samedi 28 novembre 2020
  • BFC_Macon_Infos_280x410px-2.jpg
  • CONCIERGERIE MACON2111.jpg
  • BVNOVEMBRE.png
  • VO PEUGEOT NOMBLOT NOV2020 - 1.jpg

CM_Charnay_10072020_0001.jpg

 

Exercice classique de début de mandat ce vendredi pour le premier Conseil municipal de la mandature de Christine Robin après le conseil d’installation du 3 juillet. Il s’agissait en effet, à travers les 5 points à l’ordre du jour, de définir le fonctionnement municipal des 6 prochaines années.

En préambule, Christine Robin a tenu à saluer l’entrée au conseil d’Adrien Beaudet (liste d’opposition Servir Charnay au Cœur), suite à la démission de M. Tarvernier et au désistement de Mme Voisin, et de Patrick Lopez et Christiane Racinne (liste d’opposition Partageons demain) suite aux démissions la semaine dernière de Roland Plantier et de Catherine Hardy.

Le 27 septembre prochain, la moitié des 348 sénateurs (élus pour 6 ans) doit être renouvelée par les grands électeurs – élus locaux et parlementaires. La Saône-et-Loire figurant parmi les départements appelés à renouveler ses sénateurs, il fallait donc procéder à la désignation des grands électeurs. Christine Robin ayant déjà le statut de grand électeur de par son mandat de conseillère régionale n’était pas candidate. Sans surprise, c’est la liste de la majorité municipale conduite par la première adjointe Claudine Gagneau qui emporte la majorité des places de délégués (11 sur 15) et l’intégralité des 5 places de suppléants à l’issue du vote à bulletin secret.

C’est par un vote à main levée que s’est déroulée la formation des 6 commissions municipales. Constituées du maire, membre de droit, de la première adjointe, compte-tenu de ses délégations transversales à l’environnement, de 5 à 9 conseillers municipaux, les commissions thématiques sont animées par un adjoint au maire : Florian Duvernay pour les Finances, Virginie Chevalier pour l’Enfance jeunesse, Patrick Buhot pour l’Urbanisme et cadre de vie, Jean-Paul Basset pour la Vie associative, sport, culture et loisirs, Marie-Pierre Beaudet pour les Solidarités, et Katia Casteil pour la Vie économique.

Le montant des indemnités des élus (maire et adjoints), dernier point à l’ordre du jour, a été adopté à l’unanimité (M. Petit et Mme Jeton-Desroches s’étant abstenus) par les membres du conseil. Celles-ci n’augmentent pas par rapport à la mandature précédente et s’élèvent mensuellement à 1 905,80 € bruts pour le maire et 762,32 € bruts pour les 7 adjoints. Avant le vote, M. Voisin (liste Servir Charnay au Cœur) a tenu à prendre la parole pour affirmer que « le travail d’adjoint et le travail de maire, c’est un vrai métier, c’est un travail de tous les jours. Les indemnités sont tout à fait justifiées et nous voterons donc pour. »

Ce à quoi Christine Robin a répondu : « C’est un très beau signal que vous nous envoyez. Moi qui ai l’habitude de siéger dans des assemblées, tantôt avec la majorité, tantôt avec l’opposition, c’est malheureusement un sujet sur lequel on est constamment en train de s’envoyer les mêmes arguments à la tête. Il en va de l’investissement des élus qui est souvent important. Cela représente des charges importantes, c’est le prix de la démocratie et je crois qu’il est tout à fait normal que cet investissement soit rétribué. »

Les autres points à l'ordre du jour concernaient la désignation des représentants extérieurs et la délégation du conseil municipal au maire. Deux points adoptés à l'unanimité.

Le prochain conseil municipal aura lieu le 27 juillet en mairie.

David Delecroix

CM_Charnay_10072020_0002.jpg

CM_Charnay_10072020_0003.jpg

CM_Charnay_10072020_0004.jpg

Les nouveaux entrants, M. Lopez et Mme Racinne (liste Partageons demain)

CM_Charnay_10072020_0005.jpg

M. Beaudet, nouvel entrant (liste Servir Charnay au Coeur)

VIRÉ : Les Vignes dorées, l'EHPAD flambant neuf du Conseil départemental

EHPAD VIRE 2811 - 1.jpg
Un investissement de 12,6 millions. Les travaux avaient commencé en février 2019. Les 1ers résidents seront accueillis à partir du 1er décembre.

