« La fermeture brutale pendant deux mois de ses 1585 magasins dans le monde (...) a entraîné une perte de chiffre d'affaires pour le groupe de près de 100 millions d'euros entre mars et mai 2020 », affirme Celio dans un communiqué.

L'enseigne de prêt-à-porter masculin, qui emploie plus de 4000 personnes dans le monde, a sollicité lundi le tribunal de commerce de Paris pour être placé sous procédure de sauvegarde peut-on lire dans le lefigaro.fr