mercredi 8 juillet 2020
  • Route_71_290x400 (2).jpg
  • EDENWALL STAGES ETE2020 - 1 (2).jpg
  • JVEUXDULOCAL MACON2105 (2).jpg
  • EGC BOURG CHALON - 1.jpg

EREA CLAUDE BROSSE 2705  - 1.jpg

Forcément, ça fait réagir. Les collègues d'Alain Cornu, le professeur en question, se sont mobilisés pour tenter d'empêcher ça. A lire aussi, les explications du principal intéressé ainsi que celles de Fabien Ben, IEN-DASEN (directeur académique des services de l'Education nationale). 

 

« Après 29 ans bons et loyaux services, on lui demande de quitter l’EREA pour faire sa dernière année avant sa retraite en tant que coordonateur PIAL (pôles inclusifs d’accompagnement localisés). Il ne veut pas de se poste et souhaite achever le travail commencé avec la classe de CAP qu’il a entamé cette année. Il suit une classe sur deux ans. Les élèves en difficulté ont besoin d’un cadre stable, encore plus après cette crise qui a boulversé beaucoup de choses. Alain Cornu incarne ce cadre, cette stabilité. On souhaite qu’il fasse sa dernière année à l’EREA. » Tel fut le message qu’ont adressé ses collègues, une trentaine, ce jeudi à l’administration de l’Education nationale en manifestant leur incompréhension et leur désaccord vis à vis d’une décision qu’il juge scandaleuse, car incohérente et irrespectueuse, tant pour lui que pour les élèves.

Un désaccord qui a été signifié clairement ce jeudi par une manifestation devant l’inspection académique. Les collègues se sont relayés, par petits groupe de huit, pour éviter de s’attrouper et respecter ainsi les règles sanitaires en vigueur. 

Deux collègues ont été reçus par l’Inspecteur d’académie et l’inspecteur en charge des AESH.

Résultat à la sortie, « ils nous ont entendu et ont dit réfléchir à une solution qu’ils nous indiqueront avant la fin de l’année. Pas de décision prise dans l’instant. »

Alain Cornu, joint au téléphone, a indiqué à macon-infos être très touché par la mobilisation de ses collègues. Il a retracé rapidement les échanges avec l’Inspecteur, qui avaient commencé au mois de février : « le DASEN m’a invité dans son bureau en février pour me faire savoir qu’un poste de coordonateur PIAL était créé et pourrait m’intéresser. Il m’a demandé ce que j’en pensais. J’ai répondu que je voulais rester sur mon poste. Il devait me faire une proposition dans les semaines à venir. Et puis rien. J’ai donc écrit fin avril. Pas de réponse.

Les collègues ont aussi sollicité le DASEN, sans que je leur demande quoi que ce soit, pour demander mon maintien. Pas de réponse.

Fabien Ben m’a appelé hier car il savait qu’une manifestation était prévue… »

Et de poursuivre sur le sujet de son travail à l’EREA : « Sachez que nous avons réussi, en cette période de crise, à éviter le décrochage des 17 élèves que je suis. Je veux finir ma carrière sur quelque chose d’abouti et ne pas avoir à planter mes élèves l’année prochaine. »

Fabien Ben, contacté également par téléphone, a expliqué le sens de cette proposition de poste de coordonateur PIAL : « Il faut dissocier le support et la personne. Le coordonateur PIAL est un poste nouvellement créé par les rectorats, qui répond à un redéploiement, une réorganisation des moyens, comme le sont les directeurs ou directrices de SEGPA. Il faut savoir que les enseignants-éducateurs sont des postes qui n'existent plus.

Le poste de M. Cornu à l’EREA est en plus un poste pourvu à titre provisoire. Depuis 29 ans certes, mais M. Cornu n’a jamais passé de concours pour obtenir un certificat et stabiliser sa situation. Je lui ai annoncé avant la crise du covid cette création d’un poste de coordonateur. Je ne me souviens pas qu’il est, d’emblée, refusé.

Ceci étant dit, nous allons regarder la situation de plus près et une proposition sera faite qui tienne compte des expressions de chacun. Quoi qu’il en soit, nous allons continuer à travailler avec lui. Et c’est évidemment la situation des élèves qui primera pour la décision finale. »

À suivre.

Rodolphe Bretin

 

EREA CLAUDE BROSSE 2705  - 3.jpg

EREA CLAUDE BROSSE 2705  - 2.jpg

CHARBONNIERES : Deux superbes spécimen !

CHENILLE CHARBONNIERES2 - 1.jpg
« Dimanche après-midi, deux belles chenilles du Sphinx à tête de mort se régalaient tranquillement dans le jardin de ma voisine Marie » raconte Rémy...

MÂCON : Le port de plaisance prépare son passage sous « pavillon bleu »

port Mâcon plaisance.jpg
Philippe Schneberger, conseiller délégué aux équipements touristiques de la Ville de Mâcon, annonçait ce matin l’intention de la municipalité d’obtenir dans les toutes prochaines années, le label « pavillon bleu » pour le port de plaisance.

MÂCON : Opération délicate ce matin au port de plaisance

opération port Mâcon (26).JPG
Un bateau de 18 tonnes a été remis à l’eau ce matin au port de plaisance lors d’une opération inédite pour la capitainerie, qui a duré plus d'une heure.

SAÔNE-ET-LOIRE : Un territoire porté par l’axe dynamique Mâcon – Chalon

INSEE SETL 07072020 - 1.jpg
Les détails de dernière étude de l'INSEE Bourgogne-Franche-Comté

SAÔNE-ET-LOIRE - Municipales 2020 : La préfecture a pris les choses en main à St-Ythaire

St-Ythaire est une commune de l'arrondissement de Mâcon, faisant partie du pays du Brionnais, qui comptait 125 habitants au recensement 2015 et pas de candidats.es aux dernières élections municipales. Comment ça se passe dans ces cas-là ? La réponse...

MÂCON : Les campeurs sont au rendez-vous !

CAMPING MACON 0507 - 23.jpg
Situé dans un écrin de verdure de cinq hectares, le camping quatre étoiles de Mâcon a accueilli ce week-end les premiers vacanciers étrangers, mais pas que.

LA ROCHE VINEUSE : Près de 80 entrepreneurs au pique-nique des entre'entrepreneurs, à la Roche bleue, pour se reconnecter en douceur

ECOGITACTIONS LAROCHE 0307 - 1.jpg
Séverine Lasserre, maitresse des lieux, ne voulait pas débuter l'été sans proposer une rencontre entre entrepreuneurs. C'est chose faite avec son réseau écogit'actions. C'était vendredi. Retour sur ces retrouvailles.

CHARNAY-LES-MÂCON : Christine Robin, première femme à la tête de la commune

Conseil_installation_Charnay_03072020_0015.jpg
Ce vendredi, c'est dans la grande salle de la Verchère et non en mairie – mesures de distanciations physiques post COVID obligent – qu'avait lieu le conseil d’installation de la nouvelle équipe municipale élue dimanche dernier.

SOLOGNY : Le caveau des Terres secrètes a ré-ouvert ses portes !

CAVEAU SOLOGNY VIGNERONS TERRES SECRETES ROSE - 12.jpg
Il manquait à la vie de ce joli petit coin de France, à la croisée des communes de Berzé-la-Ville, Sologny et Milly-Lamartine.

SAÔNE-ET-LOIRE - Covid-19 et gestes barrières : La préfecture très préoccupée par le relâchement des comportements

COVID19 71.jpg
Actualisé ce 03 juillet. Elle déplore les nombreuses « attitudes irresponsables ». 24 personnes sont toujours hospitalisées pour covid dans les hôpitaux et cliniques de Saône-et-Loire.

CONSEIL MUNICIPAL DE MÂCON : La baisse de subventions allouées aux écoles sur la table

C'est par une question diverse posée par Delphine Mermet (opposition) en fin de conseil que le sujet a été mis sur la table. Catherine Carle-Viguier a expliqué sa décision. Sa réponse en intégralité.

MACON : 150 personnes à la manifestation pour l'hôpital

manifestation santé Mâcon.jpg
Actualisé - La manifestation a vu la participation de Jacques Asdrubal, médecin-chef des urgences.