lundi 6 juillet 2020
  • Route_71_290x400 (2).jpg
  • EDENWALL STAGES ETE2020 - 1 (2).jpg
  • JVEUXDULOCAL MACON2105 (2).jpg
  • EGC BOURG CHALON - 1.jpg

RENTREE CLASSES COVID PERRIERES MACON - 7.jpg

Entre mobilisation et changement pédagogique, ils et elles ont été au rendez-vous. La directrice de l'école des Perrières a reçu ce matin élus et administrateurs pour échanger sur cette rentrée si particulière.

Stéphanie Lachapelle a ouvert les portes de l'école au maire de Mâcon Jean-Patrick Courtois, à son adjointe aux affaires scolaire Catherine Carle-Viguier, au secrétaire général de la préfecture Anthony Delavoët, à l'inspectrice de la circonscription Mâcon-Sud Corinne Gibert, et au directeur du service des affaires scolaires à la Ville de Mâcon Rodolphe Michel.

L'inspectrice a confirmé que 20 à 25% des élèves avaient repris le chemin de l'école sur l'ensemble de la circonscription dont elle a la charge. « Cela correspond à la moyenne nationale. On sait bien que beaucoup de parents sont encore inquiets. »

À l'échelle de la ville, 700 élèves sont rentrés ce jeudi, sur 3 400.

Les autorités ont fait le tour de l'école et échangé avec la directrice sur les pratiques des enseignants.es, le déroulement de cette rentrée. Stéphanie Lachapelle a rappelé le principe d'alternance présentiel/distantiel qui régit leur travail depuis la fermeture des écoles. « Les enseignants.es sont à mi-temps, partagés.es par les deux modalités d'enseignement. »

Il ont créé comme ça un équilibre salué à juste titre par le secrétaire général de la préfecture.

Équilibre fragile trouvé du fait des mesures sanitaires limitant à 10 le nombre d'enfants accueillis par classe en maternelle, et à 15 en primaire. La part du distantiel restera donc très importante ces deux 1ères semaines d'ouverture.

Ensuite, une autre histoire commercera, avec une deuxième vague de rentrée des élèves. « Fin mai, nous rebattrons les cartes » a prévenu l'inspectrice. « Pour l'heure, tout est aménagé pour des tout petits groupes. Si en juin, une majorité d'élèves revenaient, il nous faudra étudier et trouver des solutions au cas par cas. Nous sommes évidemment capables de nous en sortir quoi qu'il arrive. Les enseignants.es l'ont parfaitement montré pendant toute cette période de confinement, y compris pendant les vacances. »

Evoquant le plan pédagogique, Corinne Gibert a parlé de la pédagogie inversée, qui consiste à préparer le cours chez soi à l’aide de vidéos ou de podcasts enregistrés par l’enseignant.e. Ensuite, participer en classe à des activités de groupe, réalisées à partir du travail déjà préparé à la maison. C'est un peu ce qui se passe depuis la fermeture des écoles, même le présentiel a été, de fait, supprimé. La maîtrise de l'outil informatique et d'internet est bien sûr fondamentale. « Cette pratique pédagogique, qui va sans doute se développer, nous invite quand même à être très vigilants quant à la rupture numérique. 5% de la population est dans une situation de rupture sur la circonscription, qui n'ont pas accès à Internet. C'est assez peu mais nous devons éviter que ça s'aggrave et tenter de récupérer ces 5%. »

« Au Canada, à l'université, c'est déjà comlètement ça. Il faudra l'adapter aux jeunes enfants » a complété Anthony Delavoët, appelant de ses voeux une reprise du plus grand nombre le plus tôt possible.

Autre richesse que cette crise aura permis de développer, celle de la communication via internet entre enseignants.es : « Nous avons créé un groupe whatsapp » a confié Stéphanie Lachapelle, « et nous avons tenu un conseil des maîtres toutes les semaines. »

« L'enseignant référent numérique a été très sollicité » a complété Corinne Gibert.

Cette révolution qu'a été internet au début des années 2000, trop souvent pointée du doigt pour ces dangers, retrouve toutes ses lettres de noblesse.

Pour autant que ces beaux principes se développent, « beaucoup de difficultés restent à résoudre, surtout pour les parents » a souligné Catherine Carle-Viguier. « Il y a des familles qui vont être dans des situations terribles, en perte d'emploi, voire sans revenu, et qui ont grand besoin que tous les services de l'Etat et des collectivités retrouvent rapidement un fonctionnement normal ou presque. Il faudra peut-être envisager d'accueillir des enfants dans des écoles qui ne sont pas la leur. »

Morale de l'histoire qui s'écrit à chaque fois, d'une crise émergent des choses intéressantes. À chacun et chacune de s'en saisir pour en développer le meilleur. Les soignants.es et les enseignants.e ont déjà commencé.

