AGENTS MACON HABITAT - 4.jpg

Face à la crise sanitaire inédite actuelle et les mesures de confinement imposées par le Gouvernement, MACONhabitat a adapté son activité. S’il est des entreprises qui ont cessé leur activité, ce n’est pas le cas du bailleur de l’agglomération mâconnaise qui a réinventé son mode de fonctionnement pour répondre aux besoins de ses locataires.


Ainsi le télétravail a été développé pour une quarantaine de collaborateurs (maîtrise d’ouvrage, comptabilité, quittancement, paie, contentieux, informatique, communication etc..).
Mais il est des métiers où la présence physique est indispensable. Tout en respectant les gestes barrières et en accord avec les organisations syndicales de l’entreprises, les correspondants de quartiers continuent leur activité en mode dégradé pour assurer la sécurité et l’entretien des parties communes des bâtiments. Les salariés de la Régie de travaux répondent également présents, comme les prestataires pour assurer les interventions urgentes (fuite, panne chauffage, problème électrique majeur etc..)

L’entreprise a souhaité aller plus loin qu’une présence terrain en accompagnant ses locataires les plus fragiles ; ainsi, les référents de secteur en charge de la gestion des réclamations techniques ont pris contact avec l’ensemble des clients de plus de 70 ans et vivant seul afin de s’assurer qu’il n’y ait pas de personnes en difficulté, déceler des problèmes particuliers. Plus de 600 appels ont été effectués et aucune situation d’urgence n’a été relevée. Bien au contraire, la solidarité entre voisin et le soutien de la famille permettent à chacun de vivre dans de bonnes conditions cette période de confinement. Assurer ce lien social fait partie des priorités du bailleur.

Le confinement dans un appartement s’avère quelques fois difficile…très rapidement, MACONhabitat a constaté un grand nombre de situations conflictuelles grandissants dans certains quartiers (bruit, musique, non-respect des parties communes, jet par les fenêtres etc ..). Un service de médiation à distance a donc été mis en place pour éviter que les situations ne dégénèrent et ne troublent davantage la tranquillité des autres résidents. C’est Christophe Simon, coordonnateur du pole proximité et cadre de vie, qui intervient pour ces cas-là. Si la majorité des problèmes a trouvé une issue favorable, certains dossiers ont nécessité l’intervention de la Police Nationale.

Tirons un grand coup de chapeau à toutes ces équipes mobilisées sur le terrain pour assurer, de façon adaptée et en sécurité, un service aux locataires.

 

AGENTS MACON HABITAT222 - 1.jpg

 

AGENTS MACON HABITAT - 1.jpg

AGENTS MACON HABITAT - 2.jpg

AGENTS MACON HABITAT - 10.jpg

AGENTS MACON HABITAT - 9.jpg

AGENTS MACON HABITAT - 8.jpg

AGENTS MACON HABITAT - 7.jpg

AGENTS MACON HABITAT - 6.jpg

AGENTS MACON HABITAT - 5.jpg

AGENTS MACON HABITAT - 3.jpg