jeudi 4 juin 2020
  • TREMA MACON NOUVELLES REGLES (2).jpg
  • MUSEE URSULINES MACON REOUVERTURE.jpg
  • CREMANTS VIGNERONS IGE MAIJUIN20202 - 1.jpg

TESTS COVID LABORATOIRE MACON AGRYVALIS 1004 - 1.jpg

C'est une très petite quantité qui a été livrée ce jeudi par le seul hôpital de Mâcon. Frédéric Brochot, président du laboratoire Agryvalis, espère une plus grande réactivité du préfet dans les prochains jours. Explications. Un projet de sérologie est à l'étude. A découvrir aussi, la méthode d'analyse.

 

Le président du Cosneil départemental André Accary et son vice-président Frédéric Brochot annonçaient la semaine dernière avoir sollicité le ministre de la Santé pour obtenir l'autorisation de pratiquer des analyses de prélèvements* afin de dépister le covid-19. « Le laboratoire Agryvalis est en mesure de donner des résultats de 2000 tests par jour en 4h » indiquaient-ils par communiqué.

Vendredi dernier, Olivier Veran donnait son feu vert pour que tous les laboratoires rattachés à une collectivité puissent faire ces analyses. « Mardi, la signature de la convention avec l'hôpital de Mâcon était signée » précisait Frédéric Brochot, un tantinet agacé par « le manque de réactivité du préfet ». « Oui, nous aurions pu aller encore plus vite, gagner une journée et, surtout, engager les autres établissements hospitaliers du département rapidement » a-t-il complété.

« Malheureusement, les procédures administratives nous font perdre du temps. Chaque établissement doit conventionner. À l'heure d'aujourd'hui, ce n'est signé qu'avec l'hôpital de Mâcon alors que tous les établissements sont demandeurs et que l'ARS, qui pilote tout ça, a évidemment suivi l'avis du ministre pour valider la convention. C'est une question de santé publique et nous sommes prêts à apporter ce service d'intérêt général rapidement aux établissements hospitaliers et les EHPAD. »

Que les autres établissements ne puissent pas encore envoyer leurs tests est vécu par tous comme une aberration. « Il faut absolument simplifier la procédure administrative » ajoutait Frédéric Brochot, qui annonçait lors de cette première livraison d'écouvillons, que le Département travaillait déjà à une proposition en matière de sérologie à l'échelle du département. « Nous avons perdu une journée pour l'hôpital de Mâcon. On tire l'Etat alors que ça devrait être l'inverse en matière de santé publique. On espère que ça ira plus vite avec la sérologie. »

La convention avec les établissements de Montceau, Autun et Le Creusot devrait être signée dans les jours qui viennent. Une bonne nouvelle, mais le temps presse.

Comment ça se passe ?

Ceci étant dit, les 1ers tests covid-19 ont été fais ce jeudi par le laboratoire d'analyses Agryvalis. Ce matin, 14 écouvillons, et 27 en début d'après-midi étaient traités selon le protocole d'analyse en vigueur, à savoir en trois phases : la lyse, qui consiste à tuer le virus éventuel pour pouvoir, deuxième phase, en extraire l'ARN (autrement dit l'ADN du virus) et, troisième phase, nommée amplification, le copier, l'amplifier pour pouvoir déceler sa présence ou non dans le prélèvement.

À la suite de ces trois opérations, les résultats sont transmis à l'hôpital qui peut orienter le malade, réguler en toute connaissance de cause, libérer éventuellement des lits.

