mardi 7 juillet 2020
  • Route_71_290x400 (2).jpg
  • EDENWALL STAGES ETE2020 - 1 (2).jpg
  • JVEUXDULOCAL MACON2105 (2).jpg
  • EGC BOURG CHALON - 1.jpg

La sénatrice de Saône-et-Loire fait part de la consternation, voire du dégoût des professions médicales et para-médicales...

« Il y aura des masques dans les supermarchés : pourquoi pas autant dans les pharmacies ?

Les ordres des professions médicales et para-médicales m'ont fait part de leur consternation voire de leur "dégoût" au sujet de la vente de masques en France.
Aussi, j’ai décidé de saisir le ministre de la Santé de cette question.

L’annonce subite de la vente de dizaines de millions de masques par la grande et moyenne distribution interroge, tandis que :
- la distribution de masques par les pharmaciens s'effectue depuis deux mois au compte-gouttes,
- les soignants en ont tant manqué dans l'exercice de leur mission, au péril même de leur santé et de leur vie,
- leurs patients les plus fragiles s'en procureraient difficilement jusqu'alors.

Quelle confiance le Gouvernement porte-t-il au réseau des 25.000 pharmacies qui n’ont eu de cesse d’accompagner les patients depuis le début de la crise ? Acheter un masque est une chose, bien le porter en est une autre : là est le rôle pédagogique des pharmaciens.

A partir du lundi 4 mai, les pharmacies seront-elles approvisionnées à hauteur de la grande distribution ? Le Gouvernement s’y engage-t-il ?

La grande distribution ne comptabiliserait à ce jour que « 5 à 10 millions de masques pour la vente ». Pour le reste des chiffres annoncés, il s’agirait « de commandes et non de stocks ». Ce sont les mots prononcés par le ministre de la Santé lors de sa conférence de presse de cet après-midi.
Qu’en est-il précisément ? Le Gouvernement manquerait-il d’efficacité à se procurer des masques contrairement au secteur de la grande distribution ?

Le Gouvernement doit apporter de toute urgence des réponses claires à la colère qui monte. »

--
Marie Mercier
Sénateur de Saône-et-Loire
Secrétaire de la Commission des Lois
Vice-Présidente de la Délégation à la Prospective
Maire honoraire de Châtenoy-le-Royal

 

CONSEIL MUNICIPAL DE CHARNAY : Serge Gaulias démissionne

Il s'en est expliqué ce soir au téléphone à macon-infos.

MUNICIPALES À ST-LAURENT - Jacques Doussot : « Nos adversaires animent une ambiance délétère en avançant des propos erronés »

AIMER STLAURENT 24JUIN  - 1.jpg
Jacques Doussot, qui conduit la liste « Aimer St-Laurent », fait usage de son droit de réponse suite à l’article « Saint-Laurent Autrement » une nouvelle dynamique paru sur macon-infos le 23 juin.

SAINT-LAURENT-SUR-SAÔNE : La liste « Saint-Laurent Autrement », une nouvelle dynamique

SAINT LAURENT election 2e tour.JPG
La liste « Saint Laurent Autrement » arrivée en seconde position au premier tour des élections municipales en mars dernier avec seulement neuf voix d'écart par rapport à la liste du maire en place, se positionne aujourd'hui, comme l'alternative réformatrice et constructive.

André Accary : "Confions aux Départements la gestion unique et entière des Ehpad, et supprimons les ARS"

ACCARY ANDRE ARS.jpg
Le Président du conseil départemental de Saône-et-Loire s'exprime dans une tribune à l'occasion du Ségur de la Santé.

POLITIQUE : Jérôme Durain pose au Gouvernement la question de la responsabilité des élus locaux

Le Sénateur de Saône-et-Loire estime que « L'Etat qui décide de tout ne peut pas reporter sa responsabilité sur les élus locaux »

EXPRESSION POLITIQUE : « Les masques, où est la vérité ? » demande instamment Marie Mercier

La sénatrice de Saône-et-Loire fait part de la consternation, voire du dégoût des professions médicales et para-médicales...