JEANPATRICKCOURTOIS 2020 BLANCHETTES - 2.jpg

Encouragé dans ses investissements par la Chambre régionale des comptes, les bons chiffres de la démographie et de l’emploi, le candidat a fait quelques annonces ce lundi soir devant les personnes venues l’écouter et faire part de leurs demandes.

 

L’entrée en campagne se fait sur les chapeaux de roue pour le maire-candidat, avec trois réunions publiques par semaine après avoir inauguré sa permanence de campagne ce samedi et annoncer son alliance avec le député Benjamin Dirx.

Les réunions publiques se tiennent dans tous les quartiers.

 

Ce lundi soir, 3ème réunion publique, au centre Mozaïc dans le quartier des Blanchettes « qui sera agrandie cette année », a-t’il annoncé, la 1ère pierre devant être posée dès la semaine prochaine. « Des travaux d’agrandissement sont prévus dans toutes les MJC de Mâcon » ajoutait-il, avec un investissement de 2,3 millions pour la MJC de l’Héritan, en centre-ville.

« Nous pouvons réaliser des investissements importants à Mâcon car la santé financière de la Ville, tout comme celle de l’Agglomération sont très bonnes. Je dois vous faire une confidence ce soir, j’ai reçu la lettre d’observation provisoire de la Chambre régionale des comptes pour la MBA et le seul reproche qui nous est fait est d’avoir trop d’argent. Je vais rassurer la Chambre, nous allons le dépenser, par des investissements dans le social, je viens d’en parler, dans l’économie, dans l’écologie, dans la sécurité, pour certains sans recours à l’emprunt compte tenu de cette bonne santé financière de la collectivité. »

 

Les grands projets furent évoqués : Saône digitale avec la revitalisation de la friche industrielle et la destruction de l’ancienne usine Essex, la station hydrogène et la centrale solaire à la Grisière pour convertir tout le parc roulant de la Ville, la création d’une navette gratuite entre St-Laurent et Charnay, passant par l’hôpital et la clinique pour faciliter leur accès, la lutte contre la délinquance par l’augmentation du nombre de caméras de vidéo-protection.

Jean-Patrick Courtois a beaucoup insisté là-dessus, connaissant l’existence de deux squats et de trafic de drogue dans les immeubles de l’avenue Edouard Herriot. « Les gens ont peur, il nous faut agir vite. Les caméras aideront à la résolution des affaires, comme c’est déjà le cas. Sachez qu’un individu qui avait cassé des voitures a été arrêté grâce au caméras de vidéo-protection. »

 

Le candidat a également annoncé, sur des registres très différents, l’aménagement du rond point de Neusdtat pour les cyclistes (piste cyclable et sécurisation des cyclistes représenteront pour ce rond point un investissement de 500 000€) ; le renforcement du service Allô mairie ; l’arrivée, dès le mois d’avril, d’un animateur pour le centre-ville.

 

Puis il concluait sur ces mots : « le quartier des Blanchettes va changer, grâce aux projets Saône Digitale et à l’autoroute ferroviaire qui vont dynamiser cette partie de la Ville. Ces changements ne sont pas pour dans 6 ans, croyez-le, la zone va se transformer dans les 3 ans qui viennent. »

 

R.B.

JEANPATRICKCOURTOIS 2020 BLANCHETTES - 1.jpg