Dès cette année, les contrats vendanges ne bénéficieront plus de l’exonération qui visait la part ouvrière des cotisations Maladie et Vieillesse et qui s’élève à 7,8 %.

Pour Christophe Gay, directeur du Pôle Emploi de Mâcon, il est difficile pour le moment d'estimer les effets de cette mesure parmi les viticulteurs. Le salaire horaire brut pour un coupeur est de 9,85 euros, celui pour un porteur de 10,23 euros, le logement 2,37 euros par jour et le repas 13 euros. Cependant, dès cette année, il sera possible de cumuler les revenus des vendanges et le RSA.

L’équipe mise en place par Pôle Emploi Mâcon pour ces vendanges commencera son activité le 15 juillet, date du début pour les inscriptions en ligne et sur place pour les travailleurs saisonniers. Le départ pour les vendanges 2015 est estimé au 24 août. En 2014 plus de 7000 postes ont été sollicités par les divers domaines viticoles en Bourgogne.

Cristian Todea