lundi 21 septembre 2020
  • TICKET SMS TREMA MACON.jpg
  • JEPMACON SEPT2020 - 1.jpg

POLE EMPLOI 0220.jpg

La nouvelle convention tripartite Pôle emploi-Etat-Unédic 2O19-2022, fixant le cadre des orientations de l’opérateur a été signée fin 2019. L’occasion pour Frédéric Danel, directeur régional, et Annicet Loembe, directeur régional adjoint de présenter lundi à Dijon, les résultats de Pôle emploi Bourgogne-Franche-Comté pour 2019, mais aussi l’ambitieuse feuille de route pour les années à venir avec la volonté d’accélérer les recrutements et les retours à l’emploi durable

Satisfaction des usagers, retours à l’emploi plus nombreux… des résultats qui s’améliorent d’année en année

77 % des demandeurs d’emploi se disent satisfaits de leur suivi par Pôle emploi (+ 12,2 points par rapport à 2016) ;

95,8 % des demandeurs d’emploi ont obtenu leur premier paiement d’allocations dans les délais (+ 1,7 points par rapport à 2016) ;

74,5 % des entreprises se déclarent satisfaites de leur dernière opération de recrutement par Pôle emploi (+ 4,4 points par rapport à 2016) ;

161 502 demandeurs d’emploi inscrits ont retrouvé un emploi de plus d’ 1 mois (+6,6% par rapport à 2016).

 

L’ambition pour les trois années à venir : accélérer, au bénéfice de tous, les recrutements et les retours à l’emploi durable.

Ces ambitions s’inscrivent pleinement dans le cadre de la convention tripartite signée fin 2019 entre Pôle emploi, l’Etat et les partenaires sociaux et ce dans un contexte de persistance d’un chômage de longue durée et de tensions de recrutement qui s’accentuent en particulier pour les TPE-PME.

Pour y parvenir, Pôle emploi renforcera ses services déjà en place mais déploiera également un ambitieux programme de transformations, au bénéfice du plus grand nombre :

Les actions au bénéfice des entreprises :

Pour renforcer la lutte contre les difficultés de recrutement, les 186 conseillers Pôle emploi

BFC dédiés à la relation entreprise poursuivront leur travail sur le terrain et mobiliseront tous les moyens nécessaires au retour à l’emploi : immersions en entreprises (32 270 demandeurs d’emploi de BFC en ont bénéficié à fin décembre 2019), recrutements par simulation (847 candidats embauchés directement à l’issue des sessions organisées en 2019) ou encore 2 000 opérations #VersUnMétier (10 000 demandeurs d’emploi et entreprises réunis en 2019 dans les agences Pôle emploi chaque semaine en Bourgogne-Franche-Comté)…

Pôle emploi prend un engagement supplémentaire avec le dispositif Action Recrut’. Il s’agit de prendre contact systématiquement avec les entreprises, dès lors que leur offre d’emploi n’est pas pourvue dans les 30 jours. Un contact qui permettra de construire un plan d’actions personnalisé (analyse de l’offre, sélection de candidats, action de formation) avec en ligne de mire : la réduction significative du délai nécessaire à recruter. Pour y parvenir, 36 conseillers supplémentaires sont venus renforcer les équipes en région.

 

Les actions communes au bénéfice des entreprises et des demandeurs d’emploi :

Pour y parvenir, la formation professionnelle reste un levier prioritaire en 2020 (31 162 demandeurs d’emploi ont bénéficié en 2019 d’une formation, avec un taux de retour à l’emploi de près de 60 % à l’issue de la formation et une évolution annuelle de + 15,3 % du nombre d’entrées).

Il s’agira également de poursuivre la valorisation des compétences des demandeurs d’emploi en lien avec les besoins des entreprises, ainsi que de poursuivre le conseil évolution professionnelle délivré par les conseillers de Pôle emploi.

 

Des actions spécifiques pour celles et ceux qui en ont le plus besoin :

Dans le cadre du plan pauvreté (2020-2022), il s’agira en particulier :

-        - d’accompagner deux fois plus de demandeurs d’emploi en accompagnement global, consistant en un suivi partagé entre Pôle emploi et les travailleurs sociaux des Conseils départementaux (4 237 demandeurs d’emploi ont intégré le dispositif en 2019, soit + 50% par rapport à 2018, avec un taux de retour à l’emploi de 47%).

-       - De mettre en place, de manière expérimentale, le Service Public de l’Insertion : le département de l’Yonne fait partie des 14 territoires retenus au niveau national

 

Pôle emploi poursuivra sa mobilisation dans le cadre du déploiement des dispositifs gouvernementaux, tels que le parcours emploi compétences (2 514 demandeurs d’emploi en ont bénéficié sur prescription de Pôle emploi), ou encore les emplois francs, nouveau dispositif généralisé en janvier 2020 qui favorise l’embauche des personnes issues des quartiers prioritaires de la ville (58 quartiers prioritaires de la ville éligibles en région).

Afin d’améliorer l’accès ou le retour à l’emploi des demandeurs d’emploi en situation de handicap, 2020 permettra la création d’un lieu unique d’accompagnement Pôle emploi –Cap emploi. 10 territoires démarrent ce rapprochement opérationnel des équipes (des conseillers Cap emploi présents chaque jour en agence Pôle emploi), avec pour la Bourgogne-Franche-Comté le territoire de Nevers (depuis janvier 2020). L’ensemble des départements de la Nièvre et de l’Yonne sera concerné dès septembre 2020 et ensuite toute la région.

Proposer de nouveaux services aux demandeurs d’emploi les plus autonomes :

-       - Avec la possibilité pour les demandeurs d’emploi de prendre leur rendez-vous en ligne ou encore l’utilisation de la visioconférence comme modalité d’échanges avec son conseiller.

-       - En complément, sera proposé aux publics les plus à l’aise avec leur recherche d’emploi d’intégrer une communauté animée par des conseillers Pôle emploi qui favorisera la mise en réseau avec les autres demandeurs d’emploi, des diagnostics et outils en ligne…

Plus de conseils personnalisés au profit des demandeurs d’emploi indemnisés

 - Les demandeurs d’emploi cumulant des périodes d’emploi et de chômage bénéficieront dès avril 2020 d’une prestation destinée à leur donner les clés pour accéder à un emploi durable. Cette prestation pourra être suivie en fin de journée ou le samedi pour coïncider avec leurs disponibilités.

-       - Pôle emploi mettra progressivement en place un conseiller référent pour chaque demandeur d’emploi indemnisé. Cela permettra de se projeter plus sereinement vers une reprise d’emploi, de bénéficier de conseils personnalisés, et ce à chaque « moment clé » du parcours de la personne.

Deux nouveautés majeures pour tous les demandeurs d’emploi

-       - Tout demandeur d’emploi nouvellement inscrit se verra proposer, rapidement après son inscription, jusqu’à deux demi-journées de diagnostic approfondi. Toutes les expertises de Pôle emploi (conseillers accompagnement, indemnisation, entreprises et psychologues du travail) seront mobilisées en agence, pour animer ce nouveau diagnostic.

-    - Pour mieux adapter l’accompagnement et prévenir les situations de découragement, Pôle emploi Bourgogne-Franche-Comté poursuivra l’expérimentation législative du Journal de la recherche d’emploi (expérimentation conduite en régions Bourgogne-Franche-Comté et Centre Val de Loire).

 

Photo d’accueil : Frédéric Danel, directeur régional Pôle emploi BFC, et Annicet Loembe, directeur régional adjoint

 

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : 2,70% de personnes positives au covid-19 en une semaine

Capture d’écran 2019-05-17 à 22.59.02.png
La Saône-et-Loire, avec 279 cas positifs pour 8 653 personnes testées (soit 3,22% de personnes positives) en une semaine, atteint le seuil d'alerte fixé par le ministère de la Santé. 5 décès de plus des suites du covid-19 sont à déplorer en une semaine en Bourgogne-Franche-Comté.

VINS DE BOURGOGNE : Ils accueillent un nouveau marché dans leur top 5 à l'export

Capture d’écran 2019-11-10 à 15.11.56.png
Qui a dit par ailleurs que le Brexit était néfaste à l'exportation des Bourgogne ?... A lire aussi : Les vins de Bourgogne résistent en dépit du contexte international

LGV Paris-Lyon : des travaux spectaculaires sur la ligne la plus circulée de France

TRAVAUX ligne tgv 24 aout  2.jpg
La Ligne à Grande Vitesse (LGV) Paris-Lyon est la première LGV française inaugurée en 1981 et la plus circulée d’Europe avec un tiers du trafic TGV national.

TOURISME : Vintageland, une expérience immersive dans les années 1950 à 1980

10991_1_full.jpg
Week-end de lancement pour le nouveau village forain dédié au vintage installé près de Beaune. Voitures anciennes, disques vinyles ou encore robes de pin-up sont à découvrir jusqu'au 4 octobre.

COVID-19 : plus de 160 cas positifs ces 7 derniers jours dans la région

COVID19_71.jpg
L'ARS confirme que l'épidémie reprend de la vigueur dans la région…

BISON FUTE : Nouveau samedi Noir au départ de la Bourgogne

10845_1_full.jpg
Ce samedi 8 août sera la deuxième journée classée Noir. Elle correspond au deuxième chassé-croisé de l’été entre les « juillettistes » et les « aoûtiens ».

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : La Région apporte un million d'euros pour relocaliser une filière de masques chirurgicaux

10766_1_full.jpg
Le meltblown, composant essentiel de la filière des masques chirurgicaux, est principalement fabriqué à l'étranger. Le conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté soutient l'installation d'une unité de production près de Montbéliard pouvant créer une vingtaine d'emplois.

ALLERGIES : Atmo Bourgogne-Franche-Comté démarre la surveillance des pollens d'ambroisie

10772_1_full.jpg
Jusque début octobre, Atmo BFC mènera une campagne de surveillance spécifique des pollens d'ambroisie, hautement allergisants. Les résultats seront diffusés chaque vendredi.

VITICULTURE : Les appellations Champagne, Bourgogne, Alsace et Centre-Loire appellent le Gouvernement à un sursaut

Ces appellation réunies pèsent 8 milliards d'euros de chiffre d'affaires, dont 2 milliards pour les vins de Bourgogne. Les vignerons demandent une juste place dans le plan de relance de l’économie annoncé cet automne.

BOURGOGNE : Une rave party s'est installée dans la Nièvre

RAVE BOURGOGNE.jpg
La Préfecture de la Nièvre parle de 5 000 teufeurs. L'hélicoptère de la Gendarmerie Nationale a été engagé.

RÉGION : La commission permanente affecte 102 millions d'euros en Bourgogne-Franche-Comté

Le détail des subventions accordées par secteur par le Conseil régional

BOURGOGNE : Les vignes n’attendent plus que leurs vendangeurs !

Il est temps de postuler. Pôle emploi vous dit comment.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : Seulement un quart des rivières sont en bon état écologique

A l'inverse, 86% des nappes phréatiques sont en bon été chimique.

Moustique-tigre : Sous surveillance en Bourgogne-Franche-Comté

MOUSTIQUE TIGRE BFC.jpg
L'ARS indiquent les gestes à adopter pour éviter son implatation