MACON davaye eco agro 20.JPG

Les 3èmes rencontres agro-écologiques se déroulaient ce dimanche au lycée Lucie Aubrac de Mâcon Davayé. Et une fois encore, les visiteurs ont répondu présents pour ce rendez-vous de sensibilisation et d’information place sous le thème de la transition énergétique.

Cette journée co-organisée par un groupe de professeurs, des parents d’élèves et des élèves au sein du lycée permettent chaque année de sensibiliser un maximum de personnes à l’agriculture et à l’écologie. Tout au long de la journée, en famille le plus souvent, les visiteurs ont une nouvelle fois arpenté les allées du gymnase à la rencontre des associations et à la découverte des produits bio.

« Nous axons l’information autour de trois grands axes pour que consommateurs et producteurs puissent se rencontrer et échanger sur les différents produits. Et que chacun prenne conscience de ce qui est faire et de ce qu’il reste encore à faire, explique Marcel Eberhart, professeur de biologie écologique et organisateur.

Tout au long de la journée, un atelier de greffe d’arbres fruitiers de variétés rares (pommiers, poiriers, pruniers et cerisiers) était ainsi organisé. « Il y a aujourd’hui une centaine de variétés de pommiers pourtant sur 77 % de la production en France, cela ne concerne que quatre variétés seulement. Beaucoup de variétés disparaissent. Nous sommes là pour permettre de relancer à notre échelle leur production. On fait les greffes et on donne des conseils aux acquéreurs. On répertorie aussi les gens pour ensuite faire un suivi scientifique qui nous permette de savoir où sont réimplantés certaines variétés. »

Cette année, plus de 600 greffes ont été vendues. L’argent récolté permettra de financer des projets agro écologiques.

Parallèlement à cela, un village associatif avec une trentaine d’associations et d’organisations professionnelles ont participé à ces rencontres. Chacune expliquant son action en faveur de l’agro écologie et en indiquant, grâce à des échanges, les efforts qu’il reste à faire dans des domaines tels que l’agriculture, l’énergie, la solidarité rurale ou encore la citoyenneté.

Un marché bio paysan avec vins, pain, fromages, charcuterie, jus de fruits et miel a permis aux visiteurs de découvrir de bons produits

Des visites de l’exploitation vigne bio et cave et élevage caprin AOP du lycée, une conférence animée par Pascal Parmantier « La croissance et l’écologie sont-elles compatibles ? », ainsi qu’un marché bio paysan avec vins, pain, fromages, charcuterie, jus de fruits et un stand d’échange de semences et de plants étaient également organisés.

« Chaque année, on voit de plus en plus de monde et c’est important car l’enjeu est réel, poursuit Marcel Eberhart. Les jeunes sont également très concernés, qu’ils viennent en tantq ue visiteur en famille ou en tant qu'acteurs présenter leurs différentes actions. Il est aujourd’hui urgent de continuer notre travail dans la transition énergétique et écologique. Le constat n’est pas reluisant, mais il faut savoir sensibiliser et bien expliquer pour avancer. »

D. C.

 

MACON davaye eco agro 1.JPG

MACON davaye eco agro 2.JPG

MACON davaye eco agro 3.JPG

MACON davaye eco agro 4.JPG

MACON davaye eco agro 5.JPG

 MACON davaye eco agro 6.JPG

 MACON davaye eco agro 7.JPG

MACON davaye eco agro 8.JPG

MACON davaye eco agro 9.JPG

MACON davaye eco agro 10.JPG

MACON davaye eco agro 11.JPG

MACON davaye eco agro 12.JPG

MACON davaye eco agro 13.JPG

MACON davaye eco agro 14.JPG

MACON davaye eco agro 15.JPG

MACON davaye eco agro 16.JPG

MACON davaye eco agro 17.JPG

MACON davaye eco agro 18.JPG

MACON davaye eco agro 19.JPG

MACON davaye eco agro 21.JPG

MACON davaye eco agro 22.JPG