Rodolphe Bretin

 

RENTREE CLASSES COVID PERRIERES MACON - 1.jpg

RENTREE CLASSES COVID PERRIERES MACON - 2.jpg

RENTREE CLASSES COVID PERRIERES MACON - 4.jpg

RENTREE CLASSES COVID PERRIERES MACON - 3.jpg

RENTREE CLASSES COVID PERRIERES MACON - 6.jpg

RENTREE CLASSES COVID PERRIERES MACON - 5.jpg

RENTREE CLASSES COVID PERRIERES MACON - 9.jpg

RENTREE CLASSES COVID PERRIERES MACON - 8.jpg

LA ROCHE VINEUSE : Près de 80 entrepreneurs au pique-nique des entre'entrepreneurs, à la Roche bleue, pour se reconnecter en douceur

ECOGITACTIONS LAROCHE 0307 - 1.jpg
Séverine Lasserre, maitresse des lieux, ne voulait pas débuter l'été sans proposer une rencontre entre entrepreuneurs. C'est chose faite avec son réseau écogit'actions. C'était vendredi. Retour sur ces retrouvailles.

CHARNAY-LES-MÂCON : Christine Robin, première femme à la tête de la commune

Conseil_installation_Charnay_03072020_0015.jpg
Ce vendredi, c'est dans la grande salle de la Verchère et non en mairie – mesures de distanciations physiques post COVID obligent – qu'avait lieu le conseil d’installation de la nouvelle équipe municipale élue dimanche dernier.

SOLOGNY : Le caveau des Terres secrètes a ré-ouvert ses portes !

CAVEAU SOLOGNY VIGNERONS TERRES SECRETES ROSE - 12.jpg
Il manquait à la vie de ce joli petit coin de France, à la croisée des communes de Berzé-la-Ville, Sologny et Milly-Lamartine.

SAÔNE-ET-LOIRE - Covid-19 et gestes barrières : La préfecture très préoccupée par le relâchement des comportements

COVID19 71.jpg
Actualisé ce 03 juillet. Elle déplore les nombreuses « attitudes irresponsables ». 24 personnes sont toujours hospitalisées pour covid dans les hôpitaux et cliniques de Saône-et-Loire.

CONSEIL MUNICIPAL DE MÂCON : La baisse de subventions allouées aux écoles sur la table

C'est par une question diverse posée par Delphine Mermet (opposition) en fin de conseil que le sujet a été mis sur la table. Catherine Carle-Viguier a expliqué sa décision. Sa réponse en intégralité.

MACON : 150 personnes à la manifestation pour l'hôpital

manifestation santé Mâcon.jpg
Actualisé - La manifestation a vu la participation de Jacques Asdrubal, médecin-chef des urgences.

SAÔNE-ET-LOIRE - Covid : Un foyer de contamination détecté à Chauffailles

C'est à la suite d'une réunion de famille que des membres ont été testés positifs.

CONSEIL MUNICIPAL DE MÂCON : Plus de 59 millions d'investissements au budget primitif 2020

MACON VUE AERIENNE.jpg
Jean-Patrick Courtois s'est dit heureux de trouver un excédent « pour continuer à investir sans emprunter ». Les élus de gauche ont voté contre le budget.

MÂCON : « Le vélo est mon geste barrière » avec Mâcon Vélo en Ville

MACON MVV geste barriere.JPG
L'association organise une nouvelle action de sensibilisation routière à destination des cyclistes et des automobilistes mâconnais le samedi 4 juillet après-midi

MÂCON : Repas convivial de fin d'année à la MJC des Blanchettes

RepasBlanchet.jpg
La MJC a clos le dernier cours de l'atelier poterie-mosaïque contemporaine par un repas partagé.

SAÔNE-ET-LOIRE : Bénédicte Kiehl-Redon, nouvelle commissaire divisionnaire, directrice départementale de la Sécurité publique

BENEDICTE KHIEL REDON2 - 1.jpg
Elle annonce la création d'un centre d'information et de commandement à vocation départemental dans les locaux du commissariat de Mâcon. Rencontre.

CONSEIL MUNICIPAL DE MÂCON : Jean-Patrick Courtois annonce une enveloppe de 500 000€ pour la relance économique

Le premier conseil municipal de la nouvelle mandature est réuni ce soir. Au cours de son propos liminaire, en ouverture, le maire a évoqué l’effet coronavirus sur la collectivité et annoncer l’adhésion de la collectivité au Comité National d’Actions Sociales. Retrouvez l’intégralité de son discours.

MUNICIPALES 2020 - 2ème tour : La participation s'effondre en Saône-et-Loire par rapport à 2014

Actualisé à 17h. Elle est à peine plus élevée qu'au 1er tour.

MÂCON : Deux jeunes lui foncent dessus en scooter et reviennent lui casser la figure. Il s'en remet au procureur…

AGRESSION MACON - 2.jpg
Le récit de cette agression a été fait à partir du témoignage de la victime, qui a pris contact avec macon-infos.