dimanche 5 avril 2020
  • COVID 19 MBA vous informe MI_Plan de travail 1 (1).jpg

scéma enseignement artistique.jpg

Les élus départementaux et l’équipe de la Mission pour l’animation culturelle du territoire ont convié ce lundi les responsables et les bénéficiaires du nouveau schéma départemental des enseignements artistiques 2020-2024 à une présentation dansée au centre même de l'hémicycle.

Le schéma avait été voté, à l’unanimité, par les élus départementaux le 20 décembre dernier.

Il s’agit du financement de l’enseignement artistique en Saône-et-Loire pour une période de 5 ans (les précédentes étaient sur 3 ans), selon un schéma qui propose d’avantager l’intercommunalité (les fusions des écoles artistiques de diverses collectivités locales et le transfert du subventionnement de leur fonctionnement aux communautés de communes), l’innovation pédagogique, l’attention portée au milieu rural, les interventions en milieu scolaire par des personnes diplômées, et l’inclusion des personnes porteuses d’un handicap.

L’augmentation globale annuelle du soutien financier du Conseil départemental à l’enseignement artistique est de 21% (125 000€ de plus, pour un total de 717 000€ par an) par rapport au schéma précédent.

Au centre de cet effort, l’aide au fonctionnement des établissements d’enseignement artistique (musique, danse théâtre) publics ou associatifs (aide plafonnée à 50 000 euros), avec des bonifications qui seront accordées pour des spécialités supplémentaires (par exemple, l’étude de la danse en plus de la musique, ou du théâtre en plus de la musique), pour les pratiques collectives et pour les interventions en milieu scolaire par un personnel spécialisé.

Les mêmes établissements et écoles pourront toucher une aide financière à la création et à la consolidation de postes pour combler certaines carences en personnel enseignant.

Des aides seront versées également aux projets participant à la démocratisation des pratiques culturelles et pour accompagner les initiatives contribuant à une dynamique territoriale du réseau d’enseignement artistique.

Le Département se propose de financer le développement des chœurs d’enfants en dehors des établissements d’enseignement artistique, et la mise en œuvre de projets chorégraphiques pédagogiques : résidences en lien avec les scène partenaires et l’Education Nationale avec des compagnies chorégraphiques programmées dans les lieux de diffusion.

Le schéma départemental prévoit des aides à l’investissement pour l’enseignement artistique : subventionner des dépenses des collectivités locales avec un maximum de 10 000 euros et 50 000 euros pour les associations et les structures privées (hors sociétés familiales). Le taux d’intervention du Conseil départemental peut varier entre 30% et 50%. Le montant des subventions publiques ne pourra excéder 80% du montant de l’investissement.

Le schéma de soutien à l’enseignement artistique est une compétence obligatoire des Conseils départementaux.

La réunion avec les responsables de l’enseignement artistique (mais également des maires, présidents de communautés de communes, représentants de la direction régionale des affaires culturelles, de l’Education nationale, du réseau national Musique et handicap etc.) a été suivie d'un spectacle de danse conçu pour cette occasion par la compagnie « Le Grand jeté » de Cluny, sur une chorégraphie signée Frédéric Cellé, directeur de la compagnie.

 

schema departemental enseignement artistique (36).JPG

« Nous avons annoncé pour cette année un plan de soutien au sport et je souhaite faire la même chose pour la culture dans le département. Essayer de vous accompagner au mieux et apporter les finances nécessaires à partir de 2021. L’objectif sera de s’appuyer un peu plus sur les projets qui existent, mais d’essayer aussi d’apporter quelque chose de nouveau. Tout le monde sera mis autour de la table pour réfléchir à cet engagement. » André Accary, président du Conseil départemental.

 

schema departemental enseignement artistique (46).JPG

« Tous ici présents, nous sommes véritablement animés d’une passion pour les arts et les enseignements artistiques portés par notre intérêt pour les autres ; la culture est avant tout une question d’amour et de partage, le Département transcrit cet intérêt partagé dans les actes. » Hervé Reynaud, conseiller départemental délégué à la culture et au patrimoine

 

schema departemental enseignement artistique (15).JPG

« Nous avons tiré les leçons des schémas précédents en améliorant un certain nombre de choses, et nous avons augmenté le budget de 21%. Ce budget sera maintenu pendant les 5 années qui viennent. En revanche, nous ferons le point tous les ans avec les écoles pour revoir les niveaux de financement à la hausse ou à la baisse, en fonction des projets. » Pierre Buch, chargé de mission pour l’animation culturelle du territoire au sein du Conseil départemental.

 

Chiffres clés (source : Conseil départemental) :

50 structures territoriales ou associatives, dont 2 » établissements d’enseignement artistique et 27 écoles de musique soutenues par le Département.

