vendredi 4 décembre 2020
  • ILLUMINTATIONS 8DEC2020 CHARNAY.jpg
  • BFC_Macon_Infos_280x410px-2.jpg
  • CONCIERGERIE MACON2111.jpg
  • MACON HABITAT LOCAUX COMMERCIAUX 20NOV2020.jpg

renovation Les Charmes.jpg

Jean-Louis Andrès et son adjointe Catherine Feyeux ont souhaité marquer la fin du mandat par leur contribution à la rénovation de la résidence pour personnes âgées.

 

Les travaux ont consisté en la réfection des peintures des murs extérieurs et intérieurs, des portes d’appartement, du réseau électrique, la mise en place d’une nouvelle signalétique intérieure (pour aider les résidents à se mieux repérer) et extérieure (un totem pour mieux identifier le bâtiment).

L’opération a duré 5 mois et a coûté 24 000€. Elle a été finalisée en grande partie avant le confinement. Le budget a été supporté par la Ville et l’OPAC de Saône-et-Loire, qui est copropriétaire de la résidence. Reste à finaliser la mise en place de la nouvelle signalétique intérieure.

Une nouvelle identité visuelle a été élaborée par le service communication de la Ville, ainsi qu’un guide de présentation de l’établissement et un « guide séniors », qui concentre dans ses pages toutes les démarches à suivre sur Charnay dès le début de la retraite, les services proposés, les animations, les structures dédiées sur le territoire de la commune.

 

résidence seniors Les Charmes 30 ans (8).JPG

Jean-Louis Andrès, jeune conseiller municipal il y a 30 ans, au moment de l'inauguration, a salué le travail des services municipaux et de l’OPAC : « Ce sont 30 ans d’un habitat parfait, avec une ambiance soutenue par les différents responsables que les résidents semblent apprécier. Il fallait pourtant rénover le bâtiment, faire évoluer la circulation interne et l’accueil. Pour cela, nous avons conclu une convention avec l’OPAC. C’est avec satisfaction que je constate la réussite des travaux. »

 

résidence seniors Les Charmes 30 ans (47).JPG

« La crise sanitaire nous a contraint à annuler la fête des 30 ans, mais pas les travaux. Nous sommes très heureux que les résidents aient été épargnés par le covid grâce au gros travail du personnel. » Catherine Feyeux, adjointe au maire de Charnay, chargée de la politique sociale.

 

résidence seniors Les Charmes 30 ans (36).JPG

Blandine Bonnet, directrice de l’établissement, ne cachait pas sa satisfaction : « Ce renouveau a été quelque chose de magique, il était nécessaire tant pour l'esthétique des locaux que pour le bien-être de tous, à l’exemple de l’éclairage, qui était en mauvais état. La réorganisation de l’accueil était également nécessaire et a montré son utilité pendant le confinement. De manière générale, tous les résidents sont ravis. »

 

résidence seniors Les Charmes 30 ans (30).JPG

« Sur ce projet, nous avons évidemment tenu compte de l'écologie, en installant un éclairage LED basse consommation, et peintures labellisées. Il faut mentionner la participation des jeunes de l’EREA » a précisé, à son tour, Nadira Ladli, responsable de l’opération pour la ville de Charnay.

 

résidence seniors Les Charmes 30 ans (23).JPG

Antoine Coelho, directeur de l’agence OPAC du Mâconnais, a remercié les services de la Ville de Charnay pour leur collaboration pendant les travaux. « Notre contribution a été celle de l’embellissement des couloirs et la partie électrique pour le nouvel éclairage » a souligné le représentant de l’office.

 

La vie reprend son cours normal à la résidence à partir de ce samedi avec la réouverture pour les visiteurs des portes de l’établissement (même en absence du personnel, les dimanches et les jours fériés).

Cristian Todea

 

résidence seniors Les Charmes 30 ans (2).JPG

résidence seniors Les Charmes 30 ans (4).JPG

résidence seniors Les Charmes 30 ans (6).JPG

résidence seniors Les Charmes 30 ans (40).JPG

résidence seniors Les Charmes 30 ans (46).JPG

Les Charmes 3.jpg

les Charmes 5.jpg

Les Charmes 4.jpg

Les Charmes 6.jpg

Les Charmes 7.jpg

MÂCON : Un enfant renversé par une voiture rue Pillet

ENFANT RENVERSE MACON - 1.jpg
Actualisé : Il a été blessé à la jambe mais ses jours n'étaient pas en danger.

MÂCON – Élection municipale : Le collectif Mâcon Citoyens 2020 répond…

Capture d’écran 2019-12-08 à 02.15.42.png
Actualisé : L'honnêteté de macon-infos est mise en cause dans ce droit de réponse. Notre réponse à cette mise en cause.

MÂCON : La ville s'illumine en cette fin d'année

illuminations Mâcon décembre 2020.jpg
Les illuminations et les décorations sont installées partout en centre-ville.

MÂCON : Des créations inédites pour les illuminations de fin d'année en centre-ville

2019-06calais07.jpg
La municipalité mâconnaise s’adapte à la crise sanitaire et propose des décorations autour de la lumière pour le festival Contes et lumières 2020, mais se voit obligée d'abandonner les autres événements.

SAÔNE-ET-LOIRE : Jusqu'à 70km/h au dessus de la vitesse limite autorisée !

5 automolistes ont perdu leur permis ce week end en Saône-et-Loire, dont deux dans le Mâconnais. Le plus gros excès de vitesse (délictuel) a été enregistré sur la RCEA, à hauteur de Milly-Lamartine.

CRISE SANITAIRE : L'activité touristique en Bourgogne-Franche-Comté a résisté durant la période estivale

16857_1_full.jpg
Selon l'INSEE, le tourisme a souffert dans la région. La Saône-et-Loire a subi une baisse importante liée à la crise sanitaire en 2020. En Bourgogne-Franche-Comté, de mars à août, les hôtels ont globlalement perdu la moitié de leur chiffre d'affaires, les restaurants 41 %…

MÂCON : Pompiers, policiers et CRS face aux troubles nocturnes !

VIOLENCES URBAINES 272811 MACON - 1.jpg
Actualisé : C'est vendredi soir que l'atmosphère était plus tendue

ATTRACTIVITÉ : Les villes de Bourgogne-Franche-Comté ont des aires de petite taille et sont peu dynamiques démographiquement

BFC attractivite.jpg
Entre 2007 et 2017, la population est pratiquement stable dans les aires d’attraction des villes de la région comme l'indique l'INSEE. La Bourgogne-Franche-Comté ne comporte pas de très grandes aires urbaines qui sont souvent des moteurs démographiques.

VIRÉ : Les Vignes dorées, l'EHPAD flambant neuf du Conseil départemental

EHPAD VIRE 2811 - 1.jpg
Un investissement de 12,6 millions. Les travaux avaient commencé en février 2019. Les 1ers résidents seront accueillis à partir du 1er décembre.