samedi 26 septembre 2020
  • TICKET SMS TREMA MACON.jpg
  • MACON HABITAT LOCAUX COMMERCIAUX 20NOV2019.jpg

Communiqué

Monsieur le Président du Conseil Départemental,

Après que Pierre & Vacances ait annoncé son renoncement au Center Parcs à Roybon, vous vous êtes réjoui dans la presse qu’en Saône & Loire des discussions se poursuivent en vue de construire celui que le promoteur voudrait édifier au cœur de la forêt du Rousset.

Nous n’imaginions pas qu’à cette occasion vous iriez tellement à contre courant des besoins actuels de lutte contre la crise environnementale ! Comme si les six ou sept années passées depuis le lancement du projet ne vous avaient pas ouvert les yeux sur l’accélération du problème climatique. Il est terrible que vous sembliez croire qu’il suffise de prononcer quelques bonnes paroles « vertes » en assemblée pour pouvoir ensuite poursuivre le bétonnage de la nature, aujourd’hui et demain comme hier.

Faut-il vous rappeler que Pierre & Vacances projette de défricher près de cinquante hectares de forêt, d’en imperméabiliser vingt-cinq et de saturer la zone Natura 2000 de l’étang du Rousset de deux-mille touristes qui piétineront ces zones écologiquement fragiles en amont du bassin de l’Arconce ?

Vous a-t-il échappé que le Center Parcs prévu consommerait quotidiennement 500 m³ d’eau, brûlerait des calories en masse pour maintenir sa piscine géante à 29°C du 1er janvier au 31 décembre qu’il gèle sur le charolais ou que l’on y subisse des canicules ?
Avez-vous calculé les tonnes de CO² dégagées par la circulation sur nos routes en quatre vagues chaque semaine de sept cents voitures ?

Ces gaspillages et cette mise en péril des ressources naturelles, particulièrement en eau vous laissent-ils indifférent pour que vous osiez proclamer « ce genre de projet c’est toujours une bonne chose » ?

Non, quand les sécheresses et toutes les difficultés qui y sont liées se succèdent d’années en années et d’arrêtés préfectoraux en arrêtés préfectoraux, restreignant l’usage de l’eau pour les habitants de S&L en particulier pour les jardins et les cultures, ce n’est pas « une bonne chose » que de poursuivre et amplifier cette trajectoire par la privatisation et la commercialisation de la nature sous la pression d’une multinationale du tourisme.

C’est au contraire nous conduire au désastre que de croire qu’aujourd’hui tout peut continuer comme avant en se contentant d’affubler les mêmes projets et les mêmes démarches de quelques bonnes paroles verdissantes. Vous le savez aussi bien que nous, Pierre & Vacances est un spécialiste du greenwashing prétendant amener le public à découvrir - en payant - la nature alors même que son activité principale consiste à bétonner les espaces naturels qui tombent dans son escarcelle.

Il ne suffira donc pas que vous soyez « attentif à la présentation de leur nouveau projet à l’automne » comme vous l’avez déclaré pour que celui-ci devienne acceptable.
Un Center Parcs au Rousset, quelques soient les améliorations de sa présentation, resterait une verrue destructrice sur ce territoire dont vous prétendez prendre soin. Ses habitants attendent de vous d’autres attentions, en conformité avec leurs besoins fondamentaux de protection de l’environnement et de la biodiversité, en danger là comme ailleurs.

Pour notre part, nous resterons en tout cas mobilisés, de façon à ce que grand projet inutile et dévastateur ne vienne pas ruiner un peu plus nos espoirs de bifurcation vers des réalisations où la vie l’emporterait sur l’économie et la finance.

Dans le cadre des discussions que vous annoncez avec l’état-major de l’entreprise bétonneuse, vous pourrez lui faire savoir qu’en cas de dépôt de dossier, l’ensemble des associations et collectifs environnementaux opposés au Center Parcs seront présentes pour défendre cette zone naturelle contre leurs funestes intentions.
Il sera utile de préciser à leur PDG que si le Tribunal Administratif a conclu que les documents d’urbanisme actuels protégeaient suffisamment cet espace sur le papier, il ne dispose pas pour autant d’un blanc-seing puisque nous agirons de façon à ce que ces protections soient scrupuleusement appliquées sur le terrain.
Dans cette optique, nous ne doutons pas un seul instant que les mêmes causes produisant les mêmes effets, la conclusion au Rousset ressemblera à celle de Roybon … comme deux gouttes d’eau !

Nous vous prions d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de nos salutations vigilantes.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : Une entrée par jour en réanimation de personnes atteintes du covid-19

Capture d’écran 2019-05-17 à 22.59.02.png
Plus de 50 000 personnes ont été testées en une semaine. Même si tous les indicateurs se dégrade, le taux de positivité reste faible, à 3,33% de personnes positives dans la région. Il est équivalent en Saône-et-Loire.

SANCÉ : Un mort dans un choc frontal sur la D906

ACCIDENT MORTEL SANCE 2409223 - 6.jpg
Actualisé : La police lance un appel à témoin.

MACONNAIS-BEAUJOLAIS AGGLOMERATION : Réouverture lundi de la déchèterie de Charnay ; le 12 octobre pour St-Martin-Belle-Roche

C'est la phase finale des travaux de mise aux normes environnementales et de réhabilitation des locaux de gardiennage des déchèteries du territoire de MBA.

