COURTOIS ROBIN MBA - 2.jpg

Jean-Patrick Courtois, président de MBA, et Christine Robin, vice-présidente en charge de l'Economie, ont présenté ce matin en conférence de presse les trois nouveaux dispositifs d'aide financière en cours de création à destination des commerçants de centres villes et de centres bourgs.

En préambule, les deux élus sont revenus sur la crise sanitaire dont on voit la fin aujourd'hui. « Le virus est encore là, mais ça va quand même beaucoup mieux. Il faut simplement faire attention à ne pas le remettre en activité. On peut dorénavant maîtriser les choses ensemble » rassurait Jean-Patrick Courtois. « Mâcon est une ville touristique et c'est une très heureuse nouvelle aussi pour la viticulture que cette ré-ouverture des bars et des restaurants, tout comme la levée de la restriction des 100km. »

Hélas, à cette crise sanitaire va suivre une crise économique qu'il est nécessaire de limiter au maximum. « Les conséquences économiques sont devant nous » enchainait Christine Robin. « Pour cette raison, il faut poursuivre nos efforts de soutien à l'économie de proximité, celle des commerçants et des artisans. C'est l'action conjuguée de toutes les collectivités, avec l'Etat, qui a permis de limiter les dégâts. Cela va continuer. Ces nouveaux dispositifs, pour lesquels l'Agglomération devient l'interlocuteur direct, déléguée par la Région, sont faits pour aider les commerçants et artisans à investir pour s'adapter aux nouvelles habitudes de consommation qui émergent, et les unions commerciales à animer les centres villes et centres bourgs. »

Ces trois dispositifs sont, le premier, le fonds de soutien pour le commerce de proximité, qui sera opérationnel à partir du 15 juillet. Il s'agit d'une subvention correspondant à 3 mois de loyer, plafonnée à 1 500€. Le fonds concerne les entreprises ayant bénéficié du fonds de solidarité national. Il faut être situé dans une commune de moins de 3 000 habitants et en centre-bourg, hors zone commerciale et centre commercial ;

Second dispositif, le fonds d'intervention régional pour l'artisanat, le commerce et les services, dispositif opérationnel à partir de septembre 2020. Il s'agit de deux choses : d'un financement d'actions collectives de promotion et d'animation en faveur du commerce de proximité, de l'artisanat et des services. Il faut bénéficiera aux associations de commerçants, au groupement d'artisans ; et de subventions d'investissement pour l'achat de matériel et pour les artisans et commerçants ayant moins salariés ;

Troisième fonds, disponible à partir de septembre, fonds d'avances remboursables. Sur 7 ans et jusqu'à 15 000€, avec un différé de remboursement jusqu'à 2 ans. Valable également uniquement pour les commerçants et artisans ayant mois de 10 salariés.

A total, ce sont plus de 800 000€ qui seront mobilisables, financés par la MBA, la Région et la Banque des Territoires.

Et Christine Robin d'en appeler à la mobilisation générale de la population : « On le sait très bien, la relance se fera par la consommation. J'en appelle à toutes et tous... l'Etat et les collectivités ont fait et font leur part. Aux gens de retrouver le chemin des magasins. »

 

Côté commerçants, à noter la présence de René Duperret, président de Mâcon Tendance. Celui-ci a remercié les élus pour leur grande mobilistation avant d'évoquer la situation en centre ville de Mâcon : « Le trafic en centrre ville est divisé par deux. On devrait voir une deuxième vague de consommateurs arriver la semaine prochaine avec la ré-ouverture des bars et des restaurants. Si le trafic est encore très faible, les gens qui viennent pour acheter achètent plus. Le panier moyen est supérieur à ce qu'il est en temps normal à cette période. C'est le signe d'une clientèle fidèle et attachée à son centre ville. »

Jean-Patrick Courtois et Christine Robin ont rappelé que toutes les associations de commerçants et artisans du territoire bénéficieront du fonds d'intervention régional, citant également Client roi à Mâcon, ainsi que les groupements de Charnay-Les-Mâcon, Crêches-sur-Saône et La Chapelle-de-Guinchay.

Rodolphe Bretin

Cliquez ici pour consulter le guide des aides mobilisables, compilées par la MBA.

 

COURTOIS ROBIN MBA - 1.jpg

COURTOIS ROBIN MBA - 3.jpg