7 996 élèves et 11 651 enfants en milieu scolaire

Action danse organisée par le département:

665 heures d’ateliers à destination de 846 élèves issus de 18 structures enseignant la danse et de 761 enfants en milieu scolaire dont 294 collégiens

Cristian Todea

 

 schema departemental enseignement artistique (1).JPG

schema departemental enseignement artistique (5).JPG

 

schema departemental enseignement artistique (19).JPG

schema departemental enseignement artistique (7).JPG

schema departemental enseignement artistique (10).JPG

schema departemental enseignement artistique (9).JPG

schema departemental enseignement artistique (8).JPG

schema departemental enseignement artistique (41).JPG

schema departemental enseignement artistique (21).JPG

schema departemental enseignement artistique (12).JPG

schema departemental enseignement artistique (60).JPG

schema departemental enseignement artistique (71).JPG

schema departemental enseignement artistique (81).JPG

schema departemental enseignement artistique (87).JPG

schema departemental enseignement artistique (90).JPG

schema departemental enseignement artistique (102).JPG

CORONAVIRUS - Covid-19 : Les Régions Grand-Est et BFC allient leur force pour commander 4 millions de masques

2 millions de masques devraient être livrés lundi pour la Bourgogne - Franche-Comté.

CORONAVIRUS : 20 morts de plus en Bourgogne-Franche-Comté, 911 personnes sont sorties de l'hôpital

CORONAVIRUS ARS BFC2 - 1.jpg
Actualisé - « On observe les premiers signes de ralentissement de la croissance des cas de covid-19 en réanimation en Bourgogne-Franche-Comté » indique le communiqué du jour de l'ARS. 274 personnes sont toujours dans un état grave et en réanimation. Bilan du jour.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ - Covid -19 : Des entreprises artisanales contribuent à la solidarité nationale

La Chambre des métiers et de l'artisnat recense les artisans en capacité de produire du matériel sanitaire

TRAVAUX PUBLICS EN BFC - Vincent Martin : « Je persiste à dire que les chantiers doivent rester strictement à l’arrêt »

TRAVAUX PUBLICS BFC.jpg
Le président de la FRTP Bourgogne Franche-Comté s'exprime sur les conditions de la reprise d'activité dans un communiqué.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : La Région met en place la gratuité des TER pour les soignants...

et suspend les prélèvements pour tous les abonnés TER annuels.

VIDÉO : Confiné mais sportif et, surtout, bien rigolo !

RIONS UN PEU - 1.jpg
Mais que s'apprête-t'il donc à faire avec son bidon d'huile ou de liquide vaisselle ?.... La réponse dans la vidéo.

CORONAVIRUS : L'école à la maison avec France 4, ça commence demain

A compter du lundi 23 mars, France 4 modifie toute sa programmation de journée pour diffuser en direct des cours dispensés par des professeurs de l’Education Nationale. Ceci pour répondre à la mission « Nation Apprenante ».

MONDE : Les épidémies les plus meurtrières à travers le temps

EPIDEMIES.jpg
Peste, choléra, variole, grippe, SIDA... les morts se comptent par millions depuis la première peste antonine survenue au IIème siècle. La peste noire du XIVème siècle avait fait 200 millions de morts !

CORONAVIRUS : 10 nouveaux décès en Bourgogne - Franche-Comté

carte bourgogne franche comté.jpg
Respecter impérativement le confinement exhorte l'ARS.

PERONNE : Elle quitte Intermarché en courant, par la sortie sans achat, chargée de 3 400€ de marchandise

TGI_MACON.jpg
Interpellée le 24 novembre suite à avis de recherche, une Roumaine de 32 ans, mariée, deux enfants, comparaissait ce lundi devant le tribunal correctionnel de Mâcon pour vol en réunion commis le 19 septembre à Péronne.

LA CHAPELLE DE GUINCHAY : Un blessé dans un carambolage en chaîne route de Juliénas

ACCIDENT ROUTE DE JULIENAS1.jpg
L'accident s'est produit ce samedi matin avant 11 heures, entre les communes de La Chapelle et de Juliénas.

CRÊCHES-SUR-SAÔNE : Un blessé dans une collision entre un véhicule et un poids lourd

CRECHES faits divers 1er aout.jpg
Toutes les photos de l'accident. Actualisé : les circonstances de l'accident.

REPLONGES : Un chauffeur de poids-lourd en arrêt cardio-respiratoire sur l'autoroute

ACTUALISÉ à 17h45 : Le chauffeur, originaire de Saône-et-Loire, est décédé.

CHAINTRÉ : Homicide volontaire dans un hôtel des Bouchardes

MEURTRE CRECHES SUR SAONE - 1.jpg
Actualisé à 10h10 : Le meurtrier présumé s'est rendu au commissariat. Actualisé à 12h30 : Il aurait étouffé sa femme. L'hôtel est situé sur la commune de Chaintré et non pas Crêches-sur-Saône.

ROMANECHE-THORINS : Le petit train de Touroparc fermé suite à un accident qui a blessé sept personnes

le-petit-train-du-touroparc-photo-anthony-levrot-flickr-1559409173.jpg
En début d'après-midi ce samedi, le petit train s'est renversé, avec à son bord une trentaine de personnes. Sept personnes ont été blessées, dont trois enfants.