André Accary : « Nous aurons à nous demander comment redonner vie aux associations »

ANDRE ACCARY 2711 CHARNAY - 1.jpg
Reçu ce vendredi par Christine Robin à Charnay, le président Accary a profité de l'occasion pour évoquer deux sujets liés à la crise sanitaire : le vaccin et, surtout, la situation des associations, « qui va se révéler extrêmement préoccupante. Je pense qu'on ne soupçonne pas encore les dégâts de cette crise pour nos associations, qui font vivre aussi l'économie locale »

CHARNAY : Investir pour faire des économies, et faire des économies pour investir

ACCARY ROBIN CHARNAY 271122 - 1.jpg
1ère visite du président du Conseil départemental ce matin à Charnay. Président qui se rend dans toutes les communes de Saône-et-Loire pour rencontrer les élus.es et voir quel projet, hors règlement d'intervention, la collectivité peut soutenir. Explications.

COVID À L'HÔPITAL DE MÂCON : Les médecins entre soulagement et grande inquiétude

COVID HOPITAL MACON 2611 - 2.jpg
L'hôpital est en phase plateau descendant, le pire semble derrière nous. Pour autant, les médecins présents ce matin pour la visite du député Benjamin Dirx ont alerté sur les risques de la réouverture des commerces ce samedi. Le docteur Kisterman a annoncé une vaccination à grande échelle en juin.

SAÔNE-ET-LOIRE : L'UMIH appelle les restaurants, les cafés, les discothèques à une ouverture symbolique le 28 novembre

UMIH LAISSEZ NOUS TRAVAILLER 2611.jpg
L'UMIH 71, organisation professionnelle, interpelle les conseillers départementaux et avance des revendications

VARENNES-LES-MÂCON : Plus de 150 véhicules contrôlés ce mercredi après-midi

CONROLES VARENNES MACON 251111200 - 1.jpg
Les forces de l’ordre ont mené une grande opération de contrôles de stupéfiants à la sortie sud de Mâcon. Opérations menée conjointement par la police et la gendarmerie pendant près de deux heures.

CRÊCHES-SUR-SAÔNE : Le sapin de Noël est arrivé !

SAPIN NOEL 2020 CRECHES SUR SAONE - 3.jpg
Par ailleurs, Valérie Bouilloux l'a confirmé, la commune va être illuminée.

COVID-19 EN SAÔNE-ET-LOIRE : 47 morts en une semaine annonce la préfecture

Tous les chiffres de la semaine. Rappelons quand même que 99,5% des personnes infectées par le covid, en France, s'en remettent...

« Ne pas rater le déconfinement, c’est aussi adapter les aides », estime la CPME 71

L'organisation patronale souligne le grand nombre de demandes formulées ces trois derniers jours

Violences urbaines : Des renforts de police dès cette semaine à Mâcon

CRS.jpg
Actualisé : La préfecture confirme la présence d'une compagnie de CRS supplémentaire à Mâcon à partir de jeudi

VIOLENCES URBAINES EN SAÔNE-ET-LOIRE : André Accary interpelle le ministre de l'Intérieur

ACCARY VIOLENCES URBAINES 71 - 1.jpg
Scandalisé par les violences urbaines à l’encontre des sapeurs-pompiers de Saône-et-Loire depuis maintenant 3 semaines, André Accary, président du SDIS 71, a décidé d’interpeller le ministre de l’Intérieur Gérald Damarnin afin d’obtenir, dans de très brefs délais, l’appui de moyens humains supplémentaires.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : +12,40% de décès entre le 1er septembre et le 09 novembre

La Saône-et-Loire est le département qui enregistre la plus forte progression des décès par rapport à 2019. L'INSEE précise qu'il s'agit de décès toutes causes confondues et pas seulement liés au covid.

MACON : L’école Jean Moulin victime des violences urbaines

incendie école Jean Moulin (5).JPG
Dans la nuit de samedi à dimanche, les violences urbaines ont touché aussi le bâtiment de l’école du quartier de Marbé. Fort heureusement, la rentrée ce matin a pu se faire dans de bonnes conditions.

MÂCON : Nouvelle nuit de violences urbaines au sud et au nord de la ville

VIOLENCES URBAINES MACON 211120202233 - 1.jpg
Actualisé : Toutes les images de la soirée. Aucun blessé n'est à déplorer parmi les forces de l'ordre et les pompiers. Une enquête de police a été ouverte.

SAÔNE-ET-LOIRE - Fabien Ben : « Une rentrée singulière globalement réussie »

BilanDasen1120 (4).JPG
Vendredi, l'inspecteur d'académie Fabien Ben a dressé le bilan de la rentrée 2020 dans le département.