

CAMPING MACON 0507 - 23.jpg
Situé dans un écrin de verdure de cinq hectares, le camping quatre étoiles de Mâcon a accueilli ce week-end les premiers vacanciers étrangers, mais pas que.

LA ROCHE VINEUSE : Près de 80 entrepreneurs au pique-nique des entre'entrepreneurs, à la Roche bleue, pour se reconnecter en douceur

ECOGITACTIONS LAROCHE 0307 - 1.jpg
Séverine Lasserre, maitresse des lieux, ne voulait pas débuter l'été sans proposer une rencontre entre entrepreuneurs. C'est chose faite avec son réseau écogit'actions. C'était vendredi. Retour sur ces retrouvailles.