mardi 29 septembre 2020
  • OZNAM MACONMédecine V2.jpg
  • MACON HABITAT LOCAUX COMMERCIAUX 20NOV2019.jpg

C'est ce qui est arrivé à un jeune livreur de pizzas le 21 mai dernier. « Son agresseur est revenu à la charge samedi, deux mois après » indique des membres de sa famille, qui alertent en même temps sur une montée de la violence à Mâcon cet été. Un phénomène confirmé par la police.

Au cours d'une livraison dans le quartier des Murgerets le 21 mai dernier, ce jeune livreur de 18 ans, pour un regard de travers alors qu'il était pris à partie, avait subi les coups d'une trentaine de jeunes menés par un lascar d'une vingtaine d'années. Résultat : double fracture de la mâchoire ! Il n'a pas pu reprendre le travail... 

À l'époque, il avait déposé plainte. 

« Son agresseur est revenu à la charge samedi 18 juillet, en après-midi et en plein centre ville de Mâcon. Cette fois, nous avons été alertées par une enquêtrice de la Ville de Mâcon », raconte sa mère et sa tante, « nous avons immédiatement appelé la police. Mon neveu a évité le retour à l'hôpital et est rentré chez lui. Les policiers ont pu mettre la main sur l'agresseur, qui a été emmené au commissariat et en est ressorti quelques heures après. » 

Les deux femmes, sa mère et sa tante, ont souhaité s'adresser à macon-infos pour alerter sur la montée des violences de rue à Mâcon. « Une bande d'une quarantaine de jeunes a fait une descente aux Blanchettes, par représailles ce même samedi soir. On le sait, les policiers sont en sous-effectif alors que certains se permettent n'importe quoi. La situation est très alarmante. Il faut des renforts, ils sont nécessaires pour éviter que ne survienne un drame. »

« Par ailleurs, sur les deux agressions, il y a des caméras de surveillance » ont-elles tenu à préciser. « On ne comprend pas pourquoi l'agresseur a été libéré si vite. Nous espérons des suites judiciaires. »

Côté police, l'on confirmait ce lundi le sous-effectif (dû aux congés d'été entre autres) pour faire face à « des violences qui se multiplient dans la rue ».

Pas moins de quatre faits de violences dans la rue ont été constatés par les policiers durant le week end, dont les deux agressions du SDF dont avons rendu compte (cliquez ici pour lire notre article).

Les policiers sont également intervenus pour une bagarre à la sortie d'un pub en centre-ville dans la nuit de samedi à dimanche. Un policier a été blessé.

Une autre affaire de violence dans la même nuit, a conduit à l'ouverture d'une enquête. Nous ne pouvons pas donner d'information pour le moment, pour ne pas gêner l'enquête.

Ajouté à cela la prise à partie dont a été victime le jeune homme violenté le 21 mai, ce sont six personnes qui ont été victimes de violence ou de provocations dans la rue ou dans des établissements recevant du public dans le week end.

Rodolphe Bretin

NDLR : Le récit de l'agression du jeune livreur a été écrit à partir du témoigne de sa mère et de sa tante.

 

SANCÉ : Un mort dans un choc frontal sur la D906

ACCIDENT MORTEL SANCE 2409223 - 6.jpg
Actualisé : La police lance un appel à témoin.

MÂCON : Un SDF s'en prend violemment à deux personnes en l'espace de 12 h

AGRESSION MACON SDF.jpg
Actualisé : Jugé en comparution immédiate ce lundi, il a été reconnu coupable et maintenu en détention. Présenté au tribunal une 1ère fois le 20 juillet, il avait demandé un délai pour préparer sa défense.

TRIBUNAL DE MÂCON : Des hématomes causés par des coups ou pas ?…

C’est la question qu’a dû trancher le tribunal ce lundi, avec un prévenu qui comparaissait sous escorte, accusé d’avoir frappé sa compagne, en situation probable de vulnérabilité, à savoir probablement enceinte de deux mois, et qui s’est retrouvée avec 4 jours d’ITT.

FLEURVILLE : Coup de feu, fuite, accident, outrages et menaces de mort...

Un des protagonistes a comparu ce mercredi au tribunal correctionnel de Mâcon.

MÂCON - Violences sur l'esplanade Lamartine : Les policiers durement pris à partie, à 5 contre 40 !

BAGARRE MACON 30082020 - 1.jpg
Dans la nuit du 29 au 30 août dernier, vers 1h30, une rixe éclate entre plusieurs jeunes sur l’esplanade Lamartine à Mâcon. Lors de leur intervention pour calmer tout le monde, les forces de l’ordre sont confrontées à une quarantaine de personnes et essuient insultes et violences… Deux policiers sont blessés. Récit de l'audience au tribunal ce mercredi.

MÂCON : Il met le feu devant le commissariat et prend la fuite

COMMISSARIAT_MACON.jpg
Actualisé : L'incendiaire a été placé en détention provisoire dans l'attente de son jugement.

MÂCON : Violente bagarre sur l’esplanade, deux policiers blessés

BAGARRE MACON 30082020 - 1.jpg
La fin de soirée a sérieusement et fâcheusement dégénéré dans le centre-ville de Mâcon dans la nuit de samedi à dimanche. À voir, la vidéo d'une témoin de la scène. Deux individus ont été interpellés, placés en garde à vue et écroués. À l'origine, une tournée non réglée ? ACTUALISÉ : Prison ferme pour les deux prévenus.

MÂCONNAIS : L’OTV pour des vacances en toute tranquillité !

MACONNAIS OTV 2020 1.JPG
Vous partez quelques semaines de vacances, l’été ou tout au long de l’année ? Ou vous vous absentez juste le temps d’un long week-end ? Pensez à l’Opération tranquillité vacances (OTV). Parce que vacances c’est surtout synonyme de détente, pas de stress ni de crainte…

MÂCON : Violence envers un médecin urgentiste et menaces de mort avec un rasoir de barbier aux Charmilles

TGI_MACON.jpg
L'individu, polytoxicomane, et a été jugé ce mercredi en comparution immédiate.

CHARNAY : Choquant et scandaleux !

MOUSTIQUE TIGRE REPLONGES - 1 (1).jpg
Actualisé : une autre, pas mal non plus, à Mâcon...

VINZELLES : Il recule volontairement dans la foule en voiture et fait de nombreux blessés !

VINZELLES MYBEERS VOITURE FOLLE.jpg
RÉACTUALISÉ ce 11 août : Rétablissons la justesse de l'information.

SÉCURITÉ ROUTIÈRE : 15 infractions liées à l’alcoolémie et 2 aux stupéfiants dans le département

SECURITE ROUTIERE controle 0820 2.jpg
La nuit dernière, une vaste opération de contrôles d’alcoolémie et de stupéfiants a été menée sur l’ensemble des routes du département.

SANCÉ : Il menace ses parents, insulte les policiers et retourne en prison

TGI_MACON.jpg
Le 24 juillet dernier, les policiers interpellent un homme de 47 ans, à Sancé, suite à une plainte déposée dans la journée par son père.