jeudi 1 octobre 2020
  • OZNAM MACONMédecine V2.jpg
  • MACON HABITAT LOCAUX COMMERCIAUX 20NOV2019.jpg

Cette négociation s’est menée dans le cadre du pilier carrière et rémunérations du « Ségur de la Santé ». D’autres volets sont à venir et feront l’objet de nouvelles discussions.

Enfin des revalorisations de salaires dignes du travail des hospitaliers !

Suite à l’émotion suscitée par la crise sanitaire, suite aux rappels de nos revendications et après d’âpres négociations, le gouvernement nous a remis un protocole de revalorisation salariale.

L’esprit du protocole veut une revalorisation socle pour tous, accompagnée d’une reconnaissance professionnelle pour la filière soignante par une intégration dans de nouvelles grilles indiciaires. De façon sommaire, il se décline en deux axes importants :

- Mesure 1 : Création d’un complément de traitement indiciaire pour tous les agents hospitaliers, quel que soit le grade, avec l’attribution de 49 points d’indice, soit 183 euros nets par mois, accordés en deux fois : 24 points d’indice (90 euros nets) au 1er septembre 2020, payés au 1er janvier 2021 avec effet rétroactif, 25 points d’indice (93 euros nets) au 1er mars 2021, le tout pris en compte pour le calcul à la retraite.

- Mesure 2 : Il s’agit d’une meilleure reconnaissance des professionnelleavec une révision et une revalorisation des grilles indiciaires de l’ensemble des personnels soignants.

Quelques exemples :

- Passage en catégorie B pour l’ensemble du corps des aides-soignants avec maintien de la catégorie active à la CNRACL (retraite à 57 ans)oPassage en catégorie A type "repyramidée " (nouvelles grilles pour la FPH) de tous les infirmiers en soins généraux avec un déroulement de carrière plus rapide qu’actuellement, de tous les infirmiers spécialisés, personnel médicotechnique, de rééducation et cadre de santé au plus tard le 1er janvier 2022.

- Revalorisation des grilles indiciaires pour les IDE restés en catégorie B afin d’obtenir une augmentation de salaire à due proportion de la revalorisation de la Catégorie A (même différence de salaire qu’actuellement avec la Cat A) et maintien de la catégorie active à la CNRACL (retraite à 57 ans)

- Doublement des ratios pour le passage au grade supérieur des agents de la filière soignante médicotechnique et de rééducation pour 2020 et 2021 sur la base des ratios de 2019 ;

D’autres mesures figurent dans ce protocole : conditions de travail et bien être au travail, stagiairisation et recrutement, formation...

Alors qu’au départ le gouvernement ne voulait reconnaitre que quelques catégoriesde personnels soignants avec principalement des primes d’intéressement individuelles, par définition très partiale et fluctuante, sur la base de ses revendications, Force Ouvrière a obtenu une révision complète de la copie du Ministère au bénéfice du plus grand nombre.

Le dialogue social a-t-il retrouvé tout son sens ??

L’ensemble des discussions et de ces points ont débouché sur la proposition de signature d’un protocole entre le ministère de la Santé et les Organisations Syndicales. Après consultation de ses mandants, l’organisation syndicale Force Ouvrière est signataire de ce protocole.

Pour Force Ouvrière, avant que d’autres négociations puissent s’ouvrir sur la place de l’hôpital public dans le système de santé en France, sur la réforme de la tarification et de la gouvernance de l’hôpital, ce premier accord conclu avec le ministère de la santé peut être qualifié d’important. Ce protocole d’accord présente pour les hospitaliers à la fois des augmentations de salaire, de façon plus appuyée pour les soignants, et des propositions pour une amélioration des conditions de travail.

Le syndicat Force Ouvrière vous tiendra informés du suivi de l’ensemble de ces dossiers.

 

Loyers commerciaux : « Pour les bailleurs comme pour les preneurs, il est temps de passer aux actes »

Si les pouvoirs publics ont mis en place de nombreux dispositifs d’appui et de soutien aux entreprises, la question du paiement des loyers commerciaux reste « un trou dans la raquette » estime la CPME 71.

SAONE-ET-LOIRE - Sénatoriales : Jean-François Farenc finalement pas candidat

FARENC SENAT.jpg
Actualisé : Le Maire de Blanot ne va pas bouleverser la donne en Saône-et-Loire. Il explique pourquoi

SÉNATORIALES : Éric Michoux dévoile ses colistiers

DSC_7143.jpg
Le maire de Senozan fait partie de l'aventure

EXPRESSION CITOYENNE : « Ne pas faire de ce virus un terroriste » appelle le docteur Olivier de Soyres

Cette tribune très éclairante est parue dans le journal Aujourd'hui en France le 16 août. Elle circule sur les réseaux sociaux. Le propos est d'une teneur qu'il nous semblait impératif de vous le faire partager. Il fait réflechir et appelle, lui aussi, nos gouvernants à la raison et à la mesure.

SÉNATORIALES : Marie Mercier, sénatrice sortante, et Fabien Genet sur la même liste

10575_1_full.jpg
La sénatrice sortante, candidate à un deuxième mandat, vient d'annoncer que le maire de Digoin serait le numéro 2 sur sa liste…

CONSEIL MUNICIPAL DE CHARNAY : Serge Gaulias démissionne

Il s'en est expliqué ce soir au téléphone à macon-infos.