« La phase d'analyse est relativement rapide. Ce qui prend plus de temps, c'est le temps de traitement du prélèvement, qui est fait par une seule personne et pour qui il faut garantir évidemment les conditions de protection maximales » expliquait Nathalie Pozzi, directrice du laboratoire. « Cette personne agit dans une pièce relativement exiguë où il n'y a qu'un poste de sécurité microbiologique. La vitesse de livraison des résultats dépend donc de la quantité reçue. Car ensuite, l'analyse à proprement dite prend moins de deux heures, et elle peut être faite sur plusieurs centaines de prélèvements en même temps. Il s'agit d'un laboratoire d'analyse vétérinaire. Nous avons l'habitude de faire des analyses en grand nombre. »

« En effet, lors de la fièvre catarrhale ovine en 2017 » rappelait Frédéric Brochot, « nous avons pu tester toutes les bêtes, près de 600 000, en 4 mois. Il y avait 250 000 naissances et la commercialisation était bloquée. Il fallait faire très vite. » Et d'ajouter : « tous le cheptel français a ensuite été traité en un mois et la maladie a disparu. »

Les Saône-et-Loiriens sont moins nombreux que ne l'étaient les ovins à l'époque... nous sommes environ 550 000...

La sérologie à l'étude

La sérologie est l'étude des sérums, de leurs propriétés, plus particulièrement leurs particularités immunitaires, ainsi que des différentes modifications qu'ils subissent sous l'influence des maladies. Elle est exercée au sein des laboratoires de biologie médicale.

Frédéric Brochot a donc fait savoir cet après-midi la volonté du Département de proposer de la sérologie à grande échelle via le laboratoire Agryvalis pour aider les laboratoires privés à trouver un vaccin. Comme nous le faisons pour les tests covid, nous aimerions que le laboratoire départemental soit mobilisé pour des expériences sérologiques et qu'ainsi, nous accélérions le temps de la découverte. »

À suivre.

Des laborantines mobilisées

Il faut le préciser, le personnel du laboratoire effectue ces analyses en plus de son travail habituel. Deux fois par jour, le week end et les jours fériés, les laborantines sont mobilisées pour faire les tests Covid-19. Et cela ne fait que commencer... Merci mesdames.

 

*Insistons sur le fait que les prélèvements sont fais à l'hôpital et pas au laboratoire. L'hôpital livre les prélèvements. Le laboratoire envoie ensuite les résultats.

Rodolphe Bretin

 

COVID19 AGRYVALIS LABORATOIRE MACON 0904 - 1.jpg

COVID19 AGRYVALIS LABORATOIRE MACON 0904 - 2.jpg

COVID19 AGRYVALIS LABORATOIRE MACON 0904 - 9.jpg

Les prélèvements arrivent triplement emballés

COVID19 AGRYVALIS LABORATOIRE MACON 0904 - 8.jpg

COVID19 AGRYVALIS LABORATOIRE MACON 0904 - 7.jpg

COVID19 AGRYVALIS LABORATOIRE MACON 0904 - 5.jpg

COVID19 AGRYVALIS LABORATOIRE MACON 0904 - 6.jpg

COVID19 AGRYVALIS LABORATOIRE MACON 0904 - 3.jpg

COVID19 AGRYVALIS LABORATOIRE MACON 0904 - 4.jpg

COVID19 AGRYVALIS LABORATOIRE MACON 0904 - 29.jpg

Quand la courbe monte, c'est le signal de la présence du covid-19

COVID19 AGRYVALIS LABORATOIRE MACON 0904 - 28.jpg

COVID19 AGRYVALIS LABORATOIRE MACON 0904 - 27.jpg

COVID19 AGRYVALIS LABORATOIRE MACON 0904 - 12.jpg

COVID19 AGRYVALIS LABORATOIRE MACON 0904 - 26.jpg

COVID19 AGRYVALIS LABORATOIRE MACON 0904 - 25.jpg

COVID19 AGRYVALIS LABORATOIRE MACON 0904 - 24.jpg

COVID19 AGRYVALIS LABORATOIRE MACON 0904 - 23.jpg

COVID19 AGRYVALIS LABORATOIRE MACON 0904 - 22.jpg

COVID19 AGRYVALIS LABORATOIRE MACON 0904 - 21.jpg

COVID19 AGRYVALIS LABORATOIRE MACON 0904 - 20.jpg

COVID19 AGRYVALIS LABORATOIRE MACON 0904 - 18.jpg

COVID19 AGRYVALIS LABORATOIRE MACON 0904 - 17.jpg

COVID19 AGRYVALIS LABORATOIRE MACON 0904 - 16.jpg

COVID19 AGRYVALIS LABORATOIRE MACON 0904 - 13.jpg

COVID19 AGRYVALIS LABORATOIRE MACON 0904 - 11.jpg

MUNICIPALES À CHARNAY - Christine Robin (Tous pour Charnay) : « Nous comptons sur vous le 28 juin »

