lundi 6 juillet 2020
  • Route_71_290x400 (2).jpg
  • EDENWALL STAGES ETE2020 - 1 (2).jpg
  • JVEUXDULOCAL MACON2105 (2).jpg
  • EGC BOURG CHALON - 1.jpg

La FCPE 71 occupe 6 des 7 sièges réservés aux fédérations de parents d'élèves au Conseil départemental de l'Education nationale, qui s'est réuni le 21 avril.

Outre la demande légitime de masques, de gel et la garantie de la mise en œuvre de mesure barrières dans chaque établissement, d’accueil dans une logique de petits groupes, d’aménagement des espaces, la FCPE de Saône-et-Loire demande :

- Un audit technique préalable des sanitaires des établissements concernés (écoles, collèges et lycées) à partir d’indicateurs partagés. Cet audit sera rendu public avant le 11 mai 2020, à l’échelle de chaque conseil d’école, commission permanente/conseil d’administration du collège ou lycée et à l’échelle de la commune. La collectivité concernée devant mettre en œuvre les éventuels travaux de rattrapage (points d’eau, installation de réservoirs à savon liquide, distributeurs d’essuie-main jetables...) d’ici septembre prochain. Seuls les établissements scolaires disposant de sanitaires surveillés parfaitement conformes aux besoins des enfants pourront ouvrir dans les prochaines semaines.

- Une prise de température frontale (à distance) avant chaque entrée dans l’établissement scolaire :

A l’école : test systématique des enseignants et intervenants extérieurs amenés à inter agir avec l’équipe pédagogique et les enfants.

Au collège et au lycée : test systématique des adultes et enfants. Une mesure indispensable pour les élèves internes si les internats étaient amenés à ouvrir.

En détectant ainsi une personne avec de la fièvre, il s’agit avec ce test de premier niveau, de ne pas faire entrer le virus dans l’établissement et de permettre la mise en place d’un test PCR par les autorités médicales afin de faire une levée de doute. Le protocole est à structurer, mais ceci devra être fait de façon non stigmatisante et en lien étroit avec la médecine de ville. Nous souhaitons que notre département puisse être pilote en la matière et nous demandons le concours des collectivités locales pour sa mise en œuvre et de l’État pour réquisitionner si nécessaire des thermomètres homologués.

La réouverture des établissements scolaires leur confère de fait, un rôle clé pour permettre de freiner/maîtriser la propagation du virus et d’identifier de potentiels mini-cluster familiaux ou scolaires.

- La consultation préalable de la communauté éducative de chaque établissement scolaire devant rouvrir ses portes :

Consultation obligatoire du conseil d’école, de la commission permanente/conseil d’administration du collège ou du lycée (en présence des élèves délégués au CA) pour lui permettre d’émettre un avis sur les conditions matérielles et pédagogiques de réouverture.

Nous demandons un CDEN extraordinaire quelques jours avant la reprise pour partager ici ensemble, les conditions de la réouverture des établissements scolaires dans notre département (transport, 1/2 pension, périscolaire...).

Il doit y avoir un vrai dialogue à tous les niveaux du système éducatif !

• D’un point de vue pédagogique et pratique :

Dans ce contexte troublé ou parents, élus, enseignants sont confrontés à des questions sanitaires, logistiques, pédagogiques majeures, nous demandons a ce qu’aucune famille, aucun élève ne soit pénalisé en cas d’absence. La question de l’assiduité présentielle ne peut plus être une condition au passage dans une classe supérieure ou à l’obtention d’un examen.

Si l’école reprend, le retour des enfants devant les enseignants doit être l’opportunité de parler, de réparer ces semaines d’isolement pour nos enfants et de renforcer ce qui a été proposé aux enfants pendant la continuité pédagogique. L’enjeu est de raccrocher en priorité à l’école celles et ceux qui ont décrochés , l’enjeu c’est de préparer les élèves à revenir en classe en septembre prochain. Le temps perdu ne se rattrapera pas en quelques semaines, l’urgence c’est de refaire société, de refaire sens ensemble...

Si l’école reprend, nous demandons une coordination école(s)-collège pour que les moments d’accueil des enfants ne soient pas asynchrones à l’échelle d’une fratrie (ex un enfant en CE1 va à l’école en semaine 1 alors que sa sœur va au collège en semaine 2). L’accueil à la semaine pourrait se faire par ordre alphabétique avec une prise en compte des familles avec des noms de familles différents pour ajuster l’accueil (ex semaine 1 : A-M et semaine 2 : N-Z)...

• En conclusion :

La FCPE demande à être associée dans ce département aux échanges entre l’État et les collectivités locales pour apporter son éclairage, son avis sur le retour progressif des enfants à l’école. Rien ne serait pire pour l’école publique que de perdre définitivement la confiance des familles... c’est tout le pacte Républicain qui en souffrirait !

 

MÂCON : Les campeurs sont au rendez-vous !

CAMPING MACON 0507 - 23.jpg
Situé dans un écrin de verdure de cinq hectares, le camping quatre étoiles de Mâcon a accueilli ce week-end les premiers vacanciers étrangers, mais pas que.

LA ROCHE VINEUSE : Près de 80 entrepreneurs au pique-nique des entre'entrepreneurs, à la Roche bleue, pour se reconnecter en douceur

ECOGITACTIONS LAROCHE 0307 - 1.jpg
Séverine Lasserre, maitresse des lieux, ne voulait pas débuter l'été sans proposer une rencontre entre entrepreuneurs. C'est chose faite avec son réseau écogit'actions. C'était vendredi. Retour sur ces retrouvailles.

CHARNAY-LES-MÂCON : Christine Robin, première femme à la tête de la commune

Conseil_installation_Charnay_03072020_0015.jpg
Ce vendredi, c'est dans la grande salle de la Verchère et non en mairie – mesures de distanciations physiques post COVID obligent – qu'avait lieu le conseil d’installation de la nouvelle équipe municipale élue dimanche dernier.

SOLOGNY : Le caveau des Terres secrètes a ré-ouvert ses portes !

CAVEAU SOLOGNY VIGNERONS TERRES SECRETES ROSE - 12.jpg
Il manquait à la vie de ce joli petit coin de France, à la croisée des communes de Berzé-la-Ville, Sologny et Milly-Lamartine.

SAÔNE-ET-LOIRE - Covid-19 et gestes barrières : La préfecture très préoccupée par le relâchement des comportements

COVID19 71.jpg
Actualisé ce 03 juillet. Elle déplore les nombreuses « attitudes irresponsables ». 24 personnes sont toujours hospitalisées pour covid dans les hôpitaux et cliniques de Saône-et-Loire.

CONSEIL MUNICIPAL DE MÂCON : La baisse de subventions allouées aux écoles sur la table

C'est par une question diverse posée par Delphine Mermet (opposition) en fin de conseil que le sujet a été mis sur la table. Catherine Carle-Viguier a expliqué sa décision. Sa réponse en intégralité.

MACON : 150 personnes à la manifestation pour l'hôpital

manifestation santé Mâcon.jpg
Actualisé - La manifestation a vu la participation de Jacques Asdrubal, médecin-chef des urgences.

SAÔNE-ET-LOIRE - Covid : Un foyer de contamination détecté à Chauffailles

C'est à la suite d'une réunion de famille que des membres ont été testés positifs.

CONSEIL MUNICIPAL DE MÂCON : Plus de 59 millions d'investissements au budget primitif 2020

MACON VUE AERIENNE.jpg
Jean-Patrick Courtois s'est dit heureux de trouver un excédent « pour continuer à investir sans emprunter ». Les élus de gauche ont voté contre le budget.

MÂCON : « Le vélo est mon geste barrière » avec Mâcon Vélo en Ville

MACON MVV geste barriere.JPG
L'association organise une nouvelle action de sensibilisation routière à destination des cyclistes et des automobilistes mâconnais le samedi 4 juillet après-midi

MÂCON : Repas convivial de fin d'année à la MJC des Blanchettes

RepasBlanchet.jpg
La MJC a clos le dernier cours de l'atelier poterie-mosaïque contemporaine par un repas partagé.

SAÔNE-ET-LOIRE : Bénédicte Kiehl-Redon, nouvelle commissaire divisionnaire, directrice départementale de la Sécurité publique

BENEDICTE KHIEL REDON2 - 1.jpg
Elle annonce la création d'un centre d'information et de commandement à vocation départemental dans les locaux du commissariat de Mâcon. Rencontre.

CONSEIL MUNICIPAL DE MÂCON : Jean-Patrick Courtois annonce une enveloppe de 500 000€ pour la relance économique

Le premier conseil municipal de la nouvelle mandature est réuni ce soir. Au cours de son propos liminaire, en ouverture, le maire a évoqué l’effet coronavirus sur la collectivité et annoncer l’adhésion de la collectivité au Comité National d’Actions Sociales. Retrouvez l’intégralité de son discours.

MUNICIPALES 2020 - 2ème tour : La participation s'effondre en Saône-et-Loire par rapport à 2014

Actualisé à 17h. Elle est à peine plus élevée qu'au 1er tour.