lundi 3 août 2020
  • MA RENTREE CCHEZ BUREAU VALLEE MACON 072020 - 3.jpg
  • TOUROPARC PUB 0720.png
  • CENTRE AQUATIQUE MACON 01082020 - 1.jpg
  • Route_71_290x400 (2).jpg

Capture d’écran 2019-05-17 à 22.59.02.png

Communiqué de l'Agence Régionale de Santé de Bourgogne-Franche-Comté du 26 juin 2020 :

COVID-19 EN BOURGOGNE-FRANCHE-COMTE :
Avec l’été, inscrire la prévention et la vigilance dans la durée


Si sa circulation est toujours faible en Bourgogne-Franche-Comté, le coronavirus reste présent. L’ARS en appelle à la responsabilité de chacun pour continuer d’appliquer scrupuleusement les mesures de prévention.

Ce 26 juin, les établissements de santé de Bourgogne-Franche-Comté prennent en charge 158 patients atteints de formes graves du coronavirus, dont 12 en réanimation.

3 821 sorties d’hospitalisation sont recensées par Santé publique France.

Depuis le début de l’épidémie, les épidémiologistes dénombrent 1 037 décès en milieu hospitalier, 682 dans les établissements médico-sociaux.

La politique de dépistage active engagée depuis le 11 mai se poursuit : plus de 13 000 résultats de tests ont été recensés ces 7 derniers jours, dont 55 positifs.



Sur une même période de 7 jours, selon l’Assurance maladie, environ 240 personnes, patients ou contacts, ont été invitées à respecter des consignes d’isolement pour casser les chaînes de transmission du virus.

Les opérations d’informations/consultations/dépistages, qui se déploient en zone rurale ou urbaine sous la conduite des délégations départementales de l’ARS et de leurs partenaires, n’ont pas révélé des taux de positivité supérieurs ou des  regroupements de cas.

Sur près de 900 tests ainsi pratiqués depuis la mi-juin, à Sens, Luxeuil, Chenôve, Besançon ou encore Chalon-sur-Saône, 4 seulement se sont avérés positifs.

Ces initiatives sont appelées à se poursuivre comme dès demain matin à Mâcon ou encore les 3 et 10 juillet à Dole.

Une trentaine de situations en collectivités sous surveillance


Depuis le 11 mai, près de 260 signalements de situations en collectivités ou toute autre forme de regroupements de cas ont été enregistrés par l’ARS. Une trentaine sont en cours d’investigation et de surveillance, mais aucun, à ce stade, n’est identifié comme préoccupant par l’Agence Régionale de Santé.

La typologie de ces signaux reste inchangée : émanant majoritairement d’établissements sanitaires, sociaux ou médico-sociaux, plus ponctuellement du milieu scolaire, professionnel ou familial élargi…

Quant à la moyenne des hospitalisations pour Covid-19, elle s’établit ces derniers jours autour de 2 entrées par jour ; en-dessous de 1 entrée par jour en réanimation.

Cette situation rassurante doit néanmoins nous conduire à maintenir dans la durée des comportements responsables pour éviter toute reprise épidémique. Les gestes barrières, et en particulier le lavage régulier des mains, la distance physique d’un mètre, le port du masque lorsqu’elle ne peut être respectée, sont les clés d’une mobilisation efficace pour faire barrage au virus. En cas de signe évocateur, même bénin, il reste indispensable de contacter un médecin sans attendre.

L’ARS Bourgogne-Franche-Comté attire notamment l’attention des familles à l’occasion de leurs retrouvailles et rassemblements : malgré l’émotion, chacun doit faire en sorte de veiller à se protéger et à protéger les siens.

 

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : La Région apporte un million d'euros pour relocaliser une filière de masques chirurgicaux

10766_1_full.jpg
Le meltblown, composant essentiel de la filière des masques chirurgicaux, est principalement fabriqué à l'étranger. Le conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté soutient l'installation d'une unité de production près de Montbéliard pouvant créer une vingtaine d'emplois.

ALLERGIES : Atmo Bourgogne-Franche-Comté démarre la surveillance des pollens d'ambroisie

10772_1_full.jpg
Jusque début octobre, Atmo BFC mènera une campagne de surveillance spécifique des pollens d'ambroisie, hautement allergisants. Les résultats seront diffusés chaque vendredi.

VITICULTURE : Les appellations Champagne, Bourgogne, Alsace et Centre-Loire appellent le Gouvernement à un sursaut

Ces appellation réunies pèsent 8 milliards d'euros de chiffre d'affaires, dont 2 milliards pour les vins de Bourgogne. Les vignerons demandent une juste place dans le plan de relance de l’économie annoncé cet automne.

BOURGOGNE : Une rave party s'est installée dans la Nièvre

RAVE BOURGOGNE.jpg
La Préfecture de la Nièvre parle de 5 000 teufeurs. L'hélicoptère de la Gendarmerie Nationale a été engagé.

RÉGION : La commission permanente affecte 102 millions d'euros en Bourgogne-Franche-Comté

Le détail des subventions accordées par secteur par le Conseil régional

BOURGOGNE : Les vignes n’attendent plus que leurs vendangeurs !

Il est temps de postuler. Pôle emploi vous dit comment.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : Seulement un quart des rivières sont en bon état écologique

A l'inverse, 86% des nappes phréatiques sont en bon été chimique.

Moustique-tigre : Sous surveillance en Bourgogne-Franche-Comté

MOUSTIQUE TIGRE BFC.jpg
L'ARS indiquent les gestes à adopter pour éviter son implatation

VINS DE BOURGOGNE - Millésime 2020 : bien parti pour être (très) précoce

Après la fleur, le millésime 2020 reste très en avance. Ce sera peut-être l’un des plus précoces de Bourgogne.

DIJON : Plus d’un millier de personnes rassemblées « contre le racisme et les violences policières »

8446_1_full.jpg
La manifestation de ce mardi 9 juin 2020 à Dijon s’est déroulée en deux temps peut-on dire, le temps du rassemblement et des messages forts contre le racisme sur la place de la Libération, puis un temps davantage tourné contre les forces de l’ordre.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : 100% des sièges des TER et des TGV seront disponibles à compter du 5 juin

Mi-juin, le service des TER atteindra son niveau normal d'été avec 480 trains en circulation. Pour les TGV, le trafic régional sera à 60% de la normale jusqu'au 3 juillet.