CHRISTINE ROBIN TOUS POUR CHARNAY 0406 - 1.jpg
La candidate arrivée largement en tête du premier tour repart en campgane. Elle rappelle les raisons de son engagement dans un communiqué.

SAÔNE-ET-LOIRE : 120 personnes hospitalisées pour covid-19 au 2 juin

COVID19 71.jpg
Actualisé : c'est 10 personnes de moins en 48h.

SAÔNE-ET-LOIRE : Ils et elles rejoignent l'Armée de Terre

CIRFA MACON RECRUTEMENT 0306 - 1.jpg
Clin d'oeil à sept jeunes militaires qui viennent de signer au CIRFA de Mâcon.

PHOTOS - Réouverture des bars et restaurants : Le bonheur est à la table !

REOUVERTURE RESTAURANTS MACON - 3.jpg
Notre reportage photos dans quelques établissements de Mâcon.

MÂCON : La piscine communautaire rouvre le 08 juin

Selon les règles sanitaires en vigueur

MÂCON : Un appel au civisme (3)

DECHETS STJEAN - 1.jpg
Actualisé : même spectacle à St-Jean-le-Priche... Un appel au civisme et au respect du travail des éboueurs et collecteurs de déchets !

MUNICIPALES À CHARNAY : Serge Gaulias et Laurent Voisin ensemble au 2ème tour

GAULIAS VOISIN CHARNAY.jpg
Laurent Voisin avait obtenu 17,76% des suffrages au 1er tour, arrivant second, derrière Christine Robin (35,69%) ; Serge Gaulias avait rassemblé 15,92% des suffrages, arrivant 3ème. ACTUALISÉ : La liste Servir Charnay au coeur complète.

TRAMAYES : Le Gaec Pardon, le goût de l’authentique

GAEC PARDON TRAMAYES - 2.jpg
Le cadre est bucolique, le paysage magnifique et l’ambiance sereine. C’est dans cet univers privilégié que la famille Pardon élève ses animaux pour proposer une viande goûteuse à souhait et des fromages aux séduisantes saveurs.

MÂCON : La messe de Pentecôte célébrée en mode covid

MESSE PENTECOTE MACON STPIERRE - 26.jpg
La communauté catholique a fêté sa première grande célébration ce dimanche en l'église Saint-Pierre.

PHOTOS : Jolis masques sur le marché de Mâcon !

MASQUES MARCHE MACON 3005 - 19.jpg
C'est indéniable, il devient un accessoire de mode. Ce matin sur le marché, l'occasion était belle de mettre en valeur quelques jolies pièces qui cassent la monotonie des masques standards.

MÂCON : Les Restos du cœur, en mode dé-confinement, voient leur fréquentation augmenter

dé-confinement restos coeur Mâcon 2020.jpg
De retour aux horaires habituels d’accueil du public, l’équipe des « Restos du cœur » a dû appliquer elle aussi le protocole de sécurité sanitaire.

COVID EN BOURGOGNE-FRANCHE-COMTE : Rester prudents dans la durée pour éviter la reprise de l’épidémie

Capture d’écran 2019-11-10 à 15.11.56.png
2 638 tests ont été réalisés cette semaine en Saône-et-Loire. 26 se sont révélés positifs.

MÂCON : Le collège Schuman fin prêt pour le retour des élèves

RENTREE SCHUMANN MACON COVID - 20.jpg
Le président du Conseil départemental André Accary, accompagné, du Dasen Fabien Ben, des conseillers départementaux Hervé Reynaud et Jacques Tourny, était au collège ce vendredi pour se rendre compte de la mise en place du protocole sanitaire qui sera appliqué dès mardi.

