vendredi 30 octobre 2020
  • SORTEZ DE CHEZ VOUS_350x550.jpg
  • Effilogis MACON INFOS -280x410-mc.jpg
  • Connectons-nous-2020 MACON VIGNETTE.jpg

Capture d’écran 2019-05-17 à 22.59.02.png

Actualisé : Aucun nouveau cas en Saône-et-Loire.

 

Communiqué de l'ARS du 1er juin :

COVID-19 EN BOURGOGNE-FRANCHE-COMTE :

Mardi 2 juin - phase 2 du déconfinement :

la reprise d’activité s’accompagne d’une nécessaire vigilance

La seconde phase du déconfinement débutera demain avec de nombreuses reprises d’activités. Le virus circulant toujours, l’ARS Bourgogne-Franche-Comté rappelle les consignes à suivre si on est malade ou en contact avec une personne malade du Covid-19

Le2juindébuteraladeuxièmephasedudéconfinement. Denouvelleslibertésserontalorsretrouvées,permettant à tous de reprendre certaines de leurs habitudes et pratiques quotidiennes. Ces bonnes nouvelles liées aux bons comportements et aux mesures barrières ne doivent pas faire oublier que le virus circule toujours sur le territoire et qu’il reste dangereux. Afin de nous protéger ainsi que nos proches, face à la menace d’une reprise de l’épidémie, l’ARS Bourgogne-Franche-Comté rappelle l’importance de continuer à appliquer ces gestes de bon sens. Ils constituent la barrière nécessaire pour empêcher la propagation virale. Ce sont nos comportements individuels et collectifs qui conditionnent directement la vitesse de l’épidémie et son évolution.

Les consignes à suivre si on est malade ou si on a été en contact avec une personne malade du Covid-19

 ♦ J’ai les signes de la maladie du COVID-19, la conduite à tenir est la suivante :

  •   Je me fais tester, je m’isole et je respecte les gestes barrières

  •  Je liste les personnes que j’aurais pu contaminer

  •   Si mon test est positif, je surveille mon état de santé et je reste isolé

 ♦ J’ai été informé par les équipes de l’Assurance Maladie que j’ai été en contact avec une personne testée positive au virus COVID-19. Voici les consignes à suivre :

  •   Je m’isole pour éviter de contaminer mes proches et d’autres personnes et contribuer ainsi à limiter la propagation de l’épidémie

  •   Je me fais tester

  •   Je surveille ma santé

  • J’organise mon isolement soit dans mon logement si les conditions s’y prêtent et après en avoir discuté avec mon médecin traitant ; soit l’isolement doit être en dehors de mon lieu de résidence, une solution adaptée me sera alors proposée.

 

Les données du jour en Bourgogne-Franche-Comté

Ce 1er juin, les indicateurs hospitaliers de surveillance épidémiologique recensent :

  •   415 patients hospitalisés dans les établissements de santé, dont 34 en réanimation

  •   1 011 décès en milieu hospitalier

  •   3 490 personnes sorties d’hospitalisation.

    Le système de suivi du dépistage a intégré hier un peu plus de 700 nouveaux résultats de tests, dont 5 positifs.

Capture d’écran 2020-06-01 à 19.12.55.png

 


 

 

Communiqué de l'ARS du 31 mai :

Week-end prolongé et journées ensoleillées :
restons prudents pour limiter le risque de piqûre de tiques


Le retour des beaux jours est propice aux balades en milieux naturels et aux activités dans les jardins.

L’ARS de Bourgogne-Franche-Comté rappelle les précautions pour limiter le risque de piqûre de tiques qui sont particulièrement actives en cette période. Bien entendu, ces activités d’extérieur ne doivent pas faire oublier les gestes réflexes pour faire barrage au coronavirus qui reste encore présent sur notre territoire.

La surveillance épidémiologique de Santé publique France recense en Bourgogne-Franche-Comté :
- 416 patients hospitalisés dans les établissements de santé, dont 34 en réanimation
- 1 010 décès en milieu hospitalier
- 3 487 personnes sorties d’hospitalisation.

Le système de suivi du dépistage a intégré hier 1 651 nouveaux résultats de tests, dans tous les départements de la région, dont 9 positifs.




Lors de vos sorties, attention aux tiques

Week-end prolongé, journées ensoleillées et perspective de la deuxième vague de déconfinement peuvent rimer avec sorties en famille, balades en forêt, promenades à vélo, activités dans le jardin... L’ARS de Bourgogne-Franche-Comté rappelle les précautions à prendre pour éviter les piqûres de tiques :
- Avant une activité en nature, couvrir ses bras et ses jambes avec des vêtements longs éventuellement imprégnés de répulsif.
- Marcher sur des chemins bien tracés sans hautes herbes, ni végétation dense.
- Après une activité en nature, inspecter soigneusement son corps. À noter : il peut être utile de réaliser une nouvelle inspection les jours suivants car la tique gorgée de sang sera alors plus visible.
- Après avoir été piqué par une tique : retirer l'animal avec un tire-tiques et surveiller la zone piquée pendant un mois. Si une plaque rouge et ronde s’étend en cercle à partir de la zone de piqûre, consulter un médecin rapidement.

