Le PETR jouera pleinement son rôle dans la réduction des inégalités numériques.

La lettre du PETR Mâconnais Sud Bourgogne

La révolution numérique que nous vivons depuis plusieurs années a un impact significatif sur pratiquement tous les aspects de notre vie : travail, loisirs, éducation, santé, vie sociale, culture etc. En cette période de crise sanitaire, les outils numériques nous ont permis de relever bien des défis mais ont également exacerbé les inégalités.

Crise sanitaire et numérique

Les outils numériques (internet, smartphone, tablettes, webcam, etc.)  se sont révélés indispensables durant le confinement. Des cours à distance ont pu être organisés en permettant une certaine continuité pédagogique, le télétravail a été rendu possible en évitant ainsi le chômage partiel et le maintien de l'activité économique et administrative, les liens sociaux et familiaux, avec les aînés et les personnes isolées notamment, ont pu être maintenus,  le réaprovisionnement de denrées de premières nécéssité a pu être sécurisé par les services de drive proposés par les supermarchés ou les producteurs, l'accès à une culture dématérialisée s'est vu généralisé grâce aux plateformes gratuites ou payantes de streaming, etc.

En lien direct avec la gestion de la crise, et de manière opérationnelle, les services de télémédecine ont permis le désengorgement des services d'urgence. Des initiatives solidaires, à plus ou moins grande échelle, ont vu le jour pour la livraison de repas, de courses, pour la fabrication de masque en tissu, pour des gardes d'enfants ou encore l'assistance aux plus démunis. Toujours très concrètement, des fablabs se sont organisés et ont été capables d'apporter des solutions d'urgence au manque de matériel avec l'impression 3D de masques à visière.

Autant d'initiatives et de solutions numériques qui ont permis de limiter non seulement la propagation de l'épidémie mais aussi les effets néfastes engendrés par la crise. Si hier encore les outils numériques étaient accusés de favoriser le repli sur soi, cette expérience pousse les plus récalcitrants à porter un tout autre regard sur eux.

Quels enseignements ?

Toutefois, la crise sanitaire a exacerbé de graves inégalités, la fameuse "fracture numérique" ou l'illectronisme qui est une problématique réelle sur notre territoire, mais encore les risques liés à l'usage du numérique : santé mentale, désinformation, sécurité, cybercriminalité, etc. Des sujets sur lesquels le PETR Mâconnais Sud Bourgogne mène un travail de fond depuis plusieurs mois avec ses partenaires (Département, Villages solidaires, Territoires numeriques, Maison des services au public du Clunisois, etc.) et qui nécessiteront de redoubler les efforts aux côtés des communes et des EPCI.

De fait, la mission numérique, en lien avec la Région, renforcera ses actions d’initiation et de sensibilisation, notamment par la mise en place sur tout le territoire de cafés informatiques solidaires et l’animation du réseau des aidants numériques.