HOPITAL DE MÂCON - Covid-19 : La situation est sous contrôle et l'établissement prêt à encaisser une augmentation des hospitalisations

HOPITAL MACON CONF COVID 2409UNE - 1.jpg
Le directeur de l'hôpital Jean-Claude Téoli, entouré du maire de Mâcon, président du conseil de surveillance, du directeur adjoint Alain Boisseau, et de trois médecins, urgentiste, réanimateur, et infectiologue, a fait le point cet après-midi de l'épidémie à l'hôpital de Mâcon. 5 patients sont hospitalisés pour covid aujourd'hui. Un plan d'anticipation du risque covid est en place.

CLIN D'OEIL : Des ruches sur le toit de la MJC de l'Héritan

ruches toit MJC Héritan.jpg
Deux premières ruches sont arrivées à la MJC de l'Héritan où elles seront outils d’un atelier pédagogique dans le cadre des activités dites du « tiers lieu ».

MÂCON : 88 personnes testées au Covid-19 aux Blanchettes

TestPCRBlancheT2109.jpg
Des tests de dépistage gratuits ont été réalisés ce lundi sur le parking de la MJC des Blanchettes.

MÂCON : Un SDF s'en prend violemment à deux personnes en l'espace de 12 h

AGRESSION MACON SDF.jpg
Actualisé : Jugé en comparution immédiate ce lundi, il a été reconnu coupable et maintenu en détention. Présenté au tribunal une 1ère fois le 20 juillet, il avait demandé un délai pour préparer sa défense.

SAÔNE-ET-LOIRE : Le Département cherche des accueillants familiaux

réunion information accueil familial Département 71.jpg
Une réunion d’information sur l’accueil familial en Saône-et-Loire s'est tenue ce lundi à l’Espace Duhesme de Mâcon. L'accent a été mis sur la nouveauté introduite cet été, à titre expérimental : le statut de salarié pour les accueillants familaux.

TRIBUNAL DE MÂCON : Des hématomes causés par des coups ou pas ?…

C’est la question qu’a dû trancher le tribunal ce lundi, avec un prévenu qui comparaissait sous escorte, accusé d’avoir frappé sa compagne, en situation probable de vulnérabilité, à savoir probablement enceinte de deux mois, et qui s’est retrouvée avec 4 jours d’ITT.

CLIN D'OEIL : Près d'une centaine de voitures anciennes et motos sur L'esplanade à Mâcon

CollectionVoitureMacon2009.jpg
Le grand rassemblement mensuel de voitures de collection s'est déroulé ce dimanche matin sur l'esplanade Lamartine avec deux nouveautés : la présence d'une buvette et de motos.

CRÊCHES-SUR-SAÔNE : Bien avant la pêche aux canards était la chasse aux canards

CHATEAU DESTOURS CRECHES CANARDIERE - 2.jpg
Les Journées du patrimoine ont ceci de très sympathiques qu'elles sont l'occasion d'apprendre un petit bout d'histoire de notre petit coin de France. Reportage au château d'Estours.

MUSIQUE : C’est le retour tant attendu du jazz à Mâcon !

AG Crescent jazz Mâcon.jpg
L’assemblée générale du Crescent a précédé jeudi l’ouverture de la nouvelle saison au club de jazz de Mâcon. Le point avec le président Mike Cleaver.

COVID-19 : Passage de la Saône et Loire en zone rouge dite « de circulation active du virus »

Le département de Saône-et-Loire devrait être classé parmi les zones de circulation active du virus (« zone rouge ») à l’issue de la parution d’un décret au Journal Officiel ce week-end.

MILLY-LAMARTINE : Les 1ers logements éligibles à la Fibre Optique

image12.jpeg
Orange déploie sur ses fonds propres la fibre optique jusqu’au logement (FttH - Fiber to the Home) à Milly-Lamartine. 65% des foyers et locaux professionnels de Milly-Lamartine sont d’ores-et-déjà éligibles à la Fibre Optique.

MÂCON : Le Spot s'est paré de rouge pour alerter les ministères

SPOTHervé Reynaud MÂCON 1709.jpg
« Nous avons été les premiers arrêtés, nous serons les derniers à repartir, encore faut-il que nous soyons encore debout » a déclaré Matthieu Vaillier ; « Pourquoi pouvons-nous nous entasser masqués à 600 dans un train ou dans un avion sans distanciation, mais pas dans une salle de spectacle ? » a interrogé Béatrice Paul.

MÂCON : Une centaine de personnes au final dans la rue à l’appel de la CGT

Mâcon manif CGT septembre 2020.jpg
Syndiqués et syndicalistes, Gilets jaunes, membres d’organisations comme ATTAC, ainsi que des représentants de partis politiques de gauche étaient réunis cet après-midi sur l’esplanade Lamartine, suivant l'appel national à la grève de la CGT.

MACON - Covid-19 : Alerte rouge sur le spectacle vivant !

ALERTE ROUGE SPOT MACON.jpg
Le Spot est en rouge ce soir, comme de nombreuses salles de spectacle en France, extrêmement fragilisées par la crise sanitaire. À lire aussi, le communiqué du SYNPASE, « Evènementiel et spectacle : les professionnels de l’ombre au bord du gouffre »