L’ARS Bourgogne-Franche-Comté rappelle qu’un clip de prévention explique les 9 gestes pour se protéger et indique comment retirer une tique. Très pratique ! Réalisé par l’association Lympact, la Fédération française contre les maladies vectorielles à tiques, avec le soutien de Santé Publique France et de la Direction Générale de la Santé, il est à découvrir sur le site de l’ARS.

L’ARS rappelle également que la nouvelle version de l'application "Signalement Tique" est arrivée le 18 mai 2020 sur iOS et Android ! Elle a vocation à délivrer des conseils de prévention sur les piqûres de tiques, tout en permettant aux citoyens de signaler, depuis leur Smartphone, leurs piqûres afin de recueillir les données d’exposition nécessaires aux scientifiques.

 

 


 

 

Communiqué de l'Agence Régionale de Santé de Bourgogne-Franche-Comté du 30 mai 2020 :

En ce week-end prolongé,
la protection des aînés doit rester la préoccupation de tous


L’ARS Bourgogne-Franche-Comté en appelle à la responsabilité collective : week-end prolongé, retrouvailles familiales et perspective de la deuxième vague de déconfinement ne doivent pas faire oublier les gestes réflexes pour faire barrage au coronavirus qui reste encore présent sur notre territoire. Les personnes de plus de 65 ans sont fragiles et doivent rester particulièrement prudentes.

La surveillance épidémiologique de Santé publique France recense en Bourgogne-Franche-Comté :
· 421 patients hospitalisés dans les établissements de santé, dont 34 en réanimation
· 1 009 décès en milieu hospitalier
· 3 481 personnes sorties d’hospitalisation.

Le système de suivi du dépistage a intégré hier 2 612 nouveaux résultats de tests, dans tous les départements de la région, dont 25 positifs.


 

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : La pauvreté touche particulièrement les familles avec enfants

Capture d’écran 2019-12-08 à 02.15.42.png
La Journée internationale pour l'élimination de la pauvreté a lieu le 17 octobre. En Bourgogne-Franche-Comté, le nombre de personnes vivant avec moins de 1.041 euros par mois est inférieur au taux national. Un enfant sur cinq vit dans un ménage pauvre mais les enfants sont les premiers à bénéficier du système de redistribution.

ÉDUCATION NATIONALE : La CGT réclame le respect de la vie personnelle des enseignants.tes

Le corps d'inspection de SVT de l'académie de Dijon sollicitait les enseignants.es dimanche par mail pour une visio-conférence mardi soir à 20h indique le communiqué de la CGT Educ'action.

BIODIVERSITÉ : SNCF Réseau s'associe à la Ligue pour la Protection des Oiseaux

BIODIVERSITE SNCF BFC.jpg
À l'échelle de la Bourgogne-Franche-Comté, SNCF Réseau et la LPO ont signé une convention le 12 octobre afin de mener des actions communes pour protéger la faune proche des voies et préserver des corridors de biodiversité.

CONSEIL RÉGIONAL : Un plan de relance de 435 M€ pour « alimenter la machine économique »

13976_1_full.jpg
L'exécutif du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté soumettra un plan de relance au vote de la session du 9 octobre. Ce jeudi 8 octobre, la présidente a présenté ce plan de 435 M€ pour financer une centaine de mesures.

Lou-Anne Lorphelin Miss Bourgogne : Sandrine et Philippe Lorphelin, des parents fiers et présents

PHILIPPE SYLVIE lou-anne-lorphelin-miss-bourgogne-2020.jpg
Deux filles (Ils ont 3 enfants. Le dernier s'appelle Enzo) qui décrochent le titre de Miss Bourgogne à 7 ans d’intervalle (la 1ère fut Miss France 2013), ce n'est pas très courant. Nous leur avons demandé comment ils vivaient les choses quelques heures après la victoire de Lou-Anne. Réactions.

ATTRACTIVITÉ : La Bourgogne-Franche-Comté peine à retenir les moins de 40 ans

Capture d’écran 2019-11-10 à 15.11.56.png
Selon l'INSEE, la Bourgogne-Franche-Comté voit sa population diminuer malgré une forte propension à attirer des habitants. La région gagne des ménages de petite taille et des retraités. Les jeunes ouvriers renforcent leur présence.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : Une moyenne de 11 hospitalisations par jour pour covid-19 en une semaine

Capture d’écran 2019-05-17 à 22.59.02.png
Plus de 40 000 personnes ont été testées entre le 22 et le 28 septembre une semaine. Le taux de positivité dans la région est passé de 3,33% à 4% de personnes positives dans la région. Le taux de positivité au covid en Saône-et-Loire est à peine plus élevé, à 4,13%.

Projet de loi Finances 2021 : Les AOC de France attendent du parlement une fiscalité équitable pour tenir compte de la crise

1,5 milliards d’euros perdus avec la fermeture des Cafés / Hotels / Restaurants, fort ralentissement de l’export... surtaxes américaines sur les vins français : moins 500 millions d’euros de chiffre d’affaire sur un an.

VINS DE BOURGOGNE : Ils accueillent un nouveau marché dans leur top 5 à l'export

Capture d’écran 2019-11-10 à 15.11.56.png
Qui a dit par ailleurs que le Brexit était néfaste à l'exportation des Bourgogne ?... A lire aussi : Les vins de Bourgogne résistent en dépit du contexte international