SANCÉ : Gilles Jondet a revêtu son écharpe de maire

GILLES JONDET SANCE 2 - 1.jpg
Mercredi 27 mai, les élus du conseil municipal ont élu le maire et ses 4 adjoints. Gilles Jondet succède en tant que maire à Roger Moreau. A voir aussi, la composition complète du conseil municipal.

MACONNAIS-BEAUJOLAIS AGGLOMERATION : Des changements dans les transports à partir du 02 juin

Suites aux mesures annoncées hier par le Premier ministre, de nombreux changements vont s’opérer dès le 2 juin 2020, notamment pour les transports.

MÂCON : Appel à candidature pour le conseil d'administration du CCAS

Les listes doivent être déposées au plus tard le 09 juin

CHARNAY - EREA Claude Brosse : L’inspection académique veut supprimer son poste à un an de la retraite et après 29 ans à l’EREA...

EREA CLAUDE BROSSE 2705  - 1.jpg
Forcément, ça fait réagir. Les collègues d'Alain Cornu, le professeur en question, se sont mobilisés pour tenter d'empêcher ça. A lire aussi, les explications du principal intéressé ainsi que celles de Fabien Ben, IEN-DASEN (directeur académique des services de l'Education nationale).

La Bourgogne-Franche-Comté repasse en vert : « Une décision majeure pour l’économie régionale »

Le Premier ministre a annoncé que la région Bourgogne-Franche-Comté sera classée parmi les zones “vertes” à partir du 2 juin.

SAÔNE-ET-LOIRE : L’Assurance Maladie, les médecins et l’Agence Régionale de Santé au cœur du « contact tracing »

contact tracing covid 71 - 1.jpg
La stratégie de déconfinement s’appuie sur un dispositif en 3 volets : « protéger / tester / isoler ». Son enjeu : identifier toutes les personnes dépistées positives au covid-19 et les personnes contacts pour casser les chaînes de contamination. Il s’agit ainsi de limiter les risques de propagation de l’épidémie et d’éviter un reconfinement. Tout sur le « contact tracing ».

CHARNAY - EREA Claude Brosse : « Non à la suppression du poste de notre collègue M. Alain Cornu » protestent-ils

Une lettre adressée au DASEN est restée sans réponse à ce jour. Une manifestation est prévue cet après-midi sur le parvis de la cité adminsitrative à Mâcon.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ - Covid-19 : L'ARS accompagne la reprise d'activité dans les piscines

Capture d’écran 2019-05-17 à 22.59.02.png
1.001 décès sont à déplorer en milieu hospitalier depuis le début de l'épidémie de Covid-19. Le dépistage a permis de détecter 18 nouveaux cas en une journée.

MUNICIPALES 2020 : Le 2ème tour aura bien lieu le 28 juin

Les candidats.es sont invités.es à déposer leur candidature entre le 29 mai et le 02 juin

SAÔNE-ET-LOIRE : Avec les Francas, des Ados confinés mais des ados qui s’expriment !

ADOS FRANCAS71.jpg
Les Francas de Saône-et-Loire proposent aux jeunes du département de s'exprimer sur leur condition de vie durant cette période de crise sanitaire, soit directement, soit par l'intermédiaire des accueils de jeunes.

SAÔNE-ET-LOIRE : La directrice départementale de la Sécurité Publique Myriam Akkari sur le départ

MYRIAM AKKARI DEPART.jpg
Ne pouvant organiser une cérémonie de départ, Myriam Akkari, commissaire divisionnaire à Mâcon depuis 5 ans, a posté un message sur la page facebook de la police. Elle avait reçu récemment le secrétaire d'Etat auprès du ministère de l'Intérieur Laurent Nuñes fin janvier, lui montrant des photos réalisées par Emilie Fontaine au sein du commissariat, commandées par elle-même.