dimanche 29 mars 2020

MERCI PERSONNELS SOIGNANTS MARILOU - 1.jpg

  • COVID 19 MBA vous informe MI_Plan de travail 1 (1).jpg
  • Terre de jeux MAcon 570x410px.jpg

carte bourgogne franche comté.jpg

Actualisé ce 9 mars avec le communiqué de l'ARS

Communiqué de l'Agence Régionale de Santé du 9 mars 2020 :

 

Coronavirus-COVID-19 / Point de situation :  119 cas recensés en Bourgogne-Franche-Comté

Cent-dix-neuf malades testés positifs au COVID-19 sont recensés en Bourgogne-Franche-Comté ce 9 mars.

A l’exception de la Nièvre, tous les départements sont concernés dans des proportions très variables. Le CHU de Besançon a activé un plan blanc.

Santé  publique  France, qui  assure  le  suivi  de  la  situation  épidémiologique  liée  au  coronavirus-COVID-19,  comptabilise  ce  lundi  9  mars,  119  personnes  testées  biologiquement  et  identifiées comme positives au COVID-19 en Bourgogne-Franche-Comté.

Depuis hier, ce sont donc 7 nouveaux cas qui ont été recensés dans la région. 

Ces nouveaux patients sont tous pris en charge par le CHU de Besançon, qui a activé un plan blanc.

La  mesure  permet  à  l’établissement  d’adapter  son  organisation  (annulation  des  formations, report des RTT, changements d’affectation ou modifications d’horaires si nécessaire...) Le  plan  s’ajoute  aux  mesures  d’ores  et  déjà  mises  en  place  comme  la  déprogrammation  de certaines  opérations  de  chirurgie  ou  la  mise  en  fonctionnement  d’une  deuxième  salle  de régulation au centre 15, dédiée aux appels sur le coronavirus.

Doubs et Pôle métropolitain

A l’exception de la Nièvre, tous les départements de Bourgogne-Franche-Comté sont confrontés au  COVID-19  dans  des  proportions  toutefois  très  variables,  le  Doubs  et  le  Pôle  métropolitain Nord Franche-Comté concentrant la grande majorité des cas.

La majorité des patients sont pris en charge à domicile, avec une surveillance quotidienne.

L’ARS  Bourgogne-Franche  Comté  est  pleinement  mobilisée  pour  coordonner  en  temps  réel  et sur chacun de ses territoires une réponse proportionnée à la situation qui reste très évolutive. Au stade 2, l’objectif reste de freiner la diffusion du virus, d’informer la population et de préparer le système de santé.

Au même titre que les directions des hôpitaux peuvent activer un plan blanc, les établissements pour  personnes  âgées  dépendantes (EHPAD)  disposent du  levier  du  plan  bleu, qu’il  leur  a  été demandé d’activer et qui prévoit notamment un renforcement des mesures d’hygiène et de suivi des résidents.

Concernant  les  EHPAD, les visites aux résidents, sauf cas exceptionnels déterminés avec la direction  de  l’établissement,  sont  fortement  déconseillées  (les  personnes  mineures  tout particulièrement).  Les  personnes  symptomatiques  sont  interdites  de  visite.  Les  services intervenant au domicile invitent les personnes qu’ils accompagnent à limiter leurs sorties, les visites à leur domicile de personnes extérieures, et en particulier les contacts avec les mineurs. Dans tous les cas, les recommandations relatives aux gestes barrières leur sont rappelées. 

Concernant les établissements de santé, les mesures suivantes doivent être appliquées : 

- Pas plus d’une personne par visite ; 

- Interdiction des visites pour les personnes mineures ; 

- Interdiction de visites pour toute personne présentant des symptômes. 

 

 


« Le 8 mars à 14h, six nouveaux cas de coronavirus-COVID-19 ont été confirmés en Bourgogne-Franche-Comté, ce qui porte le nombre de cas confirmés à 112 en région. A ce jour, sept départements sur les 8 de la région (hormis Nièvre) sont impactés. Au regard des dernières investigations, la plupart de ces nouveaux cas confirmés auraient un lien avec le rassemblement culturel à l’église évangélique « Porte ouverte chrétienne » à Bourtzwiller (Mulhouse) entre le 17 et le 24 février.

Les départements du Doubs et du Territoire de Belfort concentrent la majeure partie des patients dont les prises en charge sont assurées soit en milieu hospitalier (CHU de Besançon et Hôpital Nord Franche-Comté), soit à domicile avec une surveillance quotidienne pour vérifier leur état de santé.

Les équipes de l’ARS, en coordination avec Santé publique France, poursuivent les investigations afin de s’assurer de la meilleure prise en charge des personnes, prendre les mesures de gestion appropriées, notamment pour protéger les personnes fragiles et ralentir la propagation du virus » se précise dans un communiqué de presse de l'ARS Bourgogne Franche Comté.

L’Agence régionale de santé rappelle également que la protection des personnes fragiles est une priorité avec des mesures de restriction suivantes applicables dès à présent.

"Concernant les EHPAD :

Les visites aux résidents, sauf cas exceptionnels déterminés avec la direction de l’établissement, sont fortement déconseillées (les personnes mineures tout particulièrement). Les personnes symptomatiques sont interdites de visite. Les services intervenant au domicile invitent les personnes qu’ils accompagnent à limiter leurs sorties, les visites à leur domicile de personnes extérieures, et en particulier les contacts avec les mineurs. Dans tous les cas, les recommandations relatives aux gestes barrières leur sont rappelées.

Concernant les établissements de santé, les mesures suivantes doivent être appliquées :

- Pas plus d’une personne par visite

- Interdiction des visites pour les personnes mineures

- Interdiction de visites pour toute personne présentant des symptômes

Rappel des gestes barrières, des réflexes incontournables à adopter pour se protéger de la maladie comme pour se protéger des autres virus qui circulent en période hivernale :

Se laver régulièrement les mains avec du savon

Tousser ou éternuer dans son coude

Utiliser des mouchoirs à usage unique

Eviter les poignées de main et les embrassades.

Un numéro vert national répond également en permanence à toutes vos questions, 24h/24 et 7j/7 : 0 800 130 000

 Ça vient d'arriver !

CORONAVIRUS À L'HÔPITAL DE MÂCON - Roland De Varax : « Nous assurons au mieux, avec de la débrouille »

ROLAND DEVARAX HOPITAL MACON - 1.jpg
Praticien hospitalier en réanimation médicale, chef du service de réanimation et président de la Commission Médicale d'Etablissement à l'hôpital de Mâcon, Roland De Varax a répondu à nos questions cet après-midi, au téléphone, sur la gestion de crise covid-19. Il exprime également sa colère vis à vis de l'Etat. Interview.

CLUNY : Le "format covid-19" du marché s'est tenu ce matin

panier Cluny marché.jpg
Une première distribution des paniers producteurs été faite ce matin aux écuries Saint Hugues, encadrée par les agents municipaux du service technique et la police municipale.

CORONAVIRUS : 153 décès en Bourgogne-Franche-Comté, près de 500 personnes sorties d'hospitalisation

CORONAVIRUS ARS BFC2 - 1.jpg
Actualisé le 28 mars - Ce sont 14 décès de plus ces dernières 24h. Le transfert des patients vers d'autres régions a commencé.

CORONAVIRUS : Une salve de remerciements de la part du comité A.M.i.71

AMI 71 collage.jpg
L'Association de défense des droits des Malades, Invalides et handicapés exprime, dans un communiqué, sa reconnaissance envers les professionnels.les qui travaillent en cette période historique d’épidémie.

Coronavirus - Covid-19 : 32 décès en Saône-et-Loire depuis le 12 mars

PIERRE PRIBILE ARS BFC22 - 2.jpg
Actualisé - 82 personnes sont hospitalisées à Mâcon pour covid-19. Une plate-forme téléphonique nationale et gratuite est disponible pour s'informer.

MACON : Les Restos du cœur rouvrent leurs portes

restos du coeur Mâcon covid 19 (1).jpg
Rappelons qu'ils ont été cambriolés le 17 mars, au tout début du confinement.

CORONAVIRUS : La vague de l'épidémie progresse en Saône-et-Loire

28 personnes sont décédées en milieu hospitalier des suites du covid-19 ; 42 personnes sont sorties d'hospitalisation. L'hôpital de Mâcon est l'établissement qui accueille le plus de malade du coronavirus.

SAÔNE-ET-LOIRE : Les policiers municipaux peuvent aussi verbaliser

Des dérogations pour les marchés alimentaires sont accordées par le préfet. Azé, Igé, Leynes etc. sont concernés.

VOLLEY BALL : La Fédération décide de l'arrêt de la saison 2019/2020

volley Macon Villefranche (22).jpg
C'est fini pour Mâcon, qui évoluait cette saison en Nationale 2

TRAVAUX PUBLICS EN BFC - Vincent Martin : « Je persiste à dire que les chantiers doivent rester strictement à l’arrêt »

TRAVAUX PUBLICS BFC.jpg
Le président de la FRTP Bourgogne Franche-Comté s'exprime sur les conditions de la reprise d'activité dans un communiqué.

Les enfants, égayez le quotidien, envoyez vos dessins à macon-infos

MERCI PERSONNELS SOIGNANTS MARILOU - 1 (1).jpg
Actualisé le 27 mars - Les dessins de Charlotte, Safia, Sihem, Mélissa et Olivia

CLUNY : Le maire déclenche le plan assistance aux plus fragiles

Capture d’écran 2019-12-08 à 02.15.42.png
Un numéro de téléphone à disposition pour faire un signalement ou se signaler soi-même.

EXPRESSION CITOYENNE - Sans-abris et coronavirus : « Pour ne pas les oublier, NON ! »

Plusieurs associations mâconnaises s'alarment des conditions de vie des personnes à la rue, Migrants et SDF. Elles lancent un cri d'alerte.

ECONOMIE : La CPME Bourgogne-Franche-Comté enquête sur l'impact du Covid-19 sur les entreprises

L'organisation patronale vous propose de répondre à quelques questions.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : La Région met en place la gratuité des TER pour les soignants...

et suspend les prélèvements pour tous les abonnés TER annuels.

Toni Spinazze (CAPEB 71) : "La vie d’un artisan ou d’un ouvrier du BTP vaudrait-elle moins que celle de n’importe quel autre citoyen ?"

Il n'y pas que les médecins et le personnel soignant qui soient scandalisés par les manquements du Gouvernement... Après celle de Pierre Bost, patron de Alpes Bourgogne Constructions, la charge du président de la CAPEB 71 contre Muriel Pénicaud dans une lettre ouverte.

CORONAVIRUS - Covid-19 : Les attestations de déplacements dérogatoires évoluent

NOUVELLES ATTESTATIONS.jpg
Elles entrent en vigueur dès aujourd'hui. Le document intègre la participation à une mission d'intérêt général et la convocation judiciaire ou administrative.

SAÔNE-ET-LOIRE : La Téléconsultation médicale est opérationnelle au centre départemental de santé

TELECONSULTATION 71 - 7.jpg
Grâce à la demande du président du Département de Saône-et-Loire André Accary auprès de l’Agence Régionale de Santé (ARS), le déploiement de la télémédecine dans les structures du centre de santé départemental prévu initialement dans le deuxième semestre 2020 se fera cette semaine.

VIDÉO : Confiné mais sportif et, surtout, bien rigolo !

RIONS UN PEU - 1.jpg
Mais que s'apprête-t'il donc à faire avec son bidon d'huile ou de liquide vaisselle ?.... La réponse dans la vidéo.

MÂCON : Le portage des repas à domicile facilité par le CCAS

PORTAGE REPAS.jpg
3 commerces en lien avec la stucture assurent également des livraisons aux personnes âgées dépendantes.

Covid-19 : L'UMIH 71 insiste pour une reconnaissance en catastrophe sanitaire par les assurances

Le président du syndicat des hôteliers de Saône-et-Loire s'adresse aux députés.

MÂCON - Coronavirus : 83 commerces de proximité ouverts

primeur.JPG
La Ville de Mâcon a effectué un recensement des commerces de proximité ouverts. Nous comptons actuellement 83 commerces de proximité ouverts, ce nombre est amené à évoluer car d'autres sont peut être ouverts.

CORONAVIRUS : L'école à la maison avec France 4, ça commence demain

A compter du lundi 23 mars, France 4 modifie toute sa programmation de journée pour diffuser en direct des cours dispensés par des professeurs de l’Education Nationale. Ceci pour répondre à la mission « Nation Apprenante ».