samedi 30 mai 2020
  • TREMA MACON NOUVELLES REGLES (2).jpg
  • MUSEE URSULINES MACON REOUVERTURE.jpg
  • CREMANTS VIGNERONS IGE MAIJUIN20202 - 1.jpg

CHARNAY reunion gaulias 2.JPG

C’est devant un parterre clairsemé d’une soixantaine de personnes que Serge Gaulais a tenu sa dernière réunion résumant le projet de son équipe « Servir Charnay » : faire de la ville une ville exemplaire, moderne, sure, attractive avec des liens sociaux maintenus.

 

Le candidat a ensuite présenté les membres de son équipe, une équipe renouvelée à 86 %, une moyenne d’âge de 47 ans. « Servir Charnay est prêt à mettre en œuvre son programme ».

Avant de revenir sur son projet phare de pôle scolaire, Serge Gaulias a repris quelques points de son programme :

 

Urbanisme et le cadre de vie

  • Favoriser l’habitat individuel et limiter le collectif.
  • Maîtriser l’urbanisation, citant les 400 logements encore en n construction à la Nouvelle Coupée avec à la clé un accroissement de population de 1500 habitants.
  • Développer les espaces verts
  • Embellir les entrées de ville
  • Entretenir les lieux qui reçoivent du public

 

Sécurité

  • Embaucher un troisième policier municipal et un agent administratif
  • Renforcer le dispositif voisins vigilants qui ne compte que 15 personnes actuellement
  • Installer des caméras de surveillance
  • Rétablir la lumière à certains endroits

 

Vie associative et commerciale

  • Réaffecter les anciens sites scolaires aux associations en lien avec le nouveau pôle scolaire
  • Préserver l’attractivité du centre-ville – stationnement gratuit, création d’évènements innovants

 

Finances

« Il me semble que je peux m’attribuer le redressement de nos finances, a avancé le candidat. Il a fallu six ans pour que notre capacité d’autofinancement redevienne positive. »

 

Place ensuite au projet phare de la liste : le pôle scolaire. Il fait trois constats - l’évolution croissante des effectifs, la vétusté et l’éloignement des écoles - qui ont conduit l’équipe « servir à Charnay » à concevoir le projet d’un pôle regroupant les trois écoles.

« Nous accueillons actuellement 607 élèves, nous devrions en accueillir bientôt entre 700 et 800. C’est le moment de créer un pôle scolaire écoresponsable, avec des salles multi-usages et une cuisine centrale, un pôle sécurisé. Le lieu : le terrain des petits champs. Un coût non finalisé pour l’instant, mais qu’il faudra réserver au prochain budget. il n’y aura pas d’augmentation du taux communal d’imposition pour ce projet promet-il. Ce projet peut se réaliser dans un délai de 3 ans. »

Et de conclure : « Les commissions sont désignées et prêtes à travailler. Je serai au travail le 23 mars au matin si je suis élu ».

Danièle Vadot

 

CHARNAY reunion gaulias 1.JPG

CHARNAY reunion gaulias 3.JPG

CHARNAY reunion gaulias 4.JPG

POLITIQUE : Jérôme Durain pose au Gouvernement la question de la responsabilité des élus locaux

Le Sénateur de Saône-et-Loire estime que « L'Etat qui décide de tout ne peut pas reporter sa responsabilité sur les élus locaux »

EXPRESSION POLITIQUE : « Les masques, où est la vérité ? » demande instamment Marie Mercier

La sénatrice de Saône-et-Loire fait part de la consternation, voire du dégoût des professions médicales et para-médicales...

Covid-19 : Les nouveaux élus de gauche au Conseil municipal de Mâcon veulent être impliqués

Dans une lettre adressée au maire, ils formulent quelques propositions et demande un effot de transparence.

Le sénateur Jérôme Durain demande au gouvernement des consignes claires concernant la gestion des masques

Lors de la séance de questions au gouvernement ce mercredi, le sénateur PS de Saône-et-Loire et conseiller régional de Bourgogne-Franche-Comté a évoqué la réquisition par l'Etat des masques commandés par la Région.

EXPRESSION POLITIQUE : L’URDC demande plus d'«ambition» pour sauvegarder les entreprises

Présidant le groupe d'opposition URDC au Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, François Sauvadet salue les mesures d’urgence prises par la majorité face à la crise sanitaire, tout en proposant d'ajouter des aides directes pour sauvegarder les entreprises et les emplois.

EXPRESSION POLITIQUE : Julien Odoul regrette « un rendez-vous en catimini »...

et appelle à l'union régionale autour des soignants et de la Bourgogne Franche-Comté. Le président du groupe Rassemblement national au conseil régional s'exprime dans un long communiqué avant l'assemblée de ce vendredi.

Toni Spinazze (CAPEB 71) : "La vie d’un artisan ou d’un ouvrier du BTP vaudrait-elle moins que celle de n’importe quel autre citoyen ?"

Il n'y pas que les médecins et le personnel soignant qui soient scandalisés par les manquements du Gouvernement... Après celle de Pierre Bost, patron de Alpes Bourgogne Constructions, la charge du président de la CAPEB 71 contre Muriel Pénicaud dans une